FLASH
[22/10/2017] Trump aux Européens : « ne nous soutenez pas contre l’Iran, continuez à faire des affaires avec eux, vous avez besoin de cet argent »  |  46% des Américains pensent que les médias fabriquent entièrement des histoires au sujet de Donald Trump. Combien en France le savent?  |  Interrogée au point de passage que la gauche veut supprimer, 1 arabe palestinienne a avoué vouloir commettre un attentat en Israël  |  [21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  |  Règlement de compte hier soir à Marseille. 2 individus armés (fusil à pompe) ont tué un homme à la Bricarde  |  Pendant la nuit, 2 roquettes tirées depuis la Syrie ont atteint le Golan – pas de blessé  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 28 octobre 2010

 

Peut-on mettre un point final au message final du synode ?

Michel Garroté

Jeudi 28 octobre 2010 – 20 Heshvan 5771

Seul le « Message final » diffusé à la fin du synode des évêques pour le Moyen Orient reflète l'opinion de l'ensemble des participants et non pas les prises de paroles individuelles, a donc récemment précisé, le porte-parole du Vatican, le père Federico Lombardi.

Et « si l'on souhaite une expression synthétique des positions du synode, il faut s'en tenir au message », a donc récemment précisé, le porte-parole du Vatican, le père Federico Lombardi, dans une note écrite, en réponse aux remarques critiques de l’Etat d'Israël et de diverses personnalités juives et chrétiennes, y compris catholiques.

Israël ainsi que diverses personnalités juives et chrétiennes, y compris catholiques, estiment, en effet, que le synode s'est transformé en tribune pour des attaques politiques contre Israël et que le synode a été pris en otage par une majorité anti-israélienne. Et pour ce qui me concerne, j’ajouterai : le synode a été pris en otage par ceux qui entretiennent d’excellentes relations avec l’Organisation de la Conférence Islamique (OCI).

Le porte-parole du Vatican, le père Federico Lombardi, a donc rétorqué, évoquant la très grande richesse et la variété des contributions des pères synodaux, que les interventions de chacun des participants ne devaient pas être considérées « comme la voix de tout le synode ».

Le « Message final » des 180 pères synodaux, après 15 jours de discussions, du 10 au 24 octobre, serait ainsi « l'unique texte écrit commun approuvé par le synode », selon le père Federico Lombardi.

Or, dans le chapitre de ce « Message final » consacré aux Juifs, les ecclésiastiques orientaux allèguent qu'il ne serait pas permis, selon eux, de recourir à des positions bibliques et théologiques pour aborder le thème de la Judée et de la Samarie.

Ce ne sont donc pas certains propos tenus par certains ecclésiastiques orientaux lors du synode qui sont questionnés par l’Etat d'Israël et par diverses personnalités juives et chrétiennes, y compris catholiques. C’est bel et bien le « Message final » qui est questionné.

Et par conséquent, la note écrite du père Federico Lombardi ne règle pas les questions restées en suspens.

Pour mémoire, en marge du synode, Mgr Raboula Antoine Beylouni, a tout de même eu le courage de rappeler, que le Coran « ordonne d'imposer la religion par la force, par l'épée », que « le Coran permet au musulman de cacher la vérité au chrétien et de parler et agir contrairement à ce qu'il pense et croit », que « le Coran donne au musulman le droit de juger les chrétiens et de les tuer par la djihad ».

Mgr Raboula Antoine Beylouni a également eu le courage de rappeler que « les musulmans ne reconnaissent pas la liberté religieuse, ni pour eux ni pour les autres », que le musulman aborde le « dialogue avec cette supériorité et avec l'assurance d'être victorieux », que discuter « sur les dogmes » entre chrétiens et musulmans s'avère impossible et qu'il convient de choisir, pour le dialogue, des « thèmes abordables » ainsi que des « interlocuteurs chrétiens capables et bien formés, courageux et pieux, sages et prudents ».

Par conséquent, n’en déplaise au père Federico Lombardi, je ne retiendrai pas l’ensemble des interventions faites pendant le synode. Je ne retiendrai pas non plus le « Message final » du synode.

Je retiendrai uniquement les propos rédigés par écrit pendant le synode par Mgr Raboula Antoine Beylouni.

Du reste, pour ceux qui l’ignorent, le père Federico Lombardi n’est pas porte-parole de Benoît XVI. Le père Federico Lombardi est chef de la « Salle de Presse » du Vatican. Et la « Salle de Presse » du Vatican diffuse de très nombreuses informations et prises de positions qui n’ont pas été rédigées ou décidées par le Pape.

A cet égard, j’ai déjà, plusieurs fois, timidement (si…si…), suggéré, que Benoît XVI s’octroie un authentique directeur de la communication qui lui soit directement rattaché. Des journalistes catholiques, comme moi fidèles à Benoît XVI, m’ont donné raison sur ce point. Cela dit, on attend toujours. Heureusement que la patience est la mère de toutes les vertus…

Michel Garroté

Copyright 2010 Michel Garroté & Source citée (cf. lien ci-dessous).

Source :

http://monde-info.blogspot.com/2010/10/synode-pour-ou-contre-le-moyen-orient.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz