FLASH
[19/09/2017] Tweet de Netanyahu: « le discours de Trump est le meilleur que j’ai entendu à l’ONU en trente ans ! »  |  Le jihadiste de l’attentat de Londres a de la famille à Noord-Brabant, aux Pays-Bas  |  Attentat de Londres : le terroriste syrien aime la Grande Bretagne, affirme son frère  |  Israël : la police a arrêté un colon arabe de 17 ans après qu’un pistolet a été découvert chez lui  |  Attaque dans la cour de la synagogue de Garges-lès-Gonesse par des musulmans antisémites hurlant « Allahou akbar, nique les juifs »  |  [18/09/2017] Honte : la gauche a dénoncé le mur construit par Israël pour protéger ses citoyens, et elle en construit un pour protéger la tour Eiffel  |  Nikki Haley (ambassadrice des Etas-Unis à l’ONU): « La Corée du nord sera détruite si nous devons nous défendre contre ses attaques »  |  Attentat islamiste à Vigneux-sur-Seine (91) : un homme tente de tuer des policiers en criant Allah Ou akbar  |  Les USA, le Japon et la Corée du sud ont fait une démonstration de force aérienne en réponse au dernier tir de missile de Pyongyang  |  Suède taux de chômage: nés en Suède: 3.9%. Nés à l’étranger: 21.8% (Chiffres OCDE)  |  Attentat du métro de Londres : l’auteur est 1 réfugié d’Irak parce que les réfugiés sont des musulmans avec la haine des chrétiens  |  [17/09/2017] La Tunisie abolit l’interdiction du mariage des femmes avec des non-musulmans, mais la société islamique tolérante le rejette toujours  |  Grande Bretagne : la menace terroriste déclassée de « critique » à « sévère » – pas de risque imminent selon les services de renseignement  |  Tous les musulmans ne sont pas des terroristes, mais tous les terroristes sont maintenant des déséquilibrés  |  Gare de Marseille : 4 touristes américaines ont été attaquées à l’acide par une femme qui a été arrêté, identité non indiquée  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 7 mars 2010

Que faire contre ces sites qui professent l’antisionisme?

Alors que le monde a connu pendant la Deuxième Guerre mondiale le plus effroyable génocide de l’histoire de l’humanité, qui a conduit à l’extermination de 5,1 millions de Juifs, selon l’historien Raoul Hilberg (La Destruction des juifs d’Europe), le réseau Internet regorge de sites, blogs et forums plus ou moins haineux qui continuent à nier la réalité de la « catastrophe ».Ces anonymes, qui professent en toute impunité des idées négationnistes, amis de Dieudonné et de Robert Faurisson, critiquent alors à tout-va l’Etat d’Israël, dont la légitimité vient justement de la puissance de l’antisémitisme européen qui sévit encore aujourd’hui, fruit du programme démagogique d’une certaine gauche anticapitaliste inspirée des déclarations indignes de M. Jean Jaurès, qui voulait, à son retour d’Algérie en 1895, que « les Algériens abattent ces politiques funestes qui, avec l’appui de la juiverie, suppriment ici toute équité »…

Certes, il est possible de remettre en cause la politique oppressive israélienne, spécialement celle du premier ministre nationaliste Benyamin Netanyahou, en poste depuis le 1er avril 2009. Mais comment comprendre que la politique israélienne devienne le centre de toutes les préoccupations d’un certain nombre d’individus, à tel point que tous les problèmes internationaux s’expliquent pour eux par la simple existence de l’Etat du peuple juif ?

Et d’ailleurs, peut-on même tolérer qu’on soit encore antisioniste plus de soixante ans après la création d’Israël ? Tout cela est grotesque et dramatique. Mais ce qui rend la situation plus ennuyeuse encore, c’est l’importance de ces sites qui, en louant les travaux des négationnistes et en mettant sans cesse l’accent sur l’ »illégitimité » d’Israël, montrent bien que l’antisionisme n’est rien d’autre qu’une marque de fabrique populiste et démagogique, comme le montre bien Taguieff dans La judéophobie des Modernes.

De toute évidence, les travaux de cet historien ne sont pas lus par les responsables du site
« L’Islam en France », qui diffuse sur toutes ses pages des publicités encourageant au boycott d’Israël et présentant le sionisme comme une politique criminelle, sans trop insister sur les souffrances de la population juive. Cela est tout à fait regrettable car un rapprochement entre Israéliens et Palestiniens ne peut être trouvé que dans un consensus qui implique le respect et la compréhension réciproques.

Un autre excès est atteint par le site d’extrême-droite antisioniste
« Tout sauf Sarkozy », qui s’est permis de citer un de mes articles louant la loi de séparation des Eglises et de l’Etat de 1905 (en plein débat sur l’identité nationale), en le transformant en un immonde papier, ajoutant ici et là des touches antisémites qui ne sont pas de moi et que je récuse totalement !

J’ai d’ailleurs tenté de faire retirer cet article calomnieux, en vain.Et je ne suis visiblement pas le seul à voir mes articles humanistes pervertis sans mon autorisation par les responsables de ce site aux méthodes de voyou, dont l’origine a été clairement établie par Jean-Yves Camus dans un article publié sur Libération.fr. En prétendant que le président de la République, Nicolas Sarkozy représente, avec l’Etat d’Israël, « l’axe de la haine », ce site (qui serait dirigé par Michel Schneider), n’hésite pas à citer Dieudonné et d’autres histrions à des fins malveillantes et particulièrement dangereuses.


A l’heure où la seule solution au Proche-Orient est la coexistence de deux Etats, ce que des individus sensés ne cessent de défendre avec force à l’instar de Barack Obama, le regain d’antisionisme en France ne laisse pas de nous inquiéter, surtout quand ses défenseurs usent des méthodes que nous avons dénoncées plus haut. Cachés derrière l’anonymat des lâches, ils semblent au-dessus des lois et au-’dessous de toute réflexion sérieuse. C’est là le passage, symptomatique de la psychologie ultra-contemporaine, de l’ère des masses -qui a vu son apogée dans les années 1930 et 1940, à l’ère des « individus-masse » (cf notre dernier article) -qui voit son apogée aujourd’hui et sans doute pour une ou plusieurs décennies. C’est contre cette médiocratisation des débats que nous nous battons maintenant, en revenant sur notre décision de ne plus publier d’articles sur Agoravox.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz