FLASH
[19/10/2017] Ariane Fornia, fille d’Eric Besson, accuse l’ex-ministre Pierre Joxe d’agression sexuelle  |  Wolf Blitzer (CNN) est le 1er journaliste de gauche à évoquer le scandale Clinton/ Obama/ Uranium depuis sa révélation il y a 24 heures  |  [18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 9 mars 2010
  
  
  
00001.jpg
  
Israël – Mon Coup de Gueule
  
Michel Garroté
  
Mars 2010 – Adarl 5770
  
Pour cette fois, je vais totalement m’abstenir de prendre la moindre paire de gants ou même les plus petites d’entre les pincettes. Car le sujet commence me chauffer sérieusement les neurones. Je n’en peux plus d’entendre parler sept jours sur sept de la cause palestinienne. Et je n’en peux plus d’entendre parler sept jours sur sept des négociations israélo-palestiniennes (qui cette fois seraient, paraît-il, en train de reprendre, là, maintenant, tout de suite, mais de façon « indirecte », avec le charabia et le tam tam de la Ligue arabe, des USA, de Sarko, de Kouchner et pourquoi pas, des martiens et des batraciens).

Je n’en peux plus car suite à un week-end serein – et à peine arrivé à mon bureau lundi matin – j’ai lu avec stupéfaction, dans une dépêche de l’Associated Press diffusée dimanche à 20:41 que, je cite : « L’Autorité palestinienne va adopter une loi interdisant aux travailleurs palestiniens de travailler dans les colonies juives de Cisjordanie, a déclaré dimanche le ministre palestinien de l’Economie Hassan Abou Lidbeh » (ndmg :  et c’est un « ministre » de l’économie qui fait ça ; il n’y a que les despotes arrogants et corrompus du Fatah pour oser interdire à leur propre peuple de travailler ; je suppose que Lidbeh compte sur les contribuables occidentaux pour payer les indemnités des futurs chômeurs palestiniens).

« La loi, qui devrait être signée par le président de l’Autorité Mahmoud Abbas d’ici à la fin du mois, a été rédigée par M. Libdeh. Ce dernier a estimé qu’il était important que les Palestiniens soient en accord avec leur position contre les colonies. ‘Ma population, ma société, contribue à faire vivre les colonies, donc je vise cette contribution’, a-t-il déclaré » (ndmg :  d’abord ce n’est pas « sa » population et ensuite ce n’est pas une « contribution » mais son contraire).

« L’Autorité palestinienne va s’employer à trouver des alternatives pour les Palestiniens qui travaillent actuellement dans les colonies, mais ils ne seront pas obligés de quitter leur emploi, a toutefois précisé M. Libdeh » (ndmg :  « ils ne seront pas obligés de quitter leur emploi » déclare le « ministre » de l’économie ; on croit rêver ; en revanche « ils » ne devront pas s’étonner si un fêlé du Fatah dynamite leur baraque).

« Il a ajouté qu’à l’avenir, les Palestiniens travaillant dans les colonies seront en infraction avec la loi, mais n’a pas voulu s’étendre sur les sanctions » (ndmg :  normal qu’il ne s’étende pas, car les sanctions palestiniennes en Judée Samarie, c’est le bâton de dynamite ou le lynchage).

« La législation interdira également la vente de produits issus des colonies dans les magasins palestiniens, a-t-il ajouté, estimant que la somme des ventes annuelles de ces produits dans les commerces palestiniens s’élevait entre 150 et 370 millions d’euros. Au cours des derniers mois, les forces de sécurité palestiniennes ont commencé à intercepter des cargaisons de produits venant des colonies, a déclaré le ministre, sans préciser le volume de marchandises ayant été confisquées » (ndmg :  les forces de sécurité palestiniennes financées par les contribuables occidentaux n’ont donc rien d’autre à foutre que d’intercepter des produits juifs).

« Quelque 20.000 à 30.000 Palestiniens travaillent dans les colonies juives, dans la construction et l’industrie notamment. Ils estiment ne pas avoir d’autre choix, du fait du marasme économique en Cisjordanie » (ndmg :  les arabes palestiniens de Judée Samarie qui aiment travailler se disent très satisfaits de travailler avec des Juifs, mais ça, les médias européens ne vous le diront jamais ; quant au « marasme » économique en « Cisjordanie », il est la conséquence directe du détournement systématique de l’argent occidental par la bande à Mahmoud).

« Les quelque 120 colonies israéliennes en Cisjordanie, où habitent 300.000 Israéliens, sont la pierre angulaire des pourparlers de paix entre Israéliens et Palestiniens » (ndmg :  c’est faux ; les 30.000 arabes palestiniens sont très heureux de pouvoir travailler avec les Juifs de Judée Samarie au lieu de devenir chômeurs à vie dans un Etat palestinien corrompu ; et la seule chose qui leur fait vraiment peur, ce sont les méthodes mafieuses de l’Autorité palestinienne qui n’a d’autorité que le nom ; pour le reste, la soi-disant Autorité palestinienne est instrumentalisée par les chefs du mouvement crypto-terroriste et vénal Fatah).

« Les Palestiniens souhaitent leur évacuation en vue de la création d’un futur Etat palestinien » (ndmg :  quels palestiniens ? Combien ? Ceux qui militent à nos frais ou ceux qui travaillent). Fin de la dépêche Associated Press.

Autrement dit, comme d’habitude depuis 60 ans, les arabes feignent de vouloir reprendre les négociations, tout en faisant exactement le contraire (ici avec une loi judenrein qui mettra au chômage les palestiniens qui travaillent avec les Israéliens). Cette farce, à la fois bouffonne et monstrueuse, nous a coûté 700 milliards de dollars à ce jour (montant total versé aux palestiniens entre 1948 et 2010). La sinistre plaisanterie a assez duré et coûté. Les arabes veulent soi-disant négocier, mais ils refusent, encore et toujours, de négocier la paix. Oui, ils refusent de négocier la paix puisqu’ils négocient avec un Etat – Israël – qu’ils ne reconnaissent toujours pas de manière claire et définitive. Or, comment peut-on négocier la paix avec un Etat dont on nie par ailleurs l’existence ? C’est du jamais vu depuis le début de l’histoire de l’humanité, c’est une première, c’est un cas sans précédent, c’est un modèle unique de crétinisme absolu sur le dos des contribuables occidentaux.

Du reste, pour bien montrer qu’ils négocient (indirectement), tout en continuant (directement) à ficher leur satané bazar, des dizaines de jeunes arabes cagoulés, vendredi 5 mars après la prière mahométane, depuis l’esplanade du Mont du Temple, dite également esplanade des Mosquées, ont ‘pieusement’ balancé des blocs de pierres sur les Juifs qui priaient en bas, au Mur occidental du Temple, le Kotel.

Et le lendemain samedi 6 mars, les clowns hallucinés de l’Organisation de la Conférence Islamique (OCI) ont raconté que l’incident (l’incident, c’est donc le fait que des Juifs prient) constituait, je cite l’OCI, un « acte de profanation sacrilège du lieu saint islamique » (un lieu saint judéo-chrétien en danger permanent depuis que des mahométans venus de la péninsule arabique y fichent la pagaille au lieu d’aller se recueillir à la Mecque et à Médine) et une « violation de la loi internationale » (la loi internationale, c’est le Droit International Public dont l’OCI se contrefiche par ailleurs) ainsi qu’une « atteinte flagrante contre la liberté de culte, de nature à entraîner la région dans une guerre de religions » (et par conséquent, le fait que de jeunes arabes cagoulés ont balancé il y a trois jours des blocs de pierres sur des Juifs en prière constitue sans doute un acte de piété, un fruit de la prière mahométane faite juste auparavant à la mosquée, un jihad islamique des blocs de pierres en somme).

Le mieux qu’Israël puisse faire, c’est de continuer à négocier, pour calmer les médias, les diplomates et les politiciens, tout en gardant à l’esprit que la récente relance d’une nouvelle négociation indirecte n’aboutira pas (cette négociation indirecte a été approuvée, au sein de l’OLP, par le Fatah ; et désapprouvée, au sein de cette même OLP, par le PP et le FPLP ; ils ne sont même pas fichus de se mettre d’accord entre eux, comme d’habitude). En somme, les Israéliens devraient serrer les dents et se serrer les coudes. En attendant le temps favorable à une authentique reconnaissance de l’Etat d’Israël, seule voie vers une vraie paix et vers une reconnaissance ultérieure d’une entité palestinienne légitime avec un territoire qu’il reste à définir.

A cet égard, la Palestine historique englobe « l’Etat fiction » jordanien made in UK et peuplé à 70% de palestiniens. L’Etat palestinien existe donc déjà de l’autre côté du Jourdain. Il suffit de lui donner le nom qui lui correspond. De toute façon, les palestiniens ne veulent pas d’un « Etat » en Judée Samarie, véritable coeur historique et géographique du peuple hébreu et de l’Etat hébreu. Certains trouvent que j’exagère ?  M’en fiche.
  

  
  
  
  
  
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz