Publié par Jean-Patrick Grumberg le 5 août 2010

panorama4web.jpg

 

Après le tout nouveau centre commercial, inauguré en juillet 2010, les grands hôtels de luxe, et mon reportage photo sur la vie à Gaza, j’ai le plaisir de vous présenter les parcs d’attractions nautiques de Gaza, pures merveilles de technologie : ils ont été construits dans la région qui traverse la pire crise humanitaire que le monde ait connu, une prison à ciel ouvert ou les habitants sont massacrés, affamés, privés d’eau et de matériaux de construction.

 

waterpark2.jpg


C’est à l’agence Reuters que l’on doit un reportage sur ces nouveaux water parks de Gaza. Il y a le « Crazy Water Park », relativement tolérant, ou les femmes et les hommes peuvent fumer le narguilé ensemble, et le parc « Al-Bustan », construit par le Hamas avec l’argent de l’aide humanitaire qui devait servir à la reconstruction des bâtiments détruits pendant l’opération plomb durci. Au parc Al-Bustan, ou les restaurants et les cafés bordent les différentes piscines, les femmes sont voilées, elles ne se mélangent pas aux hommes, et la seule musique autorisée est de tradition mahométane.

 




 

 

 


A Gaza, le taux de chômage, selon les Nations Unies, atteint 40%, et l’on se demande d’où vient l’argent. On oublie cependant que Gaza bénéficie du montant d’aide humanitaire par habitant le plus élevé au monde.

 

Jean-Patrick Grumberg

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz