FLASH
[18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 21 mars 2010

Ce dimanche 21 mars 2010, a connu  la clôture de la semaine d’actions contre le racisme qui s’est terminée  par un hommage au peuple haïtien à Montréal, initié par la communauté juive du Québec.


Tout au long d’une semaine une exposition  a relaté des pages oubliées de l’histoire, celles d’un petit État… Haïti, dont la générosité fit accueillir plusieurs centaines de Juifs fuyant l’Europe des années 30.


Présentée jusqu’au 21 mars, dans le cadre de la 11e édition de la Semaine d’Actions Contre le Racisme, l’exposition «Juifs et Haïtiens, une histoire oubliée», a rappelé comment plusieurs centaines de Juifs ont été sauvés par des diplomates haïtiens en Europe. Lors de la Conférence d’Evian de juillet 1938, Haïti offrit d’accueillir 50.000 Juifs persécutés. La proposition fut repoussée par le sous-secrétaire d’État américain, Sumner Wells.


Haïti recevait aussi  les Juifs qui fuyaient l`Inquisition comme probablement Christophe Colomb et la majorité de son équipage et le 1er juif est ainsi Luis de Torres, l’interprète de  Colomb en 1492. Après sa conquête par la France en 1633, elle voit affluer bien des juifs hollandais du Brésil venus développer les plantations de sucre de canne et dont beaucoup sont d’ex-marranes d’Espagne.


A partir de 1830, des juifs fuyant les pogroms polonais et bien d’autres (Liban, Syrie, Egypte) y trouvent refuge. Ils s’installent près des ports pour travailler surtout dans le commerce. On a découvert les ruines d’une synagogue clandestine dans la ville de Jeremie et de pierres tombales juives à Cap Haïtien et Jacmel.

En 1915, on compte 200 familles juives en Haïti, nombre qui baissera avec l’occupation américaine et leur départ vers les Amériques.

 

 

Dès 1937, Haïti délivre généreusement visas et passeports aux émigrés européens fuyant le nazisme et l’Ile atteint les 300 familles qui y resteront jusqu’aux années 60.


Les Haïtiens ont toujours montré un grand respect et une grande amitié pour les juifs. Les juifs fils de déportés se sentent en affinité avec cette république fondée par d’anciens déportés, avec comme une complicité imaginaire entre le destin juif et le destin haïtien. Nous n’oublierons jamais que pendant la Shoah, Haïti délivrait sans compter des passeports haïtiens aux Juifs qui fuyaient l`Europe Nazie.

Haïti fait partie des 33 pays qui ont eu le privilège de voter la résolution 181 – la création d’un état juif souverain.


 » Conçue avant la catastrophe du 12 janvier 2010, cette exposition est un hommage au courage et à la ténacité du peuple haïtien, dont l’histoire est marquée par le combat pour la liberté et par a générosité envers les autres peuples « , dit Adam Atlas, président du Congrès juif québécois: » Cette histoire est peut-être oubliée par certains, mais elle est ancrée dans la mémoire et le cœur de la communauté juive. »


Sous la présidence d’honneur de Pierre Richard Casimir, consul général d’Haïti, la communauté juive de Montréal a rendu ainsi hommage au peuple haïtien, et à son combat pour la liberté et la dignité humaine.


Ftouh Souhail/Israël Magazine

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz