Publié par Dreuz Info le 7 décembre 2009

Pendant que se s’ouvre ce lundi  la conférence de Copenhague sur le climat ,  l’ONU a fait savoir qu’elle avait déclenché une enquête concernant des chercheurs d’une université de l’est de l’Angleterre. Ces chercheurs auraient truqué leurs analyses pour faire apparaître les hommes comme les principaux responsables du réchauffement de la planète.

Un haut responsable a déclaré que les récriminations contre ces chercheurs étaient graves et que les positions faussées de ces chercheurs anglais avaient été découvertes par hasard à travers des mails échangés. Al Gore aurait de son coté annulé le discours qu’il devait faire dans cette même conférence de Copenhague. Gore qui avait obtenu le prix Nobel de la paix avait fondé toutes ses théories sur les responsabilités de l’homme dans la dégradation du climat.

Il n’est pas drôle de révéler que des scientifiques ont truqué des analyses sur le réchauffement de la planète. Un rapport scientifique majeur d’universitaires japonais avait déjà conclut que le réchauffement planétaire n’est pas dû à l’homme et que la tendance au réchauffement généralisé depuis le milieu de 20ème siècle est désormais arrêtée.

Publié en janvier 2006  ce rapport a été totalement passé sous silence par les médias (trop occupé de Gaza à l’époque). Ce rapport a été entrepris par la Société de l’Énergie et des Ressources (JSER) japonaise, une société représentant les scientifiques universitaires des domaines de l’énergie et des ressources.

Ses conclusions contrastent fortement de celles du Groupe Intergouvernemental d’Experts sur l’Évolution Climatique (GIEC) dépendant de l’ONU. La première partie met en évidence l’arrêt du réchauffement planétaire, notant que, depuis 2001, la hausse de la température à l’échelle mondiale a pris fin, malgré la montée continue des émissions de CO2. Le rapport indique ensuite que le récent réchauffement subi par la planète est essentiellement dû au rétablissement de ce que l’on appelle le « Petit Âge Glaciaire, » qui a eu lieu aux alentours de 1400 jusqu’à 1800 et fait partie d’un cycle naturel. Les chercheurs concluent en plus que le réchauffement climatique et l’arrêt de la montée de la température sont liés à l’activité solaire, une idée rejetée par le GIEC.

L’introduction du rapport déclare : « L’hypothèse selon laquelle la majorité du réchauffement mondial pourrait être attribué à l’effet de serre est fausse. » (1).

Les conclusions de ce rapport concordent avec celles de centaines de scientifiques occidentaux, qui ont fait l’objet de dérision et ont même été comparés à des négationnistes pour avoir remis en cause le soi-disant « consensus » sur le réchauffement climatique.

 

L’absence totale de couverture de cet important rapport, qui a été reçu [diffusé aux agences de presse, ndt], est un autre exemple de la manière dont est détournée la couverture du changement climatique en faveur d’un seul jeu d’hypothèses.

Certains disent même que le mensonge du réchauffement climatique avait été planifié en 1961 (2).

Rappelant enfin que Claude Allègre (géochimiste et un homme politique français)  prépare un ouvrage à paraître prochainement chez Plon dont le titre provisoire est « l’imposture climatique ». Dans ce livre  ministre français dénonce l’énorme mensonge visant à nous faire croire que l’activité humaine est la cause du réchauffement climatique.

La Conférence de Copenhague veut tout simplement mettre à  genoux l’économie des pays occidentaux et culpabiliser ses dirigeants. Lundi  à Copenhague, des pays totalitaires qui ont conclu une alliance stratégique contre l’Occident, tenteront  d’imposer une dictature de l’écolo. Cette alliance au nom de l’environnement, exerce une attraction irrésistible sur les Etats dysfonctionnels ou faillis, sur les pays où règne une animosité anti-européenne ou anti-américaine.

Quelle farce cette conférence, comme à Durban 2, les cortèges des ONG  et des  écolos de gauche qui marchaient illustrent combien le mensonge est persistant. Les dirigeants de l’Occident ont intérêt à restez en dehors de ce piège.

 

Ftouh Souhail, Tunis

(1) Les principaux passages de la traduction [anglaise] du rapport sont consultables: http://www.theregister.co.uk/2009/02…ion/page2.html

(2) Global Warming Hoax, Planned in 1961: http://www.youtube.com/watch?v=SvcuylMrkXk*

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

1
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz