FLASH
[17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  |  Laurent Ruquier défend son ami Gilbert Rozon, accusé d’agressions sexuelles: « Il n’a tué personne » (non, il a juste violé plusieurs femmes)  |  Suisse : à Genève 5 jeunes femmes sauvagement tabassées, 2 blessées graves, par « des Maghrébins de cités venus de France »  |  Automobiliste tué par balle à Paris: le policier mis en examen et interdit d’exercer  |  Une ex-esclave sexuelle yézidi aurait fui l’Allemagne après y avoir revu son bourreau, infiltré parmi les réfugiés  |  Grenoble : 2 migrants Albanais tirent des coups de feu sur un groupe de personnes et sont interpellés après une course-poursuite  |  Primes en liquide : Claude Guéant condamné en appel à la prison ferme  |  Effet Trump : l’emploi des jeunes est au plus bas depuis 50 ans – quel horrible président ce Trump  |  « Nous ne voulons pas de migrants africains, ils ne viennent pas pour travailler pour les aides sociales » Andrej Babiš, premier ministre tchèque  |  Un engin explosif a détoné en Italie, près d’un siège du parti La Ligue  |  Israël : durant la nuit, l’armée a arrêté en Judée Samarie un terroriste musulman palestinien recherché  |  [16/08/2018] La ‘Reine du soul’ Aretha Franklin est décédée d’un cancer du pancréas à l’âge de 76 ans  |  1 terroriste du FPLP d’un camp de réfugiés palestiniens du sud Liban a été arrêté alors qu’il entrait en Israël avec un passeport belge  |  Tsahal a arrêté 8 terroristes musulmans pendant la nuit en Judée et en Samarie, dans le cadre des opérations de lutte contre le terrorisme  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 14 janvier 2010

Il y a des vies qui sont si pleines de sens qu´elles portent en elle le flambeau de l´espoir.

 

Il y a des moments essentiels où le vrai choix se pose, celui qui fera de nous des êtres de Bien ou celui de notre capitulation devant le Mal.

 

Il y a des instants fondateurs de Soi où soudain le mot « courage » ne veut rien dire tant il semble naturel qu´il faille s´engager pour nos frères en humanité.

 

Plus simplement, il y a des hommes et des femmes qui ont un cœur qui bat et  tendent la main sans crainte, à celles et ceux qui sont pris dans les tourmentes de l´histoire.

 

Miep Gies était l´une de ces femmes. Le 15 Février 2009, jour de son centième anniversaire,  elle déclarait :

 

«  Je ne suis pas un héros. J’ai seulement fait ce que j’ai pu pour aider. »


Quand, en 1942, le père d´Anne lui demanda de l’aider à cacher sa famille, elle n’a pas hésité l´ombre d´un instant et dans son livre  » Elle s´appelait Anne Franck », elle racontait
:


 
« Il y a des échanges de regards qui ne se produisent qu’une ou deux fois dans une vie, c’était un de ceux-là. Je lui ai répondu ‘bien sûr’.

 

Tout est là, dans ce don de soi qui semble si naturel aux grandes âmes et durant plus de deux années, elle a permis à la famille Franck de survivre.


Et pourtant était-il si évident d´aider la famille Franck quand il est tellement plus simple de devenir aveugle et sourd à la souffrance de l´Autre ? Sans parler bien entendu de ceux qui, en cachette, jouissent d´une dénonciation anonyme qui apporte la mort et la désolation.


Lorsque le 4 août 1944, la famille Frank a été dénoncée, arrêtée et déportée par la Gestapo, Miep Gies a gardé tout près de son cœur le journal d’Anne pour le cas où elle reviendrait. Mais Anne est morte du typhus à Bergen-Belsen, et comme vous le savez, c´est à son père, le seul qui ait survécu, que Miep Gies  a rendu ce journal.

 

Ce même journal d´ailleurs dont le Hezbollah a censuré la publication, comme s´il suffisait de taire la voix des victimes pour taire l´ignominie !

 

 Miep Gies a quitté notre monde qu´elle avait éclairé de la pureté de son âme. Elle avait été honorée pour ses gestes de fraternité et d´Amour  qui s´offrent à nous comme un exemple à vivre, honorée comme Juste des Nations également par l´institut Yad Vashem  » La main et le nom ».

 

Et, en effet, elle a agit, fait, donné, protégé. Sa main était liée à son coeur et par sa main, aujourd´hui le nom d´Anne Franck est une réalité qui vit en nous, n´ en déplaise aux terroristes de tous bords.


Miep Gies, je ne doute pas du lieu où vous vous trouvez aujourd´hui et lorsque vous verrez la petite Anne, dites lui que nous l´aimons très fort.

 

Je me permets de vous embrasser avec infiniment de reconnaissance.

 

Rachel Franco

Israël

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz