FLASH
[20/08/2018] Tsahal a ouvert le feu sur un terroriste musulman qui a tiré dans leur direction dans le nord de Gaza. Aucun blessé parmi les troupes israéliennes n’a été signalé  |  Un terroriste musulman a tiré des coups de feu sur l’ambassade des États-Unis à Ankara. La police a déclenché une chasse à l’homme et recherche un véhicule blanc suspect  |  [17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  |  Laurent Ruquier défend son ami Gilbert Rozon, accusé d’agressions sexuelles: « Il n’a tué personne » (non, il a juste violé plusieurs femmes)  |  Suisse : à Genève 5 jeunes femmes sauvagement tabassées, 2 blessées graves, par « des Maghrébins de cités venus de France »  |  Automobiliste tué par balle à Paris: le policier mis en examen et interdit d’exercer  |  Une ex-esclave sexuelle yézidi aurait fui l’Allemagne après y avoir revu son bourreau, infiltré parmi les réfugiés  |  Grenoble : 2 migrants Albanais tirent des coups de feu sur un groupe de personnes et sont interpellés après une course-poursuite  |  Primes en liquide : Claude Guéant condamné en appel à la prison ferme  |  Effet Trump : l’emploi des jeunes est au plus haut depuis 50 ans – quel « horrible président » ce Trump  |  « Nous ne voulons pas de migrants africains, ils ne viennent pas pour travailler pour les aides sociales » Andrej Babiš, premier ministre tchèque  |  Un engin explosif a détoné en Italie, près d’un siège du parti La Ligue  |  Israël : durant la nuit, l’armée a arrêté en Judée Samarie un terroriste musulman palestinien recherché  |  [16/08/2018] La ‘Reine du soul’ Aretha Franklin est décédée d’un cancer du pancréas à l’âge de 76 ans  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 28 janvier 2010
  
  
  
4304421027_ce5a2cd183.jpg
  
  
  
Michel Garroté
  
  
Jeudi 28 janvier 2010 – 13 Shevat 5770
  
  
Pour ceux qui l’ignoreraient, sachez qu’un
Turc est président du Conseil de l’Europe. Et sachez aussi qu’Istanbul fait partie des « villes européennes » fêtées tout au long de l’année 2010. Or, l’assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe a récemment voté une résolution sur « la liberté de religion et autres droits de l’homme des minorités non musulmanes en Turquie ».
  
  
Cette résolution, dont le contenu révèle au grand jour l’ostracisme et les persécutions dont font l’objet les non musulmans en terre turque, stipule (extraits) :  « l’Assemblée demande instamment aux autorités turques :  d’apporter des solutions constructives concernant la formation du clergé des minorités religieuses et l’octroi de permis de travail des membres du clergé étrangers ;  de reconnaître la personnalité juridique du patriarcat grec-orthodoxe d’Istanbul, du patriarcat arménien d’Istanbul, de l’archevêché catholique arménien d’Istanbul, de l’exarchat orthodoxe bulgare, du grand rabbinat et du vicariat apostolique d’Istanbul ».
  
  
« L’absence de personnalité juridique », poursuit la résolution de l’assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, « qui touche toutes les communautés ayant des conséquences directes en termes de droit à la propriété et de gestion des biens ;  […]  de prendre des mesures concrètes pour permettre l’accès des membres des minorités nationales dans les forces de police, dans l’armée, dans la magistrature et dans l’administration ;  de condamner fermement toute violence envers les membres de minorités religieuses – qu’il s’agisse de citoyens turcs ou non -,  de mener des enquêtes efficaces et de poursuivre avec célérité les responsables de violences ou de menaces à l’encontre de membres de minorités religieuses,  notamment en ce qui concerne l’assassinat d’un prêtre catholique italien en 2006 et de trois protestants en avril 2007 à Malatya » (fin des extraits de la résolution de l’assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe).
  
  
Une fois de plus, force est de constater que nos autorités civiles et religieuses ne posent pas, comme préalable, le principe de réciprocité. La liberté religieuse reste ainsi, encore et toujours, un principe à sens unique, appliqué par l’Union européenne et bafoué par la Turquie.
  
4310518094_7813b86aff.jpg
  
  
  
  
  
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz