FLASH
[18/10/2017] Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  |  Rare: Israël a procédé à des frappes aériennes en Syrie près de Damas – la Russie était prevenue  |  Catalogne : le président indépendantiste recule et propose de discuter avec Madrid dans 2 mois  |  Gaza : en réponse aux tirs de roquette, Israël a bombardé des positions terroristes du Hamas pendant la nuit  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 30 janvier 2010

[Mediarabe.info] Le frère de Mahmoud Al-Mabhouh, considéré comme l’un des chefs des brigades Ezzeddine Al-Qassam, bras armé du Hamas, accuse le Mossad de l’avoir assassiné dans son hôtel à Dubaï. Il aurait été victime d’une décharge électrique, puis étranglé dans sa chambre d’hôtel, dans la nuit du 20 janvier dernier. A l’époque, le Hamas avait évoqué une crise cardiaque, mais aujourd’hui, elle affirme que sa mort reste énigmatique, l’attribuant au Mossad israélien.


De son côté, le commandant de la police de Dubaï affirme, à la télévision « Al Arabiya », que l’enquête se poursuivait pour déterminer les cause de la mort. Mais il ajoute que Mabhouh était entré aux Emirats avec un faux nom et faux passeport, sans préciser la destination finale du responsable militaire du Hamas. Il convient de préciser que les Emirats Arabes Unis, et plus précisément Dubaï, sont fréquemment des escales sur la route de Téhéran.


Rappelons que Mabhouh était poursuivi par Israël qui lui attribue l’enlèvement de deux soldats, pendant la première intifada (à la fin des années 1980). Depuis 1989, Mabhouh était réugié en Syrie.

—————

[LeFigaro] Le Hamas a accusé, vendredi, Israël d’avoir tué le 20 janvier dans un hôtel de Dubaï un membre fondateur de sa branche armée. Enterré hier à Damas, Mahmoud Abdel Raouf al-Mabhouh, 50 ans, aurait été assassiné par électrocution et strangulation, selon son frère. Les premiers éléments de l’enquête menée par le Hamas et les autorités émiraties montrent qu’al-Mabhouh aurait été neutralisé par un équipement électrique tenu contre sa tête, puis étranglé avec un bout de tissu. Le matériel en question aurait été envoyé à Paris pour analyse, a ajouté son frère, depuis Gaza.

La victime se trouvait à Dubaï dans le cadre d’une mission liée à ses fonctions de pourvoyeur d’armes pour le compte du mouvement islamiste palestinien. La police de Dubaï a identifié les auteurs de l’assassinat, «une bande criminelle professionnelle» qui a pu quitter l’émirat avant l’annonce du décès. La plupart d’entre eux seraient porteurs de passeports européens. Le gouvernement de Dubaï a demandé l’aide d’Interpol pour rechercher les suspects.


Les auteurs du crime «ont laissé derrière eux un indice qui peut permettre de les retrouver», selon les autorités dubaïotes. Le Hamas a juré de venger la mort de son cadre militaire, mais en «un lieu et au moment opportuns». Mabhouh avait été responsable de l’assassinat de deux soldats israéliens en 1989.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz