FLASH
[17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  |  Rare: Israël a procédé à des frappes aériennes en Syrie près de Damas – la Russie était prevenue  |  Catalogne : le président indépendantiste recule et propose de discuter avec Madrid dans 2 mois  |  Gaza : en réponse aux tirs de roquette, Israël a bombardé des positions terroristes du Hamas pendant la nuit  |  Somalie : l’attentat de la religion de la paix et de la tolérance a fait 231 morts et 275 blessés  |  Pendant la nuit, l’armée israélienne a arrêté 12 colons arabes en Judée, recherchés pour terrorisme  |  [15/10/2017] Prédateur sexuel Harvey Weinstein : la gauche contre-attaque et « ressort » une affaire contre Trump  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 25 février 2010

Alors que les médias du monde continuent de pleurer la disparition d’un terroriste palestinien logeant dans un hôtel à  Dubaï, les esclavagistes arabes du Moyen Orient  ne trouvent pas  eux de complexe à massacrer  leurs propres   » employés » dans les Palaces européens.Un événement troublant a été mis en lumière récemment sur un prince saoudien accusé de meurtre dans un hôtel à Londres. (1)

Le prince saoudien, Saud bin Abdulaziz bin Nasser bin Abdulaziz Al-Saoud, 33 ans, a comparu, en début de  la semaine dernière, dans un tribunal britannique pour répondre à des accusations de meurtre dans une chambre d’hôtel de Londres .Il est soupçonné d’avoir assassiner son assistant, Bandar Abdullah Abdulaziz, 32 ans, également saoudien, à l’Hôtel Landmark de Londres. La police a trouvé sur le corps de la victime des marques de strangulation et plusieurs traumatismes crâniens.

L’inculpé, un membre éloigné de la famille royale saoudienne, a comparu devant le tribunal de Westminster, la tête rasée, portant un T-shirt blanc fourni par la police, et s’est exprimé seulement pour confirmer son identité, à l’aide d’un interprète.

Selon les médias, la victime était un domestique de l’inculpé. D’après les premiers éléments de l’enquête, Bandar Abdullah Abdulaziz aurait été retrouvé étranglé et portant des blessures à la tête.

Le prince est également accusé d’avoir déjà blessé sa victime à la tête au cours d’une altercation plusieurs semaines avant le meurtre. Il  était mis en examen pour cette première  agression contre la victime, survenue le 22 janvier dernier, et filmée par les caméras de vidéosurveillances de l’hôtel.

Le juge Timothy Workman a ordonné la remise en détention de l’inculpé avant une prochaine comparution le 28 mai 2010. Une audience pour décider d’une éventuelle liberté conditionnelle devrait intervenir.

Les autorités saoudiennes ont nié l’implication du prince meurtrier, affirmant que le domestique avait été blessé mortellement lors d’une agression dans la rue. Le prince saoudien, en état d’arrestation, a reçu dans sa cellule la visite d’un diplomate de haut rang.

Les enquêteurs privilégient la thèse d’une dispute au cours de laquelle le Prince l’aurait étranglé sans avoir l’intention de le tuer. Scotland Yard a saisi les images des caméras du Landmark sur lesquelles on le voit frapper son domestique à l’intérieur d’un ascenseur.

Venu dans la capitale britannique pour un séjour de trois semaines, le prince avait loué cinq chambres, dont sa propre suite, au Landmark Hôtel pour un montant total de 115.000 euros. Son domestique, qui le suivait dans tous ses déplacements, dormait au pied de son lit. Le 15 février 2010 après-midi, une employée de l’hôtel a découvert dans l’une des chambres le corps de ce dernier, portant des traces de coups.

Il y en a combien d’autres dans les placards de son Altesse Royale Saud bin ? Des milliers travailleurs étrangers  partent chaque année là-bas servir de bonnes, celles qui en reviennent racontent presque toutes le même calvaire. Comme dans l’Antiquité ou le seigneur avait le droit de vie et de mort sur ses « esclaves», au XXIème siècle c’est dans les  palaces Londoniens et Parisiens que les domestiques dormaient aux pieds des lits de leurs maîtres arabes …des habitudes dignes du Moyen-âge! Reste à espérer que la justice ne se soit pas arrêtée à cette époque !! C’est maintenant que l’on va voir la toute puissance du fric !!!

Le prix d’une vie vaut-elle un baril de pétrole? En France leurs villas bâties illégalement sur la côte d’Azur sont toujours debout, et aucune poursuite n’est en cours. L’assassinat de ce domestique traité comme une bête ne fera pas de bruit dans les médias : c’est à parier.

J’espère que la justice anglaise aura la force et le courage de le condamner. Mais ça risque de faire comme le fils Kadhafi .Dans les pays d’ou ils viennent ces princes arabes, l’esclavage est courant même s’il n’en porte pas le nom… Tout cela ne devrait pas être toléré. L’esclavage et autres crimes très grave ne devraient pas faire l’objet d’immunité diplomatique …

Le Réveil de l’Orient

Une libre voix défiant la censure islamique

(1)  Rappelant qu’aucun média arabe n’a parlé de cette affaire. Source  http://www.francesoir.fr/faits-divers/2010/02/22/prince-saoudien-meurtre-domestique.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz