FLASH
[21/08/2018] Chômage, déficit, pouvoir d’achat : l’effet Macron ne marche pas, l’effet Trump fonctionne à fond, donc les médias crachent sur Trump  |  Une statue de la Vierge à l’Enfant décapitée dans l’Île de Noirmoutier  |  Européennes 2019 : contesté voire détesté, Emmanuel Macron en mauvaise posture  |  Orly : un « jeune » à scooter meurt en fuyant un contrôle de police, l’IGPN saisie  |  [20/08/2018] Tsahal à arrêté 11 islamistes palestiniens à Hebron et à Jérusalem lors de raids pour rechercher des terroristes  |  Le prix de la vie selon la justice française : Le migrant illégal de 19 ans qui a poignardé 4 personnes à Périgueux lundi 13 août n’a été condamné qu’à 3 ans de prison ferme  |  Paris : Une policière porte secours à des passagers après un accident mortel qu’ils ont provoqué, dans le 19e, et se fait violemment frapper par le passager rescapé!  |  Le chef de la police municipale de Villevaudé, en Seine-et-Marne, a été violemment agressé dimanche à son domicile par « plusieurs personnes » qui l’ont roué de coup  |  Barcelone attentat islamique : Un homme armé d’un couteau a tenté d’attaquer des policiers en hurlant Allahou Akbar (Allah est le plus grand)  |  Saint-Paul-Trois-Châteaux (26) : un homme de 45 ans tué de 9 coups de couteau, un autre homme blessé, suspect appréhendé, motif inconnu  |  Marseille : encore un adolescent de 16 ans poignardé pour un mauvais regard  |  Tsahal a ouvert le feu sur un terroriste musulman qui a tiré dans leur direction dans le nord de Gaza. Aucun blessé parmi les troupes israéliennes n’a été signalé  |  Un terroriste musulman a tiré des coups de feu sur l’ambassade des États-Unis à Ankara. La police a déclenché une chasse à l’homme et recherche un véhicule blanc suspect  |  [17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 28 juillet 2010


DSK Cuvée 2012-2017



DSK Code

Par Michel Garroté

Mercredi 28 juillet 2010 – 17 Av 5770

Certes, ce n’est pas Da Vinci Code. Mais il faut, néanmoins, décoder le message. Pour faire court, DSK se la joue indifférent. Il est Directeur du Fond Monétaire International. Et, par conséquent, il ne va tout de même pas s’abaisser, à quémander, la Présidence de la République française. Sauf que le Club DSK est né. Et que ce club promeut la candidature de Dominique Strauss-Kahn en 2012. Difficile d’imaginer que cela se fait sans l’accord du principal intéressé.

A cet égard, il faut tout de même admettre, que le FMI, dont DSK est Directeur, a mis au pas (capitaliste), la Grèce, pourtant gouvernée par le Pasok, un parti qui se situe plus à gauche que le Parti socialiste français. Il est vrai qu’avec ses déficits, ses dettes et ses systèmes de corruption institutionnalisés, l’appareil de l’Etat grec ressemblait à celui de l’Equateur ou du Zimbabwe. Et que par conséquent, la Grèce avait le choix entre l’économie de marché ou la banqueroute.

La question est donc de savoir, si DSK, une fois élu Président de la République (bananière) française, serait disposé, à appliquer en France, le régime amaigrissant qu’il applique actuellement, en sa qualité de Directeur du FMI, en Grèce.

Si tel devait être le cas, alors l’UMP l’aurait profond dans l’os. Et Sarkozy devrait se chercher un job de clown triste chez ce bon vieux Woody Allen. Ou vivre des rentes de Madame son épouse. Si tant est qu’elle ne l’ait pas quitté entre temps.

En revanche, si DSK met la France au régime économique socialiste, avec, si j’ose m’exprimer ainsi, une pincée de Ségolène par-ci et une pincée de Martine par-là, alors la Strausskahnie ressemblera à la Sarkozie, ce radeau médusé dont les navigateurs à vue baissent leur froc devant l’islamisme voyou à Grenoble et échouent face à l’islamisme violent dans les sables mouvants du Maghreb.


A propos de DSK justement, Charlotte Chaffanjon (non, ce n’est pas un pseudonyme ; ses parents un brin chacha avaient de l’humour, c’est tout), dans un article intitulé « Ce curieux « Club DSK » mené par un ancien du MoDem », sur Le Point.fr, nous raconte :  « Mais qui se cache derrière le Club DSK ? Sur la page d’accueil du site flambant neuf, le message est clair : « Pour une candidature de Dominique Strauss-Kahn en 2012 ! » Et déjà, à la page agenda, deux rendez-vous : le jeudi 15 juillet dans un café du quartier des Halles à Paris et une invitation « cordiale » à « un brunch convivial » qui doit se tenir lors de l’université d’été du PS, fin août, à La Rochelle. Ordre du jour dans les deux cas : « présentation du club DSK, Organisation du club, événements de la rentrée et réseau du club DSK ». Étonnant lorsqu’on connaît la situation actuelle de la star du site, le président du FMI en pleine gestion de la crise mondiale. Et donc très discret sur d’éventuelles ambitions présidentielles. Pour adhérer au Club DSK, il suffit de débourser 20 euros, 30 euros pour un couple, 10 euros pour un étudiant ou un chômeur. Le club a aussi sa page Facebook ».

Charlotte Chaffanjon ajoute :  « À 15 h 30, mardi, 78 personnes « aiment ça », comme il est possible de le signaler sur le réseau social. À la même heure, le compte Twitter @ClubDSK est suivi par 203 personnes. Le club DSK se félicite sur le site de micro-blogging d’être cité dans Le Figaro de mardi. Sauf qu’il y a un problème. Au PS, les proches de DSK hésitent entre surprise, consternation et amusement à l’évocation de cette initiative. Et pour cause. Aucun d’entre eux n’en est à l’origine. Ni le sénateur François Patriat, qui rêve pourtant d’être le moteur d’une candidature de Strauss-Kahn 2012, ni le député Jean-Christophe Cambadélis, strauss-kahnien « historique » à Solferino, ni Michel Destot, maire de Grenoble, qui attend avec impatience le retour de son champion, ni Gérard Collomb, son homologue de Lyon qui clame à qui veut l’entendre que seul DSK peut faire gagner la gauche… Non, l’homme qui se cache derrière le club DSK est Antonio Duarte, un architecte qui avait disputé vainement la présidence du MoDem de Paris à Marielle de Sarnez avant de quitter définitivement le parti de François Bayrou en février dernier ».

Charlotte Chaffanjon poursuit :  « « Il est seul à l’origine du projet », nous raconte un membre du PS, soutien de DSK et qui a participé à la fameuse réunion du 15 juillet. « Il y avait onze personnes. Des curieux qui avaient vu cela sur Internet, des militants socialistes, en minorité, et des déçus du MoDem ». Antonio Duarte confirme finalement en personne au Point.fr qu’il est bien derrière le Club DSK, mais ne souhaite pas s’étendre sur le sujet. Il revendique pourtant sur sa page Facebook et sur son compte Twitter être « secrétaire général du Club DSK »… « Mais ce n’est pas ma situation personnelle qui compte », nous assure-t-il. Il dévoile qu’un millier de personnes ont déjà manifesté le souhait de rejoindre l’association, dont « les statuts sont en cours de dépôt à la préfecture de Paris ». « Ça fait du buzz », lâche-t-il. Mais ne risque-t-il pas de parasiter les strauss-kahniens « officiels », qui pensent que « chaque chose en son temps ? ». « DSK s’est exprimé en personne sur France 2, il a été très clair sur ses intentions », nous répond-il simplement, sans vouloir préciser à quelle déclaration il fait référence ».

Charlotte Chaffanjon précise :  « En mai dernier, sur le plateau d’À vous de juger, DSK a au contraire dit : « J’ai une petite tête et je ne sais penser qu’à une seule chose à la fois. Et ce à quoi je pense, c’est mon travail d’aujourd’hui ». C’est cela que veulent retenir les proches de l’ancien ministre socialiste. Jean-Christophe Cambadélis ne souhaite d’ailleurs pas s’exprimer sur cette initiative, refusant de faire ainsi « la publicité » d’Antonio Duarte, nous fait-il simplement savoir. Surtout qu’au PS, un an avant l’organisation des primaires qui devront désigner le candidat pour 2012, on redoute la multiplication de ce genre d’initiative. Christophe Borgel, en charge des élections au parti, dit « strauss-kahnien », nous affirme, pour sa part, qu’il ne veut pas se transformer en « sniper d’initiative personnelle », mais se fait plus ferme en prenant connaissance de la très précise invitation au brunch de La Rochelle : « Il n’est pas question d’instrumentaliser le nom d’une personnalité à des fins personnelles ou de structuration d’un éventuel courant. » Antonio Duarte est prévenu. D’ailleurs, d’aucuns précisent déjà que son brunch doit se tenir en même temps que le traditionnel et très populaire rendez-vous de la fédération de Paris… Ils lui promettent alors un succès tout relatif » (Fin de l’article de Charlotte Chaffanjon paru sur Le Point.fr).

Copyright Michel Garroté 2010 & Source citée

http://www.lepoint.fr/politique/ce-curieux-club-dsk-mene-par-un-ancien-du-modem-27-07-2010-1219218_20.php


Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz