FLASH
[14/08/2018] Est-ce vraiment ça, la mission de service public de France Info: parler de tous les livres anti-Trump qui paraissent, et silence total sur les livres pro-Trump ?  |  [13/08/2018] Migrants délinquants : le port de Sète veut bien accueillir l’Aquarius, qui est de nouveau à la recherche d’un port d’accueil pour débarquer des illégaux  |  La branche d’Al-Qaeda à Gaza a publié une vidéo de ses attaques à la roquette sur les communautés civiles israéliennes au cours de la dernière semaine  |  Mons-en-Baroeul (France): une voiture a terminé sa course dans le hall d’une mosquée. Accident ou intention, le mobile n’est pas encore clair  |  La monnaie turque plonge, Trump a réussi en 1 mois ce que l’Europe n’arrive pas à faire depuis 10 ans  |  Israël a confisqué des dizaines de milliers de ballons qui étaient destinés à Gaza par crainte qu’ils soient utilisés comme bombes incendiaires  |  [11/08/2018] Des drones israéliens ont ciblé des terroristes musulmans qui lançaient des bombes incendiaires depuis le nord de Gaza. Plusieurs incendies ont éclaté aujourd’hui dans des villes israéliennes près de la frontière  |  Egypte : 1 terroriste musulman a été empêché de s’approcher d’une église quand il a voulu faire exploser son gilet d’explosifs. Il a fait boum, personne d’autre n’a été atteint  |  Trump a autorisé le doublement des tarifs douaniers pour l’importation d’acier et d’aluminium depuis la Turquie. Conséquence, la livre turque s’écroule  |  Effet Trump : les bons chiffres de l’emploi des Africains et des Hispaniques se confirment : ce sont les meilleurs de l’histoire des Etats-Unis  |  Etat-Unis : des centaines de Bikers se sont déplacés à Bedminster pour saluer le président Trump  |  Hérault : Il poignarde un homme et plonge dans le fleuve pour échapper à la police  |  Brigitte Bardot explose Nicolas Hulot : « c’est un trouillard et il ne sert à rien »  |  Pays-Bas : victime d’un viol collectif par des musulmans, une élue du PVV se suicide  |  Paris : 2 motards de la police et 1 voiture de patrouille percutés par des « jeunes » qui faisaient un rodéo à moto dans les rues  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 15 décembre 2009

   
   
  

   
   
  
Le Londonistan persécute une Juive
   
  
Michel Garroté
   
  
Mardi 15 décembre 2009 – 28 Kislev 5770
   
  
Ce matin, en arrivant au bureau, je lis avec stupéfaction, sur Guysen News International (1) que le Ministère israélien des Affaires étrangères a été contraint de qualifier, à juste titre d’ailleurs, de procédure juridique cynique, l’aberrant mandat d’arrêt émis par Londres contre l’ex-ministre et cheffe de l’opposition israélienne Tsipi Livni : « Israël appelle le gouvernement britannique à réaliser ses promesses une fois pour toutes et à empêcher l’exploitation à mauvais escient de l’appareil juridique contre Israël et ses ressortissants par des éléments anti-israéliens », indique un communiqué publié à Jérusalem.
   
  
L’ambassadeur israélien à Londres, Ron Prossor, a demandé à s’entretenir, aujourd’hui mardi 15 décembre 2009, avec le Ministre britannique des Affaires étrangères, David Miliband, pour obtenir des clarifications sur le mandat d’arrêt émis contre Tsipi Livni pour « crimes de guerre » présumés à Gaza en janvier dernier. Ron Prossor compte souligner la gravité du dossier à David Miliband.
   
  
La justice britannique a bien émis un mandat d’arrêt contre la cheffe de l’opposition israélienne Tsipi Livni pour « crimes de guerre » présumés à Gaza lors de l’opération Plomb durci. Mais cette même justice aurait annulé le mandat d’arrêt en question « après qu’il se fut avéré qu’elle (Tsipi Livni) ne réside pas en Grande-Bretagne » (???). Le Ministère britannique des Affaires étrangères a indiqué, hier lundi, qu’il examine en urgence les répercussions de cet incident. Concrètement, le Ministère britannique des Affaires étrangères a indiqué « qu’il enquêtait sur les raisons qui ont conduit la dirigeante d’opposition israélienne, Tzipi Livni, à annuler un voyage prévu en Grande-Bretagne ».
   
  
Entre les déclarations de la justice britannique sur le fait que Tsipi Livni « ne réside pas en Grande-Bretagne » et celles du Ministère britannique des Affaires étrangères sur « les raisons qui ont conduit la dirigeante d’opposition israélienne Tzipi Livni à annuler un voyage prévu en Grande-Bretagne », on se demande vraiment qui est le plus dingo dans cette mauvaise farce. Quelqu’un aurait-il versé de l’amphétamine dans le traditionnel earl grey ?
   
  

   
  
Selon des médias de langue arabe, des « groupes palestiniens » (?) auraient demandé « son arrestation pour sa participation supposée à des crimes de guerre » (?!), au nom du principe de juridiction « universelle » (mdr) applicable en Grande-Bretagne. Je suppose qu’à ce stade de la mauvaise farce, nous sommes sensés rire.
   
  
Quelques précisions sont données à cet égard par JSS News (2) : Étrangement, c’est la chaîne Al-Jazeera qui la première publia l’information hier. Puis certains sites tunisiens et marocains. Quand j’ai lu cette nouvelle, précise JSS, je n’y ai pas cru d’autant que personne n’en parlait encore. Pour moi, le fait que Livni annule son discours pour une association juive de Londres était une possibilité non-négligeable mais voilà que la nouvelle est finalement confirmée.
   
  
La propagande d’Al-Jazeera n’était donc pas fausse et je me demande toujours comment aucun média occidental n’en a parlé avant, ajoute JSS. En attendant, l’ambassadeur d’Israël en Grande-Bretagne a critiqué la décision du tribunal britannique d’émettre un mandat d’arrêt contre l’ancienne Ministre des Affaires étrangères israélienne Tzipi Livni, qui souhaitait se rendre à Londres.
   
  
« La situation actuelle est devenue intolérable, il est temps que cela change », a déclaré l’ambassadeur israélien en Grande-Bretagne, Ron Prosor : « Je suis convaincu que le gouvernement britannique comprendra qu’il est temps d’agir et qu’il ne se contentera pas seulement de déclarations », a ajouté le diplomate. (…) Le bureau de Livni (…) a pour sa part fait savoir qu’elle avait annulé une visite à Londres prévue à la fin de la semaine « pour des raisons de calendrier ».
   
  
Mais apparemment, Livni a pris cette décision après qu’elle eut été informée qu’un tribunal britannique avait émis un mandat d’arrêt à son encontre en raison de ses fonctions durant l’opération Plomb durci menée par l’armée israélienne il y a un an dans la bande de Gaza. Cette conte-offensive contre le terrorisme du Hamas, qui avait comme objectif déclaré de neutraliser les tirs de roquettes palestiniennes contre Israël et qui à rendu le région israélienne du Néguev bien plus paisible, conclut JSS.
   
  
J’irais quant à moi plus loin que JSS. C’est toute la population civile de toute la moitié Sud d’Israël qui a été soumise au feu de plusieurs milliers de roquettes et d’obus de mortier après qu’Israël ait donné la bande de Gaza (égyptienne d’origine) aux Palestiniens. Qui eux l’ont donnée, par leur vote, aux terroristes maffieux du Hamas. Qui lui a transformé cette même bande de Gaza en Califat intégriste et en base militaire avec, pour seule vocation, d’anéantir le peuple israélien avec l’aide du Hezbollah, du Fatah et de l’Iran.
   
  
Pour ce qui me concerne, cet imbroglio juridico-diplomatique a quelque chose de surréaliste. Primo, la justice britannique agit de la sorte sur pression d’un quelconque lobby palestinien, lobby qui réclame, ni plus ni moins, que l’arrestation de l’ex-ministre israélienne Tsipi Livni. Secundo, la justice britannique agit de la sorte au nom du principe de juridiction « universelle », applicable en Grande-Bretagne, certes ; mais ce principe est ici mis en avant, non pas par une entité juridique britannique, mais par un quelconque lobby palestinien.
   
  
Autrement dit, des entités juives et chrétiennes pourraient donc, de la même façon, réclamer, l’arrestation, de fauteurs de guerres (des vrais cette fois) de passage en Grande-Bretagne, fauteurs de guerres pakistanais, afghans, soudanais, congolais, nigerians, somaliens, algériens, cubains, nord-coréens, vietnamiens, saoudiens, yéménites, libanais, gazaouïs, cisjordaniens, syriens, libyens, chinois, tchétchènes, russes, abkhazes, ossètes, daghestanais, indiens, etc. Avec, dans tous ces cas de figure, énumérés ci-dessus, une différence notoire par rapport à Tsipi Livni ; à savoir que celle-ci est ressortissante d’un pays démocratique ; tandis que tous les autres, sans exception, sont issus de pays semi-démocratiques, pseudo-démocratiques, dictatoriaux ou totalitaires. Les vrais génocidaires courent toujours. Et pendant ce temps, le Londonistan persécute une Juive.

    

(1) http://www.guysen.com/

  
(2)
http://jssnews.com/
 
  

  
  
  
  
  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz