FLASH
[17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  |  Rare: Israël a procédé à des frappes aériennes en Syrie près de Damas – la Russie était prevenue  |  Catalogne : le président indépendantiste recule et propose de discuter avec Madrid dans 2 mois  |  Gaza : en réponse aux tirs de roquette, Israël a bombardé des positions terroristes du Hamas pendant la nuit  |  Somalie : l’attentat de la religion de la paix et de la tolérance a fait 231 morts et 275 blessés  |  Pendant la nuit, l’armée israélienne a arrêté 12 colons arabes en Judée, recherchés pour terrorisme  |  [15/10/2017] Prédateur sexuel Harvey Weinstein : la gauche contre-attaque et « ressort » une affaire contre Trump  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 18 septembre 2010

israeli women, israeli guns, israel women, israel guns

 

Le monde officiel traite Israël comme un vilain gamin

Par Michel Garroté depuis Jérusalem

Jérusalem – samedi 18 septembre 2010 – 10 Tishri 5771 – Depuis plusieurs décennies, le monde officiel, à savoir « la communauté internationale » (les fonctionnaires travaillant pour l’ONU et les fonctionnaires accrédités auprès de l’ONU) et « l’opinion publique » (les journalistes, les enseignants et les faiseurs d’opinions), ce monde officiel, qui représente 0,0001% de la population mondiale, traite Israël comme un vilain gamin.

Ainsi, vendredi soir, 17 septembre 2010, l’AFP a encore frappé en racontant que « Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a demandé à son tour aujourd'hui au Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu d'étendre son moratoire sur la construction dans les colonies en Cisjordanie » (Note de Michel Garroté :  « à son tour » qui sous-entend « lui aussi, comme tant d’autres » ; notons que le ton est donné dès le début, puisqu’il n’est pas question ici de Judée Samarie et de communautés civiles juives israéliennes, mais de « colonies en Cisjordanie » ; le monde officiel veut une Judée Samarie Judenrein).

« "Il y a neuf mois et demi, le Premier ministre Netanyahu a, de façon louable, institué un moratoire partiel sur les colonies qui a eu un impact positif sur le terrain", a souligné Robert Serry, le coordinateur spécial de l'ONU pour le processus de paix au Proche-Orient. "Le secrétaire général se joint au président (Barack) Obama, à la secrétaire d'Etat (Hillary) Clinton et aux ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne pour demander une extension du moratoire au-delà de son expiration à la fin de ce mois", a ajouté M. Serry » (Note de Michel Garroté :  un « coordinateur spécial de l'ONU pour le processus de paix au Proche-Orient » n’est rien de plus qu’un fonctionnaire ; et généralement, un fonctionnaire qui n’a pas trouvé mieux comme job. Ce n’est donc pas à lui, fonctionnaire, de décréter, sur un ton pédagogique, ce que Netanyahu a fait de « louable » et de « positif ». Notons ici la composition du « monde officiel » qui nous est donnée : Ban Ki-moon, Obama, Clinton, et, le plus beau, les ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne ; alors que l’Union européenne n’a toujours pas de politique étrangère commune, excepté pour s’aligner, lors des cessions de l’ONU, sur la Ligue arabe et sur l’Organisation de la Conférence islamique).

« "Nous réaffirmons la position de l'ONU sur le fait que les colonies sont illégales selon la loi internationale et le Quartette (Etats-Unis, Russie, Union européenne et ONU) appelle Israël à geler toutes les activités de colonisation" en accord avec la feuille de route, a-t-il ajouté » (Note de Michel Garroté :  c’est faux ; les lois internationales, les accords, les feuilles de route, les feuilles de choux, les feuilles de pécu et les feuilles mortes n’ont cessé de changer, depuis 1897 à Bâle, et plus personne ne s’y retrouve dans ce fatras onusien qui de toute manière ne s’appuie pas sur l’histoire réelle mais sur une histoire inventée et terre d’islam).

« Israël a réitéré aujourd'hui son refus de prolonger le moratoire sur la construction dans les colonies en Cisjordanie en dépit des pressions américaines et des avertissements des Palestiniens qu'ils rompraient des négociations de paix directes, à peine entamées. "Le Premier ministre n'a pas changé de position sur cette question :  il n'y a aucune décision de prolonger le moratoire" sur la construction dans les colonies en Cisjordanie qui s'achève fin septembre, a déclaré un haut responsable israélien sous le couvert de l'anonymat » (Note de Michel Garroté :  l’AFP n’a pas besoin de nous citer « un haut responsable israélien sous le couvert de l'anonymat » comme s’il s’agissait d’un secret révélé par les zigotos de l’AFP ;  c’est complètement ridicule ; car ici, en Israël, la majorité des gens sont favorables à la croissance naturelle de certaines communautés civiles juives israéliennes de Judée Samarie, communautés avec lesquelles travaillent des palestiniens, chose que les médias feignent d’ignorer ; et de toute façon, la majorité des Israéliens ignorent ce qui se raconte à ce sujet en Europe, ne savent pas ce qui se raconte en Europe, ne s’intéressent pas à ce qui se raconte en Europe ; les Israéliens ne s’intéressent même pas à ce que racontent les médias israéliens d’ailleurs, parce que les Israéliens ont un cerveau et qu’ils savent encore s’en servir).

« Hillary Clinton a indiqué jeudi "espérer" une prolongation du moratoire, après avoir participé à deux jours de négociations israélo-palestiniennes sans avoir réglé le différend sur la colonisation juive en Cisjordanie. "Nous comptons sur la volonté du Premier ministre Netanyahu et du président (palestinien Mahmoud) Abbas de s'abstenir d'actes de provocation et de travailler en partenaires afin de créer un environnement propice à des négociations couronnées de succès", a encore souligné M. Serry » (Note de Michel Garroté :  là le petit fonctionnaire international Serry se montre franchement arrogant et légèrement largué ; car en réalité, de toute façon, quoi qu’Israël fasse ou ne fasse pas, le « monde officiel » dira qu’Israël a tort ; qu’Israël se livre à des actes de provocation ; qu’Israël réagit de façon disproportionnée).

« "J'encourage les pays de la région à entreprendre des démarches concrètes de soutien pour que le processus aille de l'avant", a-t-il encore dit. Serry a également dénoncé "la flambée de violence récente à Gaza qui est alarmante et ne peut que freiner les efforts vers le progrès" », conclut l’AFP (Note de Michel Garroté :  en encourageant les pays de la région proche et moyen-orientale à entreprendre des « démarches concrètes », Serry bat le rappel en direction de la terre d’islam afin que celle-ci mette la pression en terre Israël et afin que la gauche israélienne et ses médias s’y mettent à leur tour ; on appelle ça un « processus de paix » ; quant à la petite phrase de Serry sur Gaza, elle vise à laisser croire que côté musulman, seul le Hamas est un obstacle à la paix).

De Jérusalem, Michel Garroté pour http://drzz.info/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz