FLASH
[20/10/2017] #Pologne : 8 blessés dans une attaque au couteau dans le centre commercial VIVO à Stalowa Wola  |  Une ex-assistante parlementaire porte plainte contre le député LREM Christophe Arend pour harcèlement et agression sexuelle  |  Une ex-salafiste porte plainte contre Tariq Ramadan pour “viol, agression sexuelle et harcèlement”  |  Un musulman plein d’amour et de tolérance s’est fait exploser dans la mosquée de l’imam Zaman de Kaboul en Afghanistan  |  Le Hamas à Trump : « Israël, nous voulons l’anéantir, pas le reconnaître » et les médias feignent de ne pas entendre  |  [19/10/2017] Ariane Fornia, fille d’Eric Besson, accuse l’ex-ministre Pierre Joxe d’agression sexuelle  |  Wolf Blitzer (CNN) est le 1er journaliste de gauche à évoquer le scandale Clinton/ Obama/ Uranium depuis sa révélation il y a 24 heures  |  [18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 16 juillet 2010

 

Je ne voulais plus rien écrire sur Gaza aujourd’hui. Cette information a motivé mon changement d’avis.

 

Le mois de juin a vu pour la première fois un accroissement de 60% des livraisons à Gaza, imposé à Israël par les pressions de la communauté internationale. Cet excès de marchandises a plongé les commerçants dans un état de panique totale, qui les a poussés à se plaindre auprès des dirigeants du Hamas.

 

« Il y avait déjà trop de biens de consommation à Gaza, à cause des tunnels de contrebande et des livraisons depuis Israël, expliquent les commerçants, et maintenant, avec l’accroissement des livraisons, le marché déborde de produits à vendre »

 

D’après le journal palestinien en langue arabe Al Ayyam qui a révélé l’information, les boutiques de vêtements ne savent plus ou mettre la marchandise, et comme Hamas ne paye plus les salaires car il détourne au profit de ses cadres le plus gros des aides européennes, les consommateurs ne pourront pas absorber ce surplus de marchandises.

 

Les marques locales de boisson et les fabricants de meubles, se plaignent également, car ils ont dû subitement aligner leurs prix sur ceux venant d’Israël, plus bas.

 

Aussi, toujours selon Al Ayyam, ces organisations professionnelles ont demandé au Hamas de bloquer d’urgence l’entrée des produits venant d’Israël, en expliquant qu’ils subviennent déjà largement, seuls, aux besoins de la population, et craignent que la levée du blocus les oblige à fermer certaines usines et licencier une partie de leurs salariés.

 

Idem dans les marchés de la ville.

 

En réaction, Sami Abu Zuhri, un des portes parole du Hamas, a déclaré au journal que « l’augmentation des livraisons fait partie d’une machination de l’état Hébreu, des Arabes et des Européens pour restaurer l’autorité du Fatah à Gaza »

 

Selon une autre source, le Hamas aurait pris ce risque très au sérieux, car il craint de voir son pouvoir renversé sous la pression de la petite bourgeoisie palestinienne. Il aurait pris contact avec plusieurs ONG pro palestiniennes dans le monde, pour leur demander de retirer au moins provisoirement les termes « crises humanitaire à Gaza » de leurs argumentaires.

 

Jean-Patrick Grumberg

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz