FLASH
[20/08/2018] Tsahal à arrêté 11 islamistes palestiniens à Hebron et à Jérusalem lors de raids pour rechercher des terroristes  |  Le prix de la vie selon la justice française : Le migrant illégal de 19 ans qui a poignardé 4 personnes à Périgueux lundi 13 août n’a été condamné qu’à 3 ans de prison ferme  |  Paris : Une policière porte secours à des passagers après un accident mortel qu’ils ont provoqué, dans le 19e, et se fait violemment frapper par le passager rescapé!  |  Le chef de la police municipale de Villevaudé, en Seine-et-Marne, a été violemment agressé dimanche à son domicile par « plusieurs personnes » qui l’ont roué de coup  |  Barcelone attentat islamique : Un homme armé d’un couteau a tenté d’attaquer des policiers en hurlant Allahou Akbar (Allah est le plus grand)  |  Saint-Paul-Trois-Châteaux (26) : un homme de 45 ans tué de 9 coups de couteau, un autre homme blessé, suspect appréhendé, motif inconnu  |  Marseille : encore un adolescent de 16 ans poignardé pour un mauvais regard  |  Tsahal a ouvert le feu sur un terroriste musulman qui a tiré dans leur direction dans le nord de Gaza. Aucun blessé parmi les troupes israéliennes n’a été signalé  |  Un terroriste musulman a tiré des coups de feu sur l’ambassade des États-Unis à Ankara. La police a déclenché une chasse à l’homme et recherche un véhicule blanc suspect  |  [17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  |  Laurent Ruquier défend son ami Gilbert Rozon, accusé d’agressions sexuelles: « Il n’a tué personne » (non, il a juste violé plusieurs femmes)  |  Suisse : à Genève 5 jeunes femmes sauvagement tabassées, 2 blessées graves, par « des Maghrébins de cités venus de France »  |  Automobiliste tué par balle à Paris: le policier mis en examen et interdit d’exercer  |  Une ex-esclave sexuelle yézidi aurait fui l’Allemagne après y avoir revu son bourreau, infiltré parmi les réfugiés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 30 janvier 2010

[Mediarabe.info] Le frère de Mahmoud Al-Mabhouh, considéré comme l’un des chefs des brigades Ezzeddine Al-Qassam, bras armé du Hamas, accuse le Mossad de l’avoir assassiné dans son hôtel à Dubaï. Il aurait été victime d’une décharge électrique, puis étranglé dans sa chambre d’hôtel, dans la nuit du 20 janvier dernier. A l’époque, le Hamas avait évoqué une crise cardiaque, mais aujourd’hui, elle affirme que sa mort reste énigmatique, l’attribuant au Mossad israélien.


De son côté, le commandant de la police de Dubaï affirme, à la télévision « Al Arabiya », que l’enquête se poursuivait pour déterminer les cause de la mort. Mais il ajoute que Mabhouh était entré aux Emirats avec un faux nom et faux passeport, sans préciser la destination finale du responsable militaire du Hamas. Il convient de préciser que les Emirats Arabes Unis, et plus précisément Dubaï, sont fréquemment des escales sur la route de Téhéran.


Rappelons que Mabhouh était poursuivi par Israël qui lui attribue l’enlèvement de deux soldats, pendant la première intifada (à la fin des années 1980). Depuis 1989, Mabhouh était réugié en Syrie.

—————

[LeFigaro] Le Hamas a accusé, vendredi, Israël d’avoir tué le 20 janvier dans un hôtel de Dubaï un membre fondateur de sa branche armée. Enterré hier à Damas, Mahmoud Abdel Raouf al-Mabhouh, 50 ans, aurait été assassiné par électrocution et strangulation, selon son frère. Les premiers éléments de l’enquête menée par le Hamas et les autorités émiraties montrent qu’al-Mabhouh aurait été neutralisé par un équipement électrique tenu contre sa tête, puis étranglé avec un bout de tissu. Le matériel en question aurait été envoyé à Paris pour analyse, a ajouté son frère, depuis Gaza.

La victime se trouvait à Dubaï dans le cadre d’une mission liée à ses fonctions de pourvoyeur d’armes pour le compte du mouvement islamiste palestinien. La police de Dubaï a identifié les auteurs de l’assassinat, «une bande criminelle professionnelle» qui a pu quitter l’émirat avant l’annonce du décès. La plupart d’entre eux seraient porteurs de passeports européens. Le gouvernement de Dubaï a demandé l’aide d’Interpol pour rechercher les suspects.


Les auteurs du crime «ont laissé derrière eux un indice qui peut permettre de les retrouver», selon les autorités dubaïotes. Le Hamas a juré de venger la mort de son cadre militaire, mais en «un lieu et au moment opportuns». Mabhouh avait été responsable de l’assassinat de deux soldats israéliens en 1989.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz