FLASH
[14/08/2018] Est-ce vraiment ça, la mission de service public de France Info: parler de tous les livres anti-Trump qui paraissent, et silence total sur les livres pro-Trump ?  |  [13/08/2018] Migrants délinquants : le port de Sète veut bien accueillir l’Aquarius, qui est de nouveau à la recherche d’un port d’accueil pour débarquer des illégaux  |  La branche d’Al-Qaeda à Gaza a publié une vidéo de ses attaques à la roquette sur les communautés civiles israéliennes au cours de la dernière semaine  |  Mons-en-Baroeul (France): une voiture a terminé sa course dans le hall d’une mosquée. Accident ou intention, le mobile n’est pas encore clair  |  La monnaie turque plonge, Trump a réussi en 1 mois ce que l’Europe n’arrive pas à faire depuis 10 ans  |  Israël a confisqué des dizaines de milliers de ballons qui étaient destinés à Gaza par crainte qu’ils soient utilisés comme bombes incendiaires  |  [11/08/2018] Des drones israéliens ont ciblé des terroristes musulmans qui lançaient des bombes incendiaires depuis le nord de Gaza. Plusieurs incendies ont éclaté aujourd’hui dans des villes israéliennes près de la frontière  |  Egypte : 1 terroriste musulman a été empêché de s’approcher d’une église quand il a voulu faire exploser son gilet d’explosifs. Il a fait boum, personne d’autre n’a été atteint  |  Trump a autorisé le doublement des tarifs douaniers pour l’importation d’acier et d’aluminium depuis la Turquie. Conséquence, la livre turque s’écroule  |  Effet Trump : les bons chiffres de l’emploi des Africains et des Hispaniques se confirment : ce sont les meilleurs de l’histoire des Etats-Unis  |  Etat-Unis : des centaines de Bikers se sont déplacés à Bedminster pour saluer le président Trump  |  Hérault : Il poignarde un homme et plonge dans le fleuve pour échapper à la police  |  Brigitte Bardot explose Nicolas Hulot : « c’est un trouillard et il ne sert à rien »  |  Pays-Bas : victime d’un viol collectif par des musulmans, une élue du PVV se suicide  |  Paris : 2 motards de la police et 1 voiture de patrouille percutés par des « jeunes » qui faisaient un rodéo à moto dans les rues  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 31 mai 2010


 

Juan Manuel Santos


Par Michel Garroté

Lundi 31 mai 2010 – 18 Sivan 5770

Le Colombien Juan Manuel Santos, candidat du parti conservateur du président sortant, Alvaro Uribe, a très largement gagné le premier tour de l’élection présidentielle, hier dimanche 30 mai, avec 46,6 % des suffrages, contre 21,5 % seulement pour son principal rival, l’écologiste Antanas Mockus. La mauvaise foi des instituts de sondages, qui donnaient Antanas Mockus gagnant, et le slogan obamique de l’écologiste, « ¡ Si se puede ! » (« Yes, we can ! ») n’ont pas permis aux écologistes de vaincre le parti conservateur de Alvaro Uribe. Les Colombiennes et les Colombiens ont ainsi opté pour la continuité.

Juan Manuel Santos a d’ailleurs rendu hommage à Uribe en lui déclarant, en public, hier soir : « Cette victoire est la vôtre et celle de tous ceux qui veulent préserver votre immense héritage ». Ce lundi, toute la presse colombienne montre du doigt « les grands perdants de cette élection », à savoir les instituts de sondage. Les enquêtes d’opinion n’auraient, soi-disant, « pas vu venir la razzia électorale » de Juan Manuel Santos et auraient, paraît-il, « imaginé » Antanas Mockus « en bien meilleure posture », raconte un journal parisien de gauche aimant se mêler de politique latino-américaine…

Il est vrai que tout au long de la campagne électorale, la gauche colombienne (et aussi la gauche française, qui adule le clown autocrate vénézuélien Chavez, et qui déteste l’homme d’Etat conservateur colombien Uribe), a tenté, en vain, de noircir le bilan sécuritaire du président sortant, Alvaro Uribe. Ainsi, l’habituel cliché des bavures de paramilitaires a-t-il – évidemment – été usé jusqu’à la corde. Mais les Colombiennes et les Colombiens ne se sont pas laissés intimider.

De toute évidence, les victoires successives de Alvaro Uribe contre les narcoterroristes des Farc, y compris la libération, par l’armée colombienne (avec l’assistance technique préalable d’un cabinet privé israélien), d’une série d’otages, dont Ingrid Betancourt, sont encore présentes dans l’esprit du peuple colombien. On peut parier, sans risque, que la gauche internationale (cette mixture indigeste composée de médias et d’ONG) continuera de vilipender la Colombie, tout en soutenant les dirigeants de la gauche autoritaire au Venezuela, en Equateur, en Bolivie, au Nicaragua et à Cuba. Seulement voilà, le peuple colombien est un peu comme le peuple israélien : la mixture composée de médias et d’ONG, il s’en tape…

Soldats colombiens –  les narcoterroristes en ligne de mire

 


Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz