FLASH
[20/11/2018] Bruxelles : Attaque terroriste islamique au couteau contre un policier. Le terroriste a été neutralisé  |  Un rappel contre la désinformation: en 2010, Obama a perdu 63 sièges à la Chambre des représentants et 9 au Sénat – Trump n’en a perdu que 37, et gagné 3 au Sénat  |  [19/11/2018] L’acharnement judiciaire commence : les Démocrates poursuivent #Trump pour faire annuler sa nomination du nouveau ministre de la Justice  |  Avec 53 sièges au sénat, Trump remporte une victoire éclatante aux élections de mi-mandat  |  Tsahal a arrêté hier soir dans la ville juive illégalement occupée par des colons arabes d’Hébron 22 musulmans palestiniens soupçonnés d’avoir participé à des activités terroristes  |  [18/11/2018] Pour 62% des Français, le pouvoir d’achat est plus important que la transition énergétique  |  Arles (13) : 3 infirmiers insultés, agressés et menacés de mort, une urgentiste traitée de « sale pute française »  |  Gilet jaune, la goutte d’essence qui a fait déborder le vase pour rien : 1 mort, 409 blessés, 282 interpellations et 157 gardes à vue  |  « Si vous ne votez pas Macron au 2e tour, vous êtes un facho ». Macron chute de popularité à 25%, vous avez voté Macron, donc vous êtes un nigaud  |  [17/11/2018] Arnaud Chavez, meneur des gilets jaunes pour Mézières, a été photographié faisant une quenelle nazie devant une stèle en hommage des victimes juives du nazisme  |  Les deux individus incarcérés suite à la violente agression du policier de la Bac Toulon, le 2 novembre dernier à Hyères, ont été remis en liberté en toute discrétion par la justice  |  [16/11/2018] Nikki Haley : Les Etats-Unis s’opposent à l’appel de l’Assemblée générale des Nations unies pour qu’Israël rende le plateau du Golan à la Syrie  |  [15/11/2018] Voici un aperçu de la prudence avec laquelle #Israël évite les pertes civiles à #Gaza: L’armée israélienne a appelé un type et a passé 45 minutes au téléphone avec lui pour qu’il évacue sa maison, avant de bombarder le bâtiment des médias du #Hamas situé à côté  |  Le sebateur Lindsey Graham a déclaré qu’il enquêterait davantage sur la controverse entourant les e-mails d’Hillary Clinton s’il devenait président du Comité judiciaire l’an prochain  |  Un « militaire » se filme et déclare qu’il est « obligé de travailler avec les porcs » en désignant les gendarmes  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 19 février 2010

Trois jeunes femmes islamistes, portant la burqa, comparaissaient  ce 16 février devant le tribunal de Bobigny  (Seine-Saint-Denis, au nord-est de l’agglomération parisienne) pour une  affaire de « vol de drapeaux en réunion ».

Elles avaient volé et arraché des drapeaux français le 11 novembre dernier. Les trois prévenues avaient refusé de participer à un stage de citoyenneté qui leur avait été proposé dans un premier temps en réparation de leurs actes.

Les trois jeunes  fondamentalistes comparaissaient  cette semaine devant le tribunal avec le soutien bruyant d’une cinquantaine de « grands frères ». Une quinzaine de CRS surveillaient l’accès au tribunal correctionnel.

Le procureur les a rappelé à l’ordre. « On doit être tolérant, mais il y a quand même des limites. » a t-il prononcé. (1).


Pour l’une de leurs amies, il s’agit pourtant bien d’un « procès politique  » affirme Nadia, et « nous voyons très bien comment l’Etat français exerce la politique : la police, les interpellations, les procès, les convocations… La France veut faire d’un acte politique, un simple acte de délinquance ».


Pour l’association des anciens combattants, qui s’est porté partie civile dans cette affaire, ce drapeau « a une valeur symbolique et n’est pas qu’une représentation de l’État français ». Aussi, la partie civile a demandé un euro symbolique de dommages et intérêts. De son côté, après s’être interrogé sur la nécessité ou pas d’aller « au bout de la logique répressive », soit cinq ans d’emprisonnement prévus par la loi pour vol, le vice-procureur a finalement requis une peine de deux mois de prison avec sursis et 500 euros d’amendes par prévenus « pour ne pas qu’elles aient l’impression de sortir d’ici sans rien », a-t-il précisé, estimant par ailleurs qu’aller au-delà serait « donner trop d’importance » au dossier.


Un réquisitoire qui a laissé toutefois perplexe, l’avocat de la défense. « On ne le dit pas, mais on veut leur faire payer leurs convictions ». Car pour la défense, c’est bien de convictions religieuses qu’il s’agit… et rien d’autre. « Il y a eu confusion » a expliqué l’avocat des trois prévenues : « leur acte n’avait pas pour objectif de toucher à la symbolique du monument aux morts, bien au contraire », mais plutôt aux valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité, incarnées par le drapeau tricolore et dont « se prévaut l’État français». « Pour elles, ce drapeau représente la négation et les nombreuses années d’assimilation de leur langue par l’État français. C’est aussi le symbole d’un État qui n’est pas capable aujourd’hui de respecter leur véritable statut… Alors qu’on donne des leçons sur les valeurs, d’accord, encore faut-il au préalable respecter celles des autres ».


Même si  le délibéré sera rendu le 16 mars prochain, cette affaire mets  déjà  en lumière le degré  de ressentiment islamiste de certaines françaises musulmanes envers la République laïque Française. Influencées, sous couvert de religion, par une idéologie conquérante et fondamentalement hostile à toutes les valeurs républicaines, certaines musulmanes préfèrent aujourd’hui  les barbes et tchadors au drapeau français.


Des innombrables musulmanes de France sont tellement aveuglées et bâillonnées qu’elles imposent leurs lois, leurs coutumes, et ne sont ni respectueuses  ni reconnaissantes de ce que le pays leur offre. Elles ne cherchent qu’à conquérir ces territoires par leurs manières sournoises et violentes. Ces femmes  se permettent en  France – et partout en Occident -de faire la leçon sur la tolérance, l’amour de son prochain, le respect de la femme alors qu’en terre d’Islam on voit leur état d’arriération quotidienne.

 

Ces femmes avancent toujours masquées, jamais à découvert. Cette engeance d’arriérée et      d’illettrée la plupart, n’apporte rien à l’Occident sinon des soucis, des emboîtements et du terrorisme. Les actes parlent d’eux-mêmes.

 

Cette engeance est à combattre impitoyablement et lucidement car partout où elle s’incruste (des banlieues aux instances gouvernementales) elle sème le trouble et un esprit malfaisant. Pour la  survie de la République, il faudra la mettre au pas, celui du respect et de l’obéissance envers la civilisation normale et humaine. J’ajoute que même les modérés musulmans, qui n’osent piper  un mot, sont eux aussi coupables.

 

Ftouh Souhail

(1)  Site lesactualitesdudroit.20minutes-blogs.fr , 17 février 2010

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz