FLASH
[19/10/2017] Ariane Fornia, fille d’Eric Besson, accuse l’ex-ministre Pierre Joxe d’agression sexuelle  |  Wolf Blitzer (CNN) est le 1er journaliste de gauche à évoquer le scandale Clinton/ Obama/ Uranium depuis sa révélation il y a 24 heures  |  [18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 6 août 2010

att44e72

 

L’apéro saucisson jambon était un formidable moyen d’exprimer le ras le bol des gens face à l’envahisseur islamiste, irrespectueux de la culture et des traditions des pays d’accueil.

 

Hélas, cet apéro supposait, pour exister, d’obtenir des autorisations administratives – alors que l’état est manifestement gangréné par les mondialistes de la diversité multiculturelle. Les asiatiques de Belleville ont obtenu le droit de manifester. Pas les français de la Goutte d’Or. Il fallait également, comme pour toute manifestation, le support du plus grand nombre. Et qui dit grand nombre dit perte de contrôle, et c’est ce qui s’est produit : quelques groupes d’extrême droite se sont imposés, et ont tendu une perche trop facile à la presse, qui s’est empressée de qualifier le mouvement d’islamophobe pour pouvoir censurer un débat qu’ils n’ont pas le cran et le panache de pouvoir affronter.

 

Les musulmans intégrés, ces braves gens qui ne demandent qu’à vivre en harmonie et dans le respect des règles républicaines, ont prouvé qu’ils n’ont pas les reins assez solides pour s’opposer aux islamistes, pour se désolidariser clairement d’eux, et dénoncer les actes terroristes quand les autres font la fête.

 

Les politiques sont devenus des « pas de vaguistes ». Ils donnent l’ordre aux policiers de reculer, de faire profil bas, et ces derniers commencent à se faire tirer comme des lapins. Encore cette semaine, à Ville d’Avray et à Grenoble, tandis que les médias nient, cachent, trafiquent et minimisent les faits, et maudissent ceux qui osent parler.

 

Dans ce contexte, éviter que la tension ne monte, que des petites guerres civiles n’éclatent ici et là, que les policiers ne se révoltent, semble être un pari audacieux, qui, même s’il pouvait être gagné, ne tient pas compte du malaise, de la peur, de la rage que ces voyous arabes et ces islamistes haineux de nos valeurs provoquent. Il faudrait que ces brêles de journalistes et politiciens, supposés utiliser leur cerveau, à droite comme à gauche, commencent à prendre conscience que leur négationisme encourage les amalgames qu’ils dénoncent. Et il faudrait peut être, au risque de leur servir de tremplin électoral, arrêter de laisser ce sujet entre les mains exclusives d’autres voyous remplis de haine, ceux de l’extrême droite.

 

En attendant que mes vœux pieux se réalisent, ce qui ne devrait pas prendre plus de quelques siècles, l’islam conquérant avance, comme un rouleau compresseur, en humiliant chaque jour un peu plus des français qui auraient fini par accepter ces émigrés, même si au départ ils n’aiment pas trop les arabes. Il eut probablement suffit qu’ils s’intègrent, avec respect et déférence, sans faire d’histoire, comme les autres immigrants avant eux.

 

En attendant donc, il existe peut être une solution, individuelle, qui ne demande aucune autorisation administrative, que les médias auront bien du mal à censurer, et que les américains, s’ils n’étaient pas si pudiques, auraient peut être déjà mis en pratique.

 

L’idée m’est venue d’un hoax qui circule sur internet à espace régulier, et qui vient de refaire surface. Selon ce hoax, les canadiens auraient imprimé, sur leurs billets de banque, de jolies filles aux seins nus, afin de décourager les organisations terroristes d’imprimer de faux dollars canadiens (un musulman n’ayant pas le droit de regarder une femme nue)

 

Aussi, je propose que les français, au lieu de sortir les armes, sortent les jolies filles.

 

Pourquoi ne pas couvrir les murs des rues que les mahométans envahissent chaque vendredi pour leurs prières, de posters de femmes légèrement dénudées*. Dessiner à la main des femmes nues sur les billets de banque. Coller des pages de magazines érotiques un peu partout dans les lieux publics, un peu à la façon de l’affichage sauvage pré électoral. Faire, pour les chrétiens, un signe de croix chaque fois qu’ils croisent une arabe à la tête couverte et à la tenue ostensible.

 

La résistance doit commencer.

 

 

Jean-Patrick Grumberg

 

*pour éviter de tomber sous le coup des lois sur la pudeur et les bonnes mœurs.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz