FLASH
[18/10/2017] Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  |  Rare: Israël a procédé à des frappes aériennes en Syrie près de Damas – la Russie était prevenue  |  Catalogne : le président indépendantiste recule et propose de discuter avec Madrid dans 2 mois  |  Gaza : en réponse aux tirs de roquette, Israël a bombardé des positions terroristes du Hamas pendant la nuit  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 2 août 2010



La nationalité française doit-elle pouvoir être retirée ?

Par Michel Garroté

Lundi 2 août 2010 – 22 Av 5770

Or donc, lors de l’entrée en fonction du nouveau préfet de l’Isère, à Grenoble, le citoyen français d’origine hellèno-magyare Sarkozy a déclaré : « Il ne faut pas que nous hésitions à réévaluer les motifs pouvant donner lieu à la déchéance de la nationalité française. La nationalité française doit pouvoir être retirée à toute personne d’origine étrangère qui aurait volontairement porté atteinte à la vie d’un policier, d’un gendarme ou de toute personne dépositaire de l’autorité publique ».

Par ailleurs, la prison pour les parents de mineurs délinquants a été envisagée. Avec la Proposition de loi du député des Alpes-Maritimes Eric Ciotti, proposition que voici : « Est puni de deux ans d’emprisonnement et de 30’000 euros d’amende le fait par le père ou la mère de laisser son enfant mineur, lorsque celui-ci a été poursuivi ou condamné pour une infraction, violer les interdictions et les obligations auxquelles il est soumis ».

Toujours à propos de délinquance, un internaute, sur fdesouche.com, a relevé les actes de délinquance mentionnés dans les médias en juillet : 226 crimes et délits, dont 21 meurtres, 12 braquages, 6 viols, 52 agressions, 14 agressions envers la police, 13 coups de feu, 3 cambriolages, 13 vols, 17 faits de violence.

Concrètement, à titre d’exemples, un homme de 19 ans a été mis en examen pour le meurtre  d’une mère de 35 ans, égorgée à son domicile, à Saint-Marcel, dans l’Eure. Une baigneuse de 17 ans a été violée en plein jour sur une plage de Marseille. Un homme de 31 ans a été agressé place d’Estienne d’Orves, à Paris, alors qu’il buvait un verre avec son épouse ; plus exactement, des jeunes hommes ont brisé son verre et lui ont tranché la gorge.

A la fois optimiste et réaliste, Ivan Rioufol le 30 juillet, sur lefigaro.fr, écrit notamment : « Mieux vaut tard que jamais : les premières mesures sécuritaires annoncées par Nicolas Sarkozy, ce vendredi, sont de celles qui devraient exister depuis longtemps. Ainsi, les voyous qui tirent sur des forces de l’ordre pourraient être déchus de leur citoyenneté française s’ils sont d’origine étrangère. La nationalité ne sera plus attribuée automatiquement, à sa majorité, à un mineur délinquant », précise Ivan Rioufol.

Pour ce qui me concerne, je suis réaliste sans être optimiste. D’ailleurs, je note qu’Ivan Rioufol écrit « les premières mesures sécuritaires annoncées par Nicolas Sarkozy ». Les mesures contre la délinquance sont simplement annoncées, rien de plus q’une annonce, une parmi des centaines d’autres, depuis 2007.

Je note, aussi, que cette simple annonce déclenche, déjà, une véritable hystérie collective au sein de la gauche et dans nombre de médias. Or, Sarko et Carla sont en partance pour le Cap-Nègre (dont il faudrait du reste changer le nom, tant il est une provocation politiquement incorrecte). L’annonce des mesures contre la délinquance n’est donc pas, peu s’en faut, mise en pratique avec effet immédiat.

Attendu que la gauche, les médias et le Conseil constitutionnel s’offusquent d’une simple annonce ; attendu que d’ici la rentrée de septembre, la France officielle est en vacances ; attendu que la rentrée relancera le débat sur Al-Qaïda au Maghreb Islamique ; attendu que la rentrée relancera le débat sur l’affaire Sarkozy-Woerth-Bettencourt ; attendu que la rentrée relancera le débat sur la réforme des retraites, il est permis de douter que les mesures annoncées contre la délinquance ne dépassent le stade de l’effet d’annonce.

Pour conclure, j’ajouterai qu’avant de lancer le slogan « La nationalité française doit pouvoir être retirée », slogan à mon goût délicat et démagogue, il eut fallu nettoyer les zones de non-droit de Grenoble, au lieu d’envoyer en vacances forcées les policiers du BAC, au prétexte que des maffieux ont menacé de les liquider à la roquette s’il le faut.

Pour l’instant, ce sont les policiers du BAC qui ont été retirés ; et non pas la nationalité française.

Et une fois de plus, j’ai le sentiment hautement désagréable d’être soumis à un discours anachronique et fanfaron.

Copyright Michel Garroté 2010 & Sources citées


Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz