FLASH
[18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 20 avril 2010

 

 

 

 

 

   

Nicolas de Funès gendarme en Seine-Saint-Denis

   

Michel Garroté

   

Mardi 20 avril 2010 – 6 Iyyar 5770

   

Nicolas de Funès, en abrégé NdF, également dit ‘Sarkozy’, s’est rendu, ce matin mardi, à Tremblay, dans le département de Seine-Saint-Denis où il a visité deux dépôts de bus vandalisés le 31 mars. Il a promis « une action en profondeur » contre les trafiquants de drogue à Sevran et à Tremblay. Les trafiquants vont l’avoir profond. Certains, même, s’en réjouissent déjà. « La République ne reculera pas d’un millimètre », a ajouté NdF, affublé du ministre de l’intérieur Hortefeux et du dirlo de la police nationale Péchenard. Après l’action en profondeur, pas de reculade, pas même d’un millimètre ;  décidément, on n’en sort pas, si j’ose dire.

   

Le 31 mars, à Tremblay, un bus avait été incendié et un autre caillassé, en « représailles » à un coup de filet policier contre des trafiquants de drogue. On ferait mieux les laisser trafiquer en paix. Au lieu de les pousser à incendier et caillasser des bus. Des bus qui, du reste, ne font qu’encombrer le trafic de BMW et de chnouf.

   

NdF s’est adressé aux chauffeurs dont les bus avaient été caillassés en déclarant :  « Tous les jours, il y aura des actions de police contre les trafics et les trafiquants. Vos lignes de bus seront sécurisées. Il y aura dans chaque bus une liaison directe avec la police, de façon à pouvoir localiser le bus pour ne pas perdre de temps ». NdF n’a pas précisé par quel tour de magie noire et avec quels moyens concrets sur le terrain il allait mettre tout cela en oeuvre. A moins qu’il ne s’agisse de doter chaque bus d’une liaison directe avec la police, de façon à pouvoir localiser le bus, pour ne pas perdre de temps, et, surtout, pour foutre le camp ailleurs, avant que tout cela ne dégénère.

   

Peu après, lors d’un discours à Bobigny sur la sécurité, à l’occasion de la prise de fonction du nouveau préfet Christian Lambert, ex-patron du Raid (c’est le septième préfet en seulement dix ans dans ce département…), NdF a fait dans l’annonce raide : « Désormais, la décision de suspendre les allocations familiales en cas d’absentéisme scolaire injustifié et répétitif d’un élève devra avoir un caractère systématique », a déclaré NdF, indiquant qu’un projet de loi serait déposé à l’Assemblée nationale « dès la semaine prochaine pour aller dans ce sens ». Alors là c’est le sommet du blues. Non seulement on empêche les trafiquants de faire leur job. Non seulement on transforme les bus en convois militaires. Mais en plus on coupe les vivres aux djeuns qui, plutôt que de sa faire chier en classe avec des histoires de Gaulois, préfèrent apprendre le métier de dealer sur le terrain. Si la semaine prochaine, l’Assemblée nationale adopte le projet de NdF sur les coupures d’allocations, ce ne sont pas seulement les bus qui seront incendiés et caillassés, mais les voitures de fonction.

   

A moins que NdF et l’agent spécial Lambert n’aient les moyens de leur politique, auquel cas je ferais amende honorable, sans rire. Pour « parler » de sécurité, NdF recevra, lors d’un déjeuner de « travail », demain mercredi, des syndicats de police (qui pour une fois vont se taper la cloche). Vendredi qui vient, un autre déjeuner de « travail » réunira autour de NdF des hauts responsables de la gendarmerie (ibid.). Le 7 avril, Nicolas Sarkozy a déjà réuni pendant une heure à l’Élysée, apparemment sans déjeuner, le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, et les principaux responsables de la police et de la gendarmerie pour faire le point sur les dossiers de sécurité. Il est vrai qu’au lendemain de la lourde défaite de sa majorité aux élections régionales, fin mars, NdF avait raconté, dans une déclaration à la presse, que la sécurité constituait « une priorité » pour lui. On demande à voir.

   

  

 

 

 

  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz