FLASH
[14/08/2018] Est-ce vraiment ça, la mission de service public de France Info: parler de tous les livres anti-Trump qui paraissent, et silence total sur les livres pro-Trump ?  |  [13/08/2018] Migrants délinquants : le port de Sète veut bien accueillir l’Aquarius, qui est de nouveau à la recherche d’un port d’accueil pour débarquer des illégaux  |  La branche d’Al-Qaeda à Gaza a publié une vidéo de ses attaques à la roquette sur les communautés civiles israéliennes au cours de la dernière semaine  |  Mons-en-Baroeul (France): une voiture a terminé sa course dans le hall d’une mosquée. Accident ou intention, le mobile n’est pas encore clair  |  La monnaie turque plonge, Trump a réussi en 1 mois ce que l’Europe n’arrive pas à faire depuis 10 ans  |  Israël a confisqué des dizaines de milliers de ballons qui étaient destinés à Gaza par crainte qu’ils soient utilisés comme bombes incendiaires  |  [11/08/2018] Des drones israéliens ont ciblé des terroristes musulmans qui lançaient des bombes incendiaires depuis le nord de Gaza. Plusieurs incendies ont éclaté aujourd’hui dans des villes israéliennes près de la frontière  |  Egypte : 1 terroriste musulman a été empêché de s’approcher d’une église quand il a voulu faire exploser son gilet d’explosifs. Il a fait boum, personne d’autre n’a été atteint  |  Trump a autorisé le doublement des tarifs douaniers pour l’importation d’acier et d’aluminium depuis la Turquie. Conséquence, la livre turque s’écroule  |  Effet Trump : les bons chiffres de l’emploi des Africains et des Hispaniques se confirment : ce sont les meilleurs de l’histoire des Etats-Unis  |  Etat-Unis : des centaines de Bikers se sont déplacés à Bedminster pour saluer le président Trump  |  Hérault : Il poignarde un homme et plonge dans le fleuve pour échapper à la police  |  Brigitte Bardot explose Nicolas Hulot : « c’est un trouillard et il ne sert à rien »  |  Pays-Bas : victime d’un viol collectif par des musulmans, une élue du PVV se suicide  |  Paris : 2 motards de la police et 1 voiture de patrouille percutés par des « jeunes » qui faisaient un rodéo à moto dans les rues  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 13 août 2010

Article publié sur http://drzz.info/ et http://monde-info.blogspot.com/.

Turquie – Après le Hamas, le Hezbollah ?

Par Michel Garroté

Vendredi 13 août 2010 – 3 Elul 5770

Notre communauté de blogues, notamment drzz.info et monde-info, attire l’attention, depuis longtemps, sur le nouvel axe Ankara – Téhéran et sur les bras armés que sont, dans ce cadre, le Hamas et le Hezbollah. Pour le Hamas, nous avons démontré la connivence de celui-ci, d’une part, avec l’Iran ; et d’autre part, avec le régime islamique turc, lors de l’épisode de la flottille jihadique pour Gaza. Auparavant, nous avions démontré, sans difficultés d’ailleurs, le lien évident entre les Pasdaran iraniens et le Hezbollah libanais. Restait la question des liens éventuels de ce même Hezbollah avec le régime islamique turc. A cet égard, il semblerait que les faits se précisent.

Ainsi, Juif.org signale que le quotidien italien Corriere Della Sera a déclaré mercredi soir que la Turquie et l’Iran visent à obtenir de nouvelles armes pour le Hezbollah. Le chef des services de renseignements turc, Hakan Fidan, aurait rencontré son homologue iranien, Hossein Taeb, pour discuter des relations entre les deux pays. Des sources ont indiqué au Corriere Della Sera que la Turquie « va envoyer des armes sophistiquées, des roquettes et des fusils a la Syrie, qui finiront au Liban » où l’armée iranienne assurera le transfert des armes au Hezbollah. Les gardiens de la révolution « faciliteront la transition, assureront la sécurité, observeront les cargaisons sur les routes et fourniront un soutien aux frontières », explique l’article. Les iraniens voudraient construire un réseau similaire a celui qui existe au Soudan, et espèrent aider le Hamas de la même manière. Le journal italien a indiqué que des sources au sein des services de renseignements occidentaux « voient l’intrigue turco iranienne avec préoccupation, vu les risques évidents pour la sécurité ». « Les services de renseignement d’Ankara sont parmi les meilleurs de la région », ont déclaré des sources au Corriere Della Sera. « Ils ont une grande connaissance du Proche Orient, et savent comment se déplacer sur les routes pour des trafics illégaux ».

Copyright Michel Garroté & Sources citées

Lien vers la source en français :

http://www.juif.org/defense-israel/135175,la-turquie-va-donner-des-armes-au-hezbollah.php

Source originale en italien :

L’ Hezbollah, sicuro della sua forza e consapevole del proprio peso politico, cerca altre armi. E le avrà, presto, attraverso un nuovo canale. Ad aprirlo l’ apparato segreto dei pasdaran insieme ai turchi. I dettagli – secondo indiscrezioni – sono stati stabiliti durante un recente incontro che ha avuto come protagonisti il capo degli 007 dei pasdaran Hussein Taeb e il nuovo responsabile dei servizi turchi Hakan Fidan, ritenuto un duro e pronto ad allacciare rapporti con il regime integralista sciita. La via turca – come è stata definita da fonti occidentali – servirà per l’ invio di carichi bellici sofisticati. Armi, apparati di puntamento e razzi che saranno spediti dal territorio turco verso la Siria, poi da qui proseguiranno fino in Libano. Per trasferirli camion, veicoli industriali e anche vetture. Gli 007, in stretto coordinamento con emissari dell’ Hezbollah, dovranno facilitare il passaggio e garantire la sicurezza. Vegliando sulle rotte dei carichi, fornendo un eventuale appoggio al confine. Hakan Fidan avrebbe anche incaricato dei suoi funzionari di creare una buona copertura al fine di tenere lontani altri apparati militari turchi ed evitare brutte sorprese. Gli iraniani, in sostanza, vogliono costruire un network identico a quello creato da tempo in Sudan e finalizzato all’ assistenza in favore di Hamas. A Khartoum operano «uffici misti», con agenti khomeinisti, palestinesi e sudanesi che si avvalgono di complicità in Egitto. Attività che Fidan è in grado oggi di offrire in Turchia. L’ intreccio irano-turco è guardato con preoccupazione nelle capitali occidentali in quanto sono evidenti i rischi per la sicurezza. I servizi di Ankara sono tra i migliori della regione, hanno grande conoscenza della realtà in Medio Oriente, sanno come muoversi sulle rotte dei traffici clandestini. E quelli iraniani non sono da meno. A Teheran l’ asse con la Turchia serve non solo per rifornire l’ alleato Hezbollah ma anche per tenere d’ occhio la comunità iraniana in esilio che ha trasformato Istanbul nella sua capitale. Un’ occasione da non perdere per gli ayatollah.

Olimpio Guido

Corriere della Sera

Lien vers la source originale en italien :

http://archiviostorico.corriere.it/2010/agosto/11/Via_Turca_delle_Armi_per_co_9_100811027.shtml


Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz