FLASH
[21/08/2018] Chômage, déficit, pouvoir d’achat : l’effet Macron ne marche pas, l’effet Trump fonctionne à fond, donc les médias crachent sur Trump  |  Une statue de la Vierge à l’Enfant décapitée dans l’Île de Noirmoutier  |  Européennes 2019 : contesté voire détesté, Emmanuel Macron en mauvaise posture  |  Orly : un « jeune » à scooter meurt en fuyant un contrôle de police, l’IGPN saisie  |  [20/08/2018] Tsahal à arrêté 11 islamistes palestiniens à Hebron et à Jérusalem lors de raids pour rechercher des terroristes  |  Le prix de la vie selon la justice française : Le migrant illégal de 19 ans qui a poignardé 4 personnes à Périgueux lundi 13 août n’a été condamné qu’à 3 ans de prison ferme  |  Paris : Une policière porte secours à des passagers après un accident mortel qu’ils ont provoqué, dans le 19e, et se fait violemment frapper par le passager rescapé!  |  Le chef de la police municipale de Villevaudé, en Seine-et-Marne, a été violemment agressé dimanche à son domicile par « plusieurs personnes » qui l’ont roué de coup  |  Barcelone attentat islamique : Un homme armé d’un couteau a tenté d’attaquer des policiers en hurlant Allahou Akbar (Allah est le plus grand)  |  Saint-Paul-Trois-Châteaux (26) : un homme de 45 ans tué de 9 coups de couteau, un autre homme blessé, suspect appréhendé, motif inconnu  |  Marseille : encore un adolescent de 16 ans poignardé pour un mauvais regard  |  Tsahal a ouvert le feu sur un terroriste musulman qui a tiré dans leur direction dans le nord de Gaza. Aucun blessé parmi les troupes israéliennes n’a été signalé  |  Un terroriste musulman a tiré des coups de feu sur l’ambassade des États-Unis à Ankara. La police a déclenché une chasse à l’homme et recherche un véhicule blanc suspect  |  [17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 20 juillet 2010



La logique française, c’est le contraire du bon sens

Par Michel Garroté

Mardi 20 juillet 2010 – 9 Av 5770

Aujourd’hui mardi, je lis, ça et là, sur le wire et sur le net, qu’à Paris, un vol sur deux sera supprimé, demain mercredi, à l’aéroport d’Orly ; et qu’un vol sur cinq sera supprimé, demain mercredi, à l’aéroport Roissy-CDG.

Je lis, aussi, qu’à l’issue de la réunion de « concertation », qui s’est tenue, avec « l’intersyndicale » des contrôleurs aériens (CGT-CGC-FO-Unsa/Iessa-Unsa/Inca), la Direction générale de l’aviation civile a publié un communiqué où elle indique qu’« en raison d’un mouvement social », elle « a demandé aux compagnies aériennes pour la journée du mercredi 21 juillet de procéder à des réductions de vols ».

Concrètement, cela signifie, que des perturbations, liées à une grève lancée par les cinq syndicats (CGT-CGC-FO-Unsa/Iessa-Unsa/Inca), auront lieu, demain. Des perturbations, ou, plus clairement exprimé, un vol sur deux supprimé à Orly et un vol sur cinq supprimé à Roissy-CDG, à cause d’une grève, en plein mois de juillet.

Vu de l’étranger, le vocabulaire « à la française » utilisé par la Direction générale de l’aviation civile a quelque chose de pathétique et de ridicule. En effet, la Direction générale de l’aviation civile, raconte, dans son communiqué, qu’« en raison d’un mouvement social » (une grève annoncée aujourd’hui pour demain…), elle « a demandé aux compagnies aériennes pour la journée du mercredi 21 juillet de procéder à des réductions de vols » (c’est « elle » qui a « demandé », mais c’est à cause de la grève).

La Direction générale de l’aviation civile raconte cela par écrit ; elle raconte cela, au lieu de dire ou d’écrire, clairement, qu’à cause d’une grève, 50% des vols seront supprimés à Orly et 20% des vols seront supprimés à Roissy-CDG en pleine période estivale. Car c’est bien la grève et rien que la grève qui est la cause du bazar caniculaire qui se produira demain à Orly et à Roisssy-CDG.

Par ailleurs, toujours aujourd’hui mardi, encore sur le wire et sur le net, je lis, que le ministre français du Travail, Eric Woerth, a réaffirmé, sur la radio Europe 1, qu’il n’avait « aucunement » l’intention de démissionner ; et je lis qu’il a, de nouveau, démenti être intervenu, pour favoriser, l’embauche de son épouse, par le gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt.

Là encore, le vocabulaire « à la française » utilisé (par Woerth et par tous les autres acteurs de ce pitoyable feuilleton de l’été) a quelque chose de pathétique et de ridicule. Car en effet, Woerth (et tous les autres acteurs de ce pitoyable feuilleton de l’été), devraient, normalement, se limiter à respecter l’Etat de droit et donc la justice.

Or, force est de constater, que Woerth, en appelle, à la justice, certes ; mais seulement du bout des lèvres et avec appréhension. Et, force est de constater, qu’au lieu de s’en remettre à la justice et au verdict de celle-ci, Woerth, qui est apparemment au-dessus de la loi, et, donc, au-dessus de la morale, a, déjà, décidé, qu’il n’a « aucunement » l’intention de démissionner.

A titre purement indicatif, si Woerth et Sarkozy étaient Allemands, ils auraient – déjà – été forcés de démissionner, les deux, afin de préserver la stabilité et le bon fonctionnement de l’Etat. C’est, du reste, ce qu’on peut lire, dans l’excellent magazine allemand ‘Focus’…

Copyright Michel Garroté

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz