FLASH
[23/10/2017] Sinaï : L’Etat islamique a capturé 3 membres du Hamas qui creusaient un tunnel terroriste  |  La télévision locale catalane TV3 refuse la mise sous tutelle de Madrid  |  [22/10/2017] Trump aux Européens : « ne nous soutenez pas contre l’Iran, continuez à faire des affaires avec eux, vous avez besoin de cet argent »  |  46% des Américains pensent que les médias fabriquent entièrement des histoires au sujet de Donald Trump. Combien en France le savent?  |  Interrogée au point de passage que la gauche veut supprimer, 1 arabe palestinienne a avoué vouloir commettre un attentat en Israël  |  [21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 16 mars 2010

   

  

  

  

  

  

Quelques vérités sur la politicaille française

  

  

Michel Garroté

  

  

Mardi 16 mars 2010 – 1 Nisan 5770

  

  

Ci-dessous, je reproduis quelques données chiffrées, suivies d’extraits des excellentes analyses, d’une part, de notre ami Ivan Rioufol, journaliste au Figaro ;  et d’autre part, de notre ami Lucien Oulahbib, sociologue, chargé de cours à Lyon 3 et Paris X.

  

  

Clément Guillou, ce matin, pour Reuters, écrit (extraits) :  « Le Parti socialiste, Europe Ecologie et le Front de gauche ont trouvé des accords de fusions de listes dans toutes les régions (de métropole) sauf trois. Les listes du second tour des élections régionales doivent être déposées à 18:00. (…) Mardi matin, des accords se profilaient partout sauf en Bretagne (triangulaire entre Europe Ecologie, PS et UMP), dans le Nord-Pas-de-Calais (quadrangulaire entre FG, PS, UMP et Front national) et le Limousin (triangulaire entre PS, UMP et FG-NPA).

  

  

Ivan Rioufol, ce matin, pour Le Figaro, écrit, dans une brillante et lucide analyse (extraits) :  « Le PS a tort de fanfaronner, à la lecture des résultats du premier tour des élections régionales (UMP: 26,15% ; PS : 29,09%). Certes, les Français ont décidé (…) de faire cadeau à la gauche convalescente de la gestion pépère des régions. Mais, outre que le plébiscite anti-Sarkozy, rêvé par l’opposition, n’a pas pris (51% des sondés estiment que leur vote « n’a aucun rapport avec un jugement sur l’action du président de la République et du gouvernement »), l’envergure des abstentions (53,5%) oblige l’ensemble des partis à se poser des questions sur leur rôle et leur utilité. Le désarroi des gens (…) est en train de créer une crise démocratique qui, si elle devait se confirmer dimanche (ndmg :  au 2e tour) avec un taux semblable d’absentions, pourrait être assimilée à une rébellion contre une oligarchie.

  

Jean-Luc Mélenchon (Front de Gauche) a parlé hier soir « d’insurrection civique ». Je partage cette analyse. Mais il faut en tirer les conséquences (…) c’est bien le vote protestataire qui domine ce premier tour, avec le taux élevé des abstentions et le réveil du FN. (…) Pour le deuxième tour, le PS va devoir faire alliance avec les Verts et le Front de gauche, c’est-à-dire avec une nébuleuse jeuniste, boboiste, antilibérale, doctrinaire dont bien des membres ont apporté, de surcroît, leur soutien à des mouvements antisionistes ne pouvant dissimuler leur antisémitisme. (…) Reste à savoir si les partis, à droite comme à gauche, sauront répondre à la grande désillusion populaire, qui me fait craindre le pire si rien n’est fait pour la contenir.

  

Cet impératif échoit en premier lieu, évidemment, à Nicolas Sarkozy, qui n’a pas su mobiliser les électeurs et singulièrement la droite déboussolée. Les Français attendent des politiques, me semble-t-il, qu’ils leur parlent enfin clairement de l’état réel (économique, social, culturel, identitaire, etc.) de leur nation, sans craindre les interdits. Les citoyens ont eux-mêmes des choses à dire sur ces sujets, qu’une véritable démocratie devrait être capable d’entendre. A ce propos, ne serait-il pas temps de réfléchir à l’instauration d’une démocratie directe, telle qu’elle existe aux Etats-Unis, en Suisse, en Italie ou en Allemagne ?  Les Français devraient pouvoir s’exprimer à travers des référendums d’initiative populaire. Qu’en pensez-vous ? » (Fin des extraits de l’article de Ivan Rioufol).

  

  

Lucien Oulahbib, sur http://lucien-sa-oulahbib.info/, écrit (extraits) :  « Il est dommage que les commentateurs socialisants et proches des courants ex-gaullistes en rabattent donc seulement sur le renouveau du FN alors qu’ils tiennent, hormis l’immigration, le même discours sur le libéralisme, le protectionnisme, le communautarisme, (soft bien sûr dans un premier temps) etc., or c’est précisément parce qu’il n’y a pas eu un réel tournant libéral (sans remettre en cause la solidarité) qui a grevé et grève de plus en plus les chances pour la France…et l’a poussé vers l’abstention. Hulot est tout autant dangereux que Le Pen. Cohn Bendit, Duflot, également, mais cela ne se voit pas. Voilà le drame. Et c’est l’UMP qui a scié la branche sur laquelle elle pensait pourtant être bien assise depuis 2007 » (Fin des extraits de l’analyse de Lucien Oulahbib).

  

  

Pour ce qui me concerne, je partage à cent pour cent le constat de Ivan Rioufol, constat selon lequel Sarkozy « n’a pas su mobiliser les électeurs et singulièrement la droite déboussolée ». Je partage également à cent pour cent le constat de Ivan Rioufol, constat selon lequel pour le deuxième tour, le PS va devoir faire alliance « avec une nébuleuse jeuniste, boboiste, antilibérale, doctrinaire dont bien des membres ont apporté, de surcroît, leur soutien à des mouvements antisionistes ne pouvant dissimuler leur antisémitisme ». Enfin, je souscris entièrement aux propos de Lucien Oulahbib, lorsqu’il souligne :  « Hulot est tout autant dangereux que Le Pen. Cohn Bendit, Duflot, également, mais cela ne se voit pas ». Affaires à suivre…

  

  

Affaires à suivre…

  

 

 

 

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz