FLASH
[15/02/2019] Alsace: des #giletsjaunes ont tenté de bloquer le journal ‘DNA’  |  Sur les 10 dernières années, 65% des tests de missile de l’Iran ont échoué : où ils sont terriblement malchanceux, ou quelqu’un les aide à être malchanceux  |  [14/02/2019] Le Sénat approuve la nomination de William Barr au poste de ministre de la Justice (et j’espère que cette fois Trump a fait le bon choix et que des têtes vont tomber)  |  Dernier sondage élection israélienne : Likoud (centre droit, Netanyahu) : 32 points. Resilience (centriste) 20, Yesh Atid (centre gauche) 11, New Right 10  |  Historique et impressionnant : Netanyahou est assis aux côtés du ministre des Affaires étrangères du Yémen au sommet de Varsovie  |  [13/02/2019] Le taux d’approbation du travail de Trump a progressé de 7 points après le shutdown  |  [12/02/2019] Slovaquie : refus total de l’islam, refus de construire même une seule mosquée  |  On le savait mais mieux vaut le signaler : après 2 ans d’enquête, 200 témoins interrogés, 300 000 documents confidentiels analysés, le Sénat confirme : aucune preuve de collusion entre Trump et la Russie  |  Gaza : Israël offre la réhabilitation de la population contre la démilitarisation – le Hamas refuse  |  Un tribunal fédéral américain a jugé le narco trafiquant El Chapo coupable de 10 chefs d’accusation, qui peuvent lui valoir le reste de sa vie en prison  |  [11/02/2019] Londres : pour tenter de subjuguer l’épidémie, les condamnés pour agression au couteau seront tagués avec un GPS à leur sortie de prison  |  [08/02/2019] 3 terroristes musulmans abattus lors d’émeutes violentes le long de la frontière de Gaza  |  Aide humanitaire au Venezuela: Maduro assure qu’il ne laissera rien rentrer – ça c’est un humaniste comme Mélenchon les aime !  |  Pologne, 1982 : quelqu’un lit 1984 de George Orwell, lève les yeux et dit : « pourquoi ça s’appelle une fiction ? »  |  [07/02/2019] Floride : Le Cabinet reconnaît Jérusalem comme capitale israélienne, met en garde Airbnb au sujet de sa politique En Judée Samarie  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 30 avril 2010

Ahmadinejad-e-la-moglie-Azam-al-Sadat-Farahi.jpg

Mon contact à l’ONU me transmet une information qui n’est pas encore reprise dans les grands médias au moment ou j’écris ces lignes.


Vous avez probablement suivi d’un sourire amusé, Mesdames, les vociférations de la première guenon d’Iran, ces jours ci contre l’ONU.

 

L’hystérique accusait l’Ouest, mardi 27 avril 2010 devant un parterre de femmes musulmanes, de « se servir des Nations Unies pour promouvoir les relations extra conjugales »

« La famille, pilier de toutes les sociétés, a éclaté partout en Occident, affirme la fine connaisseuse, et maintenant l’Occident veut étendre ses problèmes à l’Islam, en nous imposant ses principes décadents » (et vlan pour les décadents). « L’Ouest, au nom du soit disant développement, tente de mettre en place des schémas qui mènent à la discrimination sociale » ajouta Azam-ol-Sadat Farahi sans autre forme de justification.

 

Le blabla habituel de cette belle religion de tolérance et de paix, qui impose aux femmes, comme vous le savez trop bien, d’élégantes tenues vestimentaires sous peine de punitions corporelles, et le confinement aux tâches ménagères et matrimoniales.

 

Mais ce qui suit va peut être vous retirer le sourire, Mesdames.

 

Comme pour faire écho à ces propos de tolérance et de paix, et après qu’un Mollah de l’Iran ait très sérieusement pété un câble en affirmant que les « tenues légères » des femmes sont responsables des tremblements de terre (encore un connaisseur), l’ONU a décidé cette semaine, certes sans le crier sur les toits, d’accepter l’Iran à la Commission Internationale du Statut de la Femme, pour une durée de quatre ans, commission très influente au sein du Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU.

 

Il faut dire que l’Iran venait de se voir refuser, pour des raisons parfaitement injustes et totalement mystérieuses, un siège au Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies, le célèbre, très respecté et très respectable UNHRC (sic) dont les membres appartiennent au club très privé des pays les plus totalitaires, cruels et sanguinaires au monde.

 

Ainsi la commission chargée de l’égalité entre les sexes et de l’avancement du sort des femmes est enfin, après des années d’égarement, entre de bonnes mains (nous soufflons) et femme-battue.jpgles 214 activistes iraniennes qui ont tenté de s’y opposer en faisant circuler une pétition sont de pauvres égarées. Elles ont beau dénoncer que l’Iran refuse l’égalité des sexes, que la femme iranienne ne peut pas choisir son mari, qu’elle n’a pas le droit à l’éducation après le mariage, pas le droit au divorce, pas le droit à la garde de ses enfants en cas de séparation, n’est pas protégée en cas de violence dans les lieux publics, qu’elle est punie de prison si elle se fait violer, est soumise à quotas pour entrer dans les universités, et que les femmes des ligues des droits de la femme sont arrêtées, emprisonnées, battues et violées lorsqu’elles cherchent pacifiquement à faire changer ces lois, personne aux Nations Unies ne croit les inventions de ces dérangées.


Tiens, les ONG n’ont pas encore accusé Israël de sexisme et de graves inégalités sociales au détriment des femmes.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :