FLASH
[20/08/2018] Le prix de la vie selon la justice française : Le migrant illégal de 19 ans qui a poignardé 4 personnes à Périgueux lundi 13 août n’a été condamné qu’à 3 ans de prison ferme  |  Paris : Une policière porte secours à des passagers après un accident mortel qu’ils ont provoqué, dans le 19e, et se fait violemment frapper par le passager rescapé!  |  Le chef de la police municipale de Villevaudé, en Seine-et-Marne, a été violemment agressé dimanche à son domicile par « plusieurs personnes » qui l’ont roué de coup  |  Barcelone attentat islamique : Un homme armé d’un couteau a tenté d’attaquer des policiers en hurlant Allahou Akbar (Allah est le plus grand)  |  Saint-Paul-Trois-Châteaux (26) : un homme de 45 ans tué de 9 coups de couteau, un autre homme blessé, suspect appréhendé, motif inconnu  |  Marseille : encore un adolescent de 16 ans poignardé pour un mauvais regard  |  Tsahal a ouvert le feu sur un terroriste musulman qui a tiré dans leur direction dans le nord de Gaza. Aucun blessé parmi les troupes israéliennes n’a été signalé  |  Un terroriste musulman a tiré des coups de feu sur l’ambassade des États-Unis à Ankara. La police a déclenché une chasse à l’homme et recherche un véhicule blanc suspect  |  [17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  |  Laurent Ruquier défend son ami Gilbert Rozon, accusé d’agressions sexuelles: « Il n’a tué personne » (non, il a juste violé plusieurs femmes)  |  Suisse : à Genève 5 jeunes femmes sauvagement tabassées, 2 blessées graves, par « des Maghrébins de cités venus de France »  |  Automobiliste tué par balle à Paris: le policier mis en examen et interdit d’exercer  |  Une ex-esclave sexuelle yézidi aurait fui l’Allemagne après y avoir revu son bourreau, infiltré parmi les réfugiés  |  Grenoble : 2 migrants Albanais tirent des coups de feu sur un groupe de personnes et sont interpellés après une course-poursuite  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 18 mai 2010

 

 

  

  

Le Brésilien Lula

  

  

  

L’humour iranien est radioactif

   

Par Michel Garroté

   

Mardi 18 mai 2010 – 5 Sivan 5770

   

L’accord Iran – Turquie – Brésil signé hier porte sur un échange d’uranium iranien faiblement enrichi contre du combustible. Résultat d’une médiation du Brésil et de la Turquie, qui sont actuellement membres non permanents du Conseil de Sécurité de l’ONU, l’accord a été signé à Téhéran par les trois ministres des Affaires étrangères en présence des trois chefs d’Etat, l’Iranien Mahmoud Ahmadinedjad, le Brésilien Luiz Inacio Lula da Silva et le Turc Recep Tayyip Erdogan. L’accord prévoit l’envoi de 1’200 kilos d’uranium iranien enrichi à 3,5% en Turquie pour y être stocké et échangé, dans le délai maximum d’un an, contre 120 kilos de combustible enrichi à 20%. L’accord implique, en réalité, l’approbation et la coopération d’autres pays, notamment de la Russie, car la Turquie n’a pas les moyens techniques de mettre cet accord en pratique. C’est là le premier aspect cocasse de ce pur accord de principe.

   

  

A quoi joue le Turc Erdogan ?

 

 

De plus, La signature de l’accord, certes en présence d’Ahmadinedjad, avec qui plus est l’approbation théorique du Guide suprême, l’ayatollah Ali Khamenei, cette signature ne constitue cependant pas un acte définitif, les Iraniens nous ayant habitués, ces dernières années, à toutes sortes de retournements spectaculaires et d’entourloupes persanes. En réalité, cet accord a même quelque chose de surréaliste, car il n’a pas été signé par le ou les pays qui, concrètement, se chargeront de livrer à l’Iran du combustible enrichi à 20%. Dernier point et pas des moindres, dans l’hypothèse où l’Iran livrerait 1’200 kilos d’uranium iranien, enrichi à 3,5%, à la Turquie, cela ne signifierait pas pour autant, que les ayatollahs de Téhéran renonceraient, à fabriquer une première bombe nucléaire, dans l’un ou l’autre des nombreux sites nucléaires iraniens.

   

Du reste, les USA et Israël en sont parfaitement conscients. L’accord exotique Iran – Turquie – Brésil constitue peut-être un coup diplomatique et médiatique pour Ahmadinedjad, Lula et Erdogan. Mais sur le plan strictement concret et pratique, l’accord restera sans doute, dans les annales de l’histoire, comme une naïve initiative brésilienne, tentée sans succès, sur le dos des USA, de la Grande-Bretagne, de l’Allemagne, de la France, de la Chine et de la Russie. Le seul gain que Lula puisse escompter dans cette opération de relations publiques, c’est que l’Iran – et son Hezbollah de service – cessent de s’intéresser de trop près à la communauté chiite libanaise de Sao Paolo. Et même sur ce point, le doute est permis…

  

   

Et le clown halluciné de Téhéran

   

   

   

   

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz