FLASH
[22/05/2018] Effet Trump : plus de 70% des Américains attribuent la bonne santé de l’économie et le faible taux de chômage à Trump – et 91% des médias refusent d’en parler  |  ISIS a mis le feu à son quartier général dans le camp palestinien de Yarmouk  |  Gaza : les manifestants décrits comme pacifiques ont mis le feu à un poste militaire israélien. Tsahal a riposté  |  [21/05/2018] Le Paraguay inaugure aujourd’hui son ambassade à Jérusalem- le quai d’Orsay se fait livrer des laxatifs  |  [20/05/2018] Le Président Trump vient de demander officiellement une enquête pour savoir si le FBI et le département de la Justice d’Obama ont placé une taupe dans sa campagne présidentielle  |  [19/05/2018] Fusillade de Santa Fe : des photos nazis sur l’ordinateur de l’auteur de la tuerie (10 morts, 10 blessés)  |  [18/05/2018] Santa Fe : la tuerie de l’école a été arrêtée grâce à un professeur armé, comme Trump l’avait proposé : rien ne protège mieux des armes que les armes  |  Syrie : Les médias arabes affirment que l’explosion est une attaque israélienne sur des missiles utilisés par le Bavar-373, la version iranienne du système de défense antimissile russe S-300  |  Syrie : multiples explosion dans des dépôts d’armes à Hama près de l’aéroport militaire  |  Santa Fe, Texas : fusillade dans une école, 9 morts. Motif inconnu. Tueur arrêté  |  Attentat « à l’explosif ou au poison (à la ricine) » évité selon Gérard Collomb. 2 frères égyptiens arrêtés. Ils étaient surveillés sur Telegram. Quand le gouvernement protège les citoyens, on applaudi  |  Médias complices des morts de Gaza : le Hamas, heureux des condamnations par les médias, veut encore plus de morts, et prépare une autre journée d’émeutes  |  « A votre enterrement, l’Etat n’envoie pas des fleurs, mais une sommation d’impôts de succession à payer »  |  Après les aveux d’un chef du Hamas que les morts étaient des combattants, la presse de gauche américaine accuse le Hamas de commettre des « sacrifices humains »  |  [17/05/2018] Qui a inventé les attentats suicides ? Les Palestiniens ou les Iraniens ?  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 18 décembre 2009

La résurgence de l’antisémitisme arabe et musulman ces dernières années a permis de comprendre que l’antisémitisme, que l’on croyait en déclin depuis la fin de la Deuxième guerre mondiale, menace une fois de plus les Juifs. Du fait, nous assistons aujourd’hui à l’émergence d’un nouvel antisémitisme, sophistiqué, virulent et même mortel qui rappelle l’atmosphère des années 1930, et sans parallèle depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale

                                                                                                                                                                                   

 

Ce phénomène largement ignoré en Occident demande à être reconnu et expliqué. Or les méandres de la culpabilité occidentale tant à l’égard des juifs que des Arabes rendent cette reconnaissance aussi difficile que gênante. C’est le premier enjeu du livre de Philippe Simonnot : nous amener à ouvrir les yeux et à considérer en face un phénomène qui ne se réduit pas, loin s’en faut, à une réaction passionnelle au conflit israélo-palestinien.

 

Comment le comprendre ? Seul le long terme permet d’en rendre compte. Philippe Simonnot se livre à une passionnante investigation, remontant jusqu’aux origines de l’islam où il a découvert des énoncés parfois censurés aujourd’hui. Une très ancienne culture mêlant dette, culpabilité et mépris se donne à lire dans le Coran et les vies du Prophète, avant de trouver une traduction, mais aussi une forme d’équilibre, dans le statut de dhimmi qui fut celui des juifs en terre d’islam.

 

L’expansion européenne du XXe siècle remet en question cet équilibre : à la faveur des bouleversements sociaux liés au colonialisme, puis aux chocs géopolitiques du XXe siècle, l’ancien mépris prend peu à peu la forme moderne de l’antisémitisme. Le sionisme, puis la création de l’État d’Israël avivent encore un sentiment qui tourne à la haine et cimente des sociétés en mal de repères. Cette histoire complexe éclaire d’une lumière nouvelle une passion qui ressemble à certaines haines familiales, avec des cadavres dans les placards. Car cette enquête sans concession ni parti-pris n’épargne personne : elle met au jour les origines proprement islamiques de cette haine, mais aussi les responsabilités des intellectuels musulmans et arabes dans son développement.

 

L’auteur de ce livre,  Philippe Simonnot, est un longtemps chroniqueur au Monde, ex-professeur d’économie du droit à Paris-Nanterre, est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages d’économie et d’histoire, notamment Le secret de l’armistice, 1940 (Plon), Juifs et Allemands, Préhistoire d’un génocide (PUF) ou encore Le marché de Dieu, Économie du judaïsme, du christianisme et de l’islam (Denoël). Il anime le site www.observatoiredesreligions.fr.

 

Le livre de Philippe SIMONNOT : « Enquête sur l’antisémitisme musulman : De ses origines à nos jours » sera en vente à partir du  11 mars 2010 – 384 pages – 22 €

 

 

Le Réveil de l’Orient

Une libre voix défiant la censure islamique

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz