FLASH
[18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 16 août 2010

airani14.1280758971.jpg

 

Les dirigeants iraniens ont la persécution dans le sang. Il n’y a que trois cent mille Bahaïs en Iran, c’est encore trois cent mille de trop, et ils vont les anéantir, c’est plus fort qu’eux. Pour ce régime voué entièrement à fabriquer le chaos et le malheur de son peuple, leur présence sur la terre d’Islam est insoutenable.

 

Islam, religion de paix d’amour et de tolérance ?

 

Tout récemment, l’Iran a jeté en prison, et pour vingt ans, sept Bahaïs dans l’indifférence totale des ONG, de l’ONU, des diplomates, et bien entendu des « biens pensants ». Les Bahaïs sont sept millions dans le monde. Leur religion est plus récente que la religion musulmane et cela remet en cause tout l’édifice des prêtres chiites (Foad Saberan, psychiatre Bahaï né à Téhéran, cité dans une interview publiée sur le blog du journaliste Armin Arefi1 hébergé par LeMonde.fr. Les Bahaïs respectent les autres religions, et les femmes. Ils encouragent le dialogue entre les religions, l’abolition des discriminations, la promotion de la condition des femmes, et s’interdisent tout prosélytisme.

 

Leur prophète est plus récent que Mahomet, il est même considéré par les Bahaïs comme le dernier prophète envoyé par Dieu sur terre, et c’est bien là le problème.

 

En Iran, la religion Bahaï est considérée comme hérétique. C’est-à-dire que tuer un Bahaï n’est pas considéré comme un crime, mais comme un acte hallal (licite). Vous avez bien lu. S’ils n’avaient pas la sympathie du peuple iranien (on avance souvent que si une enquête, anonyme, était conduite auprès du peuple iranien, on recenserait environ trois millions de Bahaïs en Iran, au lieu des trois cent milles actuels.

 

C’est en Israël, pays accusé à tord de pratiquer l’apartheid et le nettoyage ethnique, que les Bahaïs, en parfaite harmonie avec les autorités religieuses, politiques, mais aussi avec la population, se sentent assez en paix et en sécurité pour maintenir leur centre mondial, classé patrimoine de l’humanité par l’UNESCO, à Haifa.

 

Tandis qu’en Iran, les Bahaïs subissent mille humiliations : interdiction d’étudier à l’université, interdiction de travailler, interdiction d’hériter du patrimoine de leurs parents, ou encore interdiction d’inscrire leur nom sur leurs tombes. Sans parler des régulières destructions et profanations de temples et de cimetières. Islam, religion de paix de tolérance et d’amour.

 

Aussi les sept millions de Bahaïs fuient-ils cette dictature sanglante, et vivent éparpillés au travers le monde, dans un parfait respect des lois des pays qui les accueillent, paisiblement, et en s’interdisant tout engagement politique.

 

Cela ne leur apporte, en revanche, que peu de soutien politique, ni des Nations Unies, ni des organisations humanitaires. C’est donc dans l’indifférence quasi-totale que sept membres de la communauté Bahaï viennent d’être condamnés à vingt ans de prison pour motifs religieux, sous les prétextes passe partout que nous connaissons bien : espionnage, acte contre la sécurité nationale, et inimitié envers dieu. Ridicule, mais terrible : pour certains d’entre eux, vingt ans de prison, c’est une condamnation à mort.

 

Dans une déclaration du 12 août dernier publiée sur le site du Département d’Etat américain2, la Secrétaire d’Etat Hilary Clinton a apporté son soutien aux sept condamnés : «les Etats Unis sont très concernés par la persécution des Bahaïs en Iran. Cette semaine, sept Bahaïs qui étaient détenus depuis deux ans sans aucun procès, ont été envoyés en prison pour vingt ans (JPG : alors qu’ils ne sont coupables que de pratiquer paisiblement et discrètement leur religion). Les Etats Unis condamnent avec force cette violation flagrante des traités internationaux et des droits de l’homme. La liberté de religion est le droit fondamental de tout être humain, quel que soit son lieu de naissance. »

 

Voici le nom des sept condamnés :

 

Jamaluddin Khanjani, Afif Naeemi, Saeed Rezai, Behrouz Tavakoli, Vahid Tizfahm, mais aussi deux femmes, Fariba Kamalabadi et Mahvash Sabet.

 

sept_bahais.jpg

 

J’appelle la communauté internationale, et ce qui reste de journalistes et d’hommes politiques intègres et courageux, à se mobiliser pour les faire libérer.

 

La France est le lieu de résidence d’environ cinq mille Bahaïs. Que leur tout petit nombre ne laisse pas indifférent le pays des droits de l’homme.

 

Jean-Patrick Grumberg

 

1 http://iran.blog.lemonde.fr/2010/08/10/le-bahaisme-seule-religion-officiellement-persecutee-en-iran/

 2 http://www.state.gov/secretary/rm/2010/08/145953.htm

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz