Publié par Jean-Patrick Grumberg le 8 avril 2010

Aujourd’hui, je veux faire le point sur l’assassinat du terroriste Al Mabhouh. Au début, il y avait 11 suspects. Le 2 mars dernier, nous en étions à 31. Sur les vidéos, le terroriste a l’air décontracté. D’ailleurs il va s’acheter une paire de chaussures dans un centre commercial. 31 personnes pour surveiller quelqu’un qui se sent en sécurité, ça parait beaucoup…..

A moins que les premières 11 photos des suspects étaient bidons. Après tout, vous avez regardé les vidéos ? Qu’est ce qu’elles montrent ? Rien ! On voit des gens sortir d’un aéroport, entrer dans un hôtel, en sortir, monter dans l’ascenseur, etc.

Et à la fin, reprendre l’avion. C’est que des choses banales. Aussi, quelqu’un veut peut être faire porter le chapeau à Israël. Ce serait dommage, car j’aimerai bien que ce soit Israël qui a fait ce nettoyage. Les vidéos. Pourquoi on ne montre pas celles du couloir de la chambre de Al Mabhouh ?

On ne peut même pas voir si les photos publiées par Interpol correspondent aux personnes des vidéos. Autant dire qu’on n’a rien. Au début, on nous disait que le terroriste a été torturé, et qu’il avait des traces de brûlures sur le corps. Ensuite, son beau frère a déclaré qu’il avait des traces d’étranglement.

Ensuite, on a lu qu’il avait été électrocuté avec la lampe de chevet, qui avait été démontée. Puis c’est la thèse de l’asphyxie avec l’oreiller. Y avait plus de brûlures ! On nous a dit que le corps a été envoyé en France pour l’autopsie.

Mais aux dernières nouvelles, c’est à Dubaï qu’on a fait les tests et on vient de découvrir qu’il a reçu une piqure d’un produit pour anesthésies, indétectable à l’examen.

Comment on détecte un produit indétectable, vous m’expliquerez ! Dubaï est couverte de circuits vidéo. Et qui a réalisé cette super installation?! Une entreprise israélienne dirigée par un ex agent du Mossad ! Alors vous imaginez que le Mossad aurait été assez idiot pour se faire repérer par les vidéos ? Ca me parait bizarre…

Autre chose. Deux arabes du Fatah, et un homme du Hamas, tous les trois complices de l’opération, sont détenus et interrogés par la police de Dubaï. Ca fait 3 semaines. Ils ont rien appris ? Dans les journaux anglais on lisait qu’Israël a prévenu les services secrets britanniques juste quelques heures avant l’assassinat. Maintenant les diplomates anglais nient.

Et on sait par le journal arabo anglais Asharq Alawsat que la police de Dubaï, mi février, a déclaré que les détails de l’assassinat seraient embarrassants pour Hamas s’ils étaient révélés. Alors, il y a pas de quoi douter ? Les états européens dépensent énormément d’énergie à lutter contre le terrorisme, et ils trouvent encore le moyen de blâmer Israël. Si c’est Israël, alors on a fait le sale boulot pour eux. De quoi ils se plaignent ?

Ben non. C’est encore une des perversions de l’antisémitisme : le monde réserve toujours un traitement négatif aux évènements ou les juifs sont impliqués. A croire les médias, c’est pas l’assassinat d’un terroriste qui est en cause, mais l’utilisation par Israël (et encore, sans aucune preuve), de passeports européens. Le scandale.

Pourquoi le monde entier voudrait savoir qui a commis l’assassinat ? Quelle importance ? Un terroriste de moins, c’est pas déjà une bonne nouvelle non ? Ben non. Parce que là, c’est peut être les juifs. En fait, on vient de nous faire une nouvelle affaire Dreyfuss et personne n’a rien vu ! Pour les antisémites, le juif est un menteur, un manipulateur, il a assassiné Jésus.

N’est ce pas ce raisonnement, inconscient ou caché, qui permet aux journalistes du monde entier, aux diplomates, d’accuser Israël de l’assassinat du terroriste – alors qu’ils n’ont pas la moindre preuve ? Des journalistes éduqués, respectueux des droits de l’homme et de la présomption d’innocence, demandent des comptes, tirent des conclusions, portent des accusations lourdes de conséquences, s’acharnent même, sans être aucunement gênés qu’aucune preuve n’a été apportée !

Ça paraît gros, non ? L’explication, c’est que les israéliens sont des juifs. On nous refait l’affaire Dreyfus : coupables à priori parce que nous sommes juifs. La preuve qu’Israël est coupable de l’assassinat ? C’est parce que ce sont des juifs. Pourquoi apporter des preuves supplémentaires à celle là? Ainsi le monde entier s’est il déchaîné une fois de plus contre les juifs, sans même trouver utile de se demander s’il ne faut pas, au préalable, rechercher les vrais coupables.

© Jean Patrick Grumberg

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz