FLASH
[23/10/2017] La télévision locale catalane TV3 refuse la mise sous tutelle de Madrid  |  [22/10/2017] Trump aux Européens : « ne nous soutenez pas contre l’Iran, continuez à faire des affaires avec eux, vous avez besoin de cet argent »  |  46% des Américains pensent que les médias fabriquent entièrement des histoires au sujet de Donald Trump. Combien en France le savent?  |  Interrogée au point de passage que la gauche veut supprimer, 1 arabe palestinienne a avoué vouloir commettre un attentat en Israël  |  [21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  |  Règlement de compte hier soir à Marseille. 2 individus armés (fusil à pompe) ont tué un homme à la Bricarde  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Rachel Franco le 15 juillet 2010

 

 

On l´appelait « la mère des enfants de la Shoah » . Mme Irena Sendler était une jeune femme polonaise qui habitait Varsovie et qui a vu l´innommable, l´insupportable détresse des juifs du ghetto.

 

Ce petit bout de femme a sauvé 2.500 enfants juifs du ghetto qui ont été sortis de l´enfer par les moyens les plus incroyables (dans des valises, des cercueils ou des bennes à ordure),  puis  cachés dans des familles catholiques ou des couvents. 2.500 enfants juifs !  Peut-on seulement  se représenter le courage et la détermination qu´il a fallu pour répéter le même acte de bravoure 2.500 fois?

 

Elle ne les a pas seulement sauvés physiquement, elle a également noté sur des bouts de papier l´identité de chacun d´entre eux et le nom du lieu oùchaque enfant juif a été placé. Puis elle a enterré ces listes pour le jour qui viendra où elle pourra restituer à ces enfants leurs identités.

 

Dans le cadre de son travail au cœur du ghetto, elle a aussi soutenu, comme elle a pu,  de très nombreuses familles juives en leur fournissant de la nourriture, des médicaments ou des vêtements.

 

Puis la Gestapo a eu vent de ces activités et Irena a été arrêtée puis torturée. Ses jambes ont été brisées mais elle n´a jamais dénoncé ni ses amis ni  le lieu où étaient les enfants.

 

La suite de sa vie est tout autant incroyable puisque condamnée à mort par la Gestapo, elle a survécut dans des conditions rocambolesques.

 

Mme Irena Sendler qui a reçu le titre de Juste des Nations en 1965 est décédée à l âge de 98 ans et a été enterrée dans le cimetière de Varsovie de Powazki.

Or voici que des salauds ont profané sa tombe sur laquelle figure l´ inscription antisémite  » Juif dehors ! « .

 

Ainsi, même dans son repos éternel, cette dame doit encore souffrir la bêtise et la haine des hommes.

 

« Juif dehors ! »

 

Ainsi on ne peut pas respecter les enfants, les femmes et les hommes quand ils sont juifs à moins d´être soi- même juif;  

 

 » Juif dehors ! »

 

C´est un peu difficile pour ceux qui reposent sous la terre de se plier à une telle injonction;

 

 » Juif dehors ! »

 

La question est tout de même de savoir oùest le lieu des juifs puisqu´en Israël aussi, on veut nous mettre dehors.

 

« Juif dehors ! »

 

Le problème, c´est que quand les juifs sont trop « in », on les accuse d´être fourbes mais quand ils gardent leurs traditions religieuses, on les accuse de communautarisme.  

 

 » Juif dehors ! « 

 

Je vais vous dire, juive ou pas juive, Irena est déjà ailleurs dans un lieu d´intense lumière et elle vit la vie éternelle  des Justes dans le monde de la Vérité.

 

Que son âme repose en paix !

 

Rachel Franco

15/07/2010

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz