FLASH
[18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 12 mars 2010

null(AFP) Près d’un Américain sur deux estime que les inquiétudes soulevées par le réchauffement climatique sont excessives. C’est ce qu’indique un sondage de l’Institut Gallup qui souligne une montée du scepticisme sur ce dossier.

La publication du sondage survient alors que le président américain Barack Obama tente de convaincre le Sénat puis le Congrès d’adopter un projet de loi sur le climat.


En raison des élections à mi-mandat de novembre prochain, beaucoup d’élus américains hésitent à donner leur feu vert à ce projet de loi controversé sur l’énergie et l’environnement alors que l’intérêt de leurs concitoyens pour la question faiblit.

Selon Gallup, qui a mené son enquête entre les 4 et 7 mars, 48% des Américains estiment que la gravité du réchauffement climatique est exagérée, contre 41% l’an dernier et 31% en 1997, année où Gallup a pour la première fois posé la question.


Scepticisme au plus haut depuis 1997

La majorité des Américains continuent de penser que le réchauffement est une réalité mais ce pourcentage est en baisse. Le scepticisme est à son plus haut niveau depuis 1997.

Trente-cinq pour cent des sondés estiment que les effets du réchauffement climatique ne vont jamais se produire ou ne se produiront pas au cours de leur vie.


Lettre de scientifiques

Pour répondre aux critiques lancées par des sceptiques, l’Union des scientifiques inquiets (UCS) a publié mardi une lettre exhortant le Congrès américain à adopter une loi sur le changement climatique. Selon l’UCS, cette lettre a été signée par plus de 2.000 scientifiques climatiques et économistes, dont des Prix Nobel.

Les Etats-Unis se sont engagés à réduire 17% de leurs émissions de carbone d’ici à 2020 par rapport à 2005 en se tournant notamment vers l’énergie solaire ou éolienne. Mais sans adoption d’un projet de loi par le Congrès, l’objectif pourrait bien ne pas être rempli.


L’économie d’abord

Dans le monde, les inquiétudes économiques ont relégué au second plan la question du changement climatique, selon une étude de l’Université d’Oxford publiée en décembre.

Les pays d’Amérique Latine et d’Asie-Pacifique, dont certains sont touchés par des typhons, sont ceux qui se disent les plus inquiets.

Si le nombre d’Américains préoccupés par les conséquences du changement climatique diminue, il reste toutefois supérieur à celui enregistré dans certains pays européens, à l’image de l’Estonie qui arrive en tête des sceptiques.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz