FLASH
[17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  |  Laurent Ruquier défend son ami Gilbert Rozon, accusé d’agressions sexuelles: « Il n’a tué personne » (non, il a juste violé plusieurs femmes)  |  Suisse : à Genève 5 jeunes femmes sauvagement tabassées, 2 blessées graves, par « des Maghrébins de cités venus de France »  |  Automobiliste tué par balle à Paris: le policier mis en examen et interdit d’exercer  |  Une ex-esclave sexuelle yézidi aurait fui l’Allemagne après y avoir revu son bourreau, infiltré parmi les réfugiés  |  Grenoble : 2 migrants Albanais tirent des coups de feu sur un groupe de personnes et sont interpellés après une course-poursuite  |  Primes en liquide : Claude Guéant condamné en appel à la prison ferme  |  Effet Trump : l’emploi des jeunes est au plus bas depuis 50 ans – quel horrible président ce Trump  |  « Nous ne voulons pas de migrants africains, ils ne viennent pas pour travailler pour les aides sociales » Andrej Babiš, premier ministre tchèque  |  Un engin explosif a détoné en Italie, près d’un siège du parti La Ligue  |  Israël : durant la nuit, l’armée a arrêté en Judée Samarie un terroriste musulman palestinien recherché  |  [16/08/2018] La ‘Reine du soul’ Aretha Franklin est décédée d’un cancer du pancréas à l’âge de 76 ans  |  1 terroriste du FPLP d’un camp de réfugiés palestiniens du sud Liban a été arrêté alors qu’il entrait en Israël avec un passeport belge  |  Tsahal a arrêté 8 terroristes musulmans pendant la nuit en Judée et en Samarie, dans le cadre des opérations de lutte contre le terrorisme  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 7 octobre 2010

 

Deuxième extrait de La septième dimension. Tandis que les socialistes français et les gauchistes parlent encore de capitalisme et de rupture avec celui-ci, le capitalisme a déjà rompu avec lui-même pour passer au post-capitalisme. Je donne ici un aperçu de ce qu’est le post-capitalisme.

 

Lorsqu’il a parlé de passage à un fonctionnement post-capitaliste, Peter Drucker parlait d’une recomposition d’ensemble et d’un phénomène bien plus ample et plus fondamental qu’un simple changement économique planétaire. 

Au dix-neuvième et au vingtième siècle, avant la révolution, on pouvait faire fortune en faisant fabriquer des choses à partir d’idées, désormais on fait fortune, essentiellement, à partir d ‘idées, et on fait fabriquer ailleurs : on ne se charge pas de la fabrication. Peter Drucker encore : « Ce n’est plus essentiellement en fabriquant des choses qu’on gagne de l’argent à l’ère d’internet ».

Au dix-neuvième et au vingtième siècle, l’entrepreneur était essentiellement tributaire de structures de fabrication, avec des murs, des machines, des ouvriers.

Aujourd’hui, l’entrepreneur du temps de la révolution n’a plus vraiment besoin de murs, de machines, d’ouvriers.

Il a besoin, surtout, d’une équipe de gens qui ont des idées et de la créativité, et qui, parce que leur richesse tient dans leurs idées et leur créativité, peuvent changer de lieu très aisément, se disséminer, vivre sur plusieurs continents.

L’entreprise qui produit des idées et de la création est organisée désormais sur un mode hétérarchique parce que c’est là, aujourd’hui, la structure la plus optimale pour produire des idées et de la création, utiliser idées et créations, les confronter ou les agréger les unes aux autres, faire jouer le jeu et l’imaginaire.

Et toute entreprise aujourd’hui est planétaire, intégrée au réseau dans lequel elle coexiste avec d’autres entreprises, se mêle à elles ou les frôle. 

Les entreprises hétérarchiques de l’ère de la révolution, dans le réseau, sont connectées avec les usines qui émergent dans les nouveaux pays industrialisés où le travail lui-même s’organise en fonction des informations venues par le net, et ces informations  sont les idées issues des entreprises productrices d’idées et de création, des demandes de production venues de distributeurs ou des sociétés productrices d’idées et de création elles-mêmes.

Le nouveau travail industriel se fait lui-même au rythme du monde qui vient

« Tout est à repenser d’urgence », me disait Yogu. C’est toute l’organisation économique du monde, mais aussi son organisation politique, culturelle,  humaine, qui est fondamentalement en train de changer… 

 

Guy Millière

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz