FLASH
[23/10/2017] Sinaï : L’Etat islamique a capturé 3 membres du Hamas qui creusaient un tunnel terroriste  |  La télévision locale catalane TV3 refuse la mise sous tutelle de Madrid  |  [22/10/2017] Trump aux Européens : « ne nous soutenez pas contre l’Iran, continuez à faire des affaires avec eux, vous avez besoin de cet argent »  |  46% des Américains pensent que les médias fabriquent entièrement des histoires au sujet de Donald Trump. Combien en France le savent?  |  Interrogée au point de passage que la gauche veut supprimer, 1 arabe palestinienne a avoué vouloir commettre un attentat en Israël  |  [21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 15 novembre 2010

Quand la France catholique s’éveillera

Michel Garroté

Lundi 15 novembre 2010 – 8 Kislev 5771

Lorsque je lis la blogosphère catholique française, chose que je fais régulièrement, je constate un certain nombre d’anachronismes spécifiquement français. Anachronismes spécifiquement français dans le sens ou je ne trouve pas de tels anachronismes lorsque je lis la blogosphère catholique américaine, espagnole ou italienne.

L’anachronisme français le plus déconcertant selon moi est ce mélange grandissant d’islamophilie et de judéophobie, mélange déconcertant sur lequel je me suis déjà exprimé à maintes reprises et que je ne vais donc pas développer ici une fois encore. Dans ce contexte, je signale tout de même que – récemment – l’historienne Bat Ye’or a publié, aux éditions ‘Les Provinciales’, un livre intitulé ‘L'Europe et le spectre du califat

Au stade actuel, je n’ai pas le sentiment que l’anachronisme français et son mélange déconcertant d’islamophilie et de judéophobie soit en stagnation ou en décroissance. J’ai plutôt le sentiment qu’il continue de grandir. Cela dit, je constate que, progressivement, lentement, laborieusement, des blogues français, bien que politiquement trop corrects, commencent, néanmoins, à oser envisager que l’islam pose, peut-être, éventuellement, un petit problème à la France.

Ainsi, maximus sur http://24heuresactu.com/ écrit (ndmg – j’ai corrigé les fautes d’orthographe) : « Les actes anti-catholiques, commis par des « jeunes » de culture musulmane, se multiplient en France malgré l’attitude particulièrement conciliante des catholiques. Doit-on voir dans ces agressions et profanations une forme de racisme anti-catholique de la part de la communauté musulmane ? La France a longtemps été un modèle de cohabitation entre les cultures et les religions. Mieux, un exemple de vivre-ensemble entre les trois religions du Livre. Les actes de dégradation commis régulièrement (et en constante hausse) contre des lieux de culte catholiques remettent en cause cette situation. La communauté musulmane française dans son ensemble n’est pas hostile aux Catholiques et a parfaitement conscience que l’Islam est une religion importée en Europe, qui peut tout à fait y être implantée à condition d’accepter les règles de laïcité qui s’imposent à tous ».

« Pourtant un certain nombre de jeunes musulmans s’attaquent aux Catholiques. Pour la plupart ces mêmes racailles et sauvageons gangrènent nos banlieues et utilisent l’Islam comme alibi pour s’opposer à la société et aux valeurs du pays qui les a vus naître et grandir. Églises profanéestaguéesParoissiens caillassés. Menaces incessantes à l’égard des paroisses et des paroissiens quand il ne s’agit pas d’insultes proférées en pleine messe. Des religieuses harcelées pendant le Ramadan dans le sud de la France. Les exemples pullulent de ces genres de comportements qui sont autant de provocations. Des provocations qui sont le fruit d’une infime minorité certes, mais qui ne doivent pas rester impunies. Or à l’heure actuelle, c’est pire que de l’impunité, c’est la plus invraisemblable indifférence dont sont victimes les Catholiques français. Monseigneur Cattenoz, l’archevêque du diocèse d’Avignon, où une église a failli être incendiée la semaine dernière, ne dit pas autre chose ».

« Je constate que lorsqu’on tague une mosquée, le président de la République se déplace… Ici je trouve qu’on réagit…mollement ». Si les vrais Musulmans, pratiquants et sincères, n’ont évidemment rien à voir dans ces attaques inter-religieuses, il n’en demeure pas moins que ce sont leurs fils et leurs neveux qui les commettent. Les dignitaires religieux et les notables des communautés musulmanes ont le devoir de gérer l’agressivité de leurs progénitures. Au risque de voir la situation déraper beaucoup plus loin encore… Les Musulmans français n’ont rien à gagner à lancer une guerre de religion contre les Catholiques. Les deux religions peuvent et doivent vivre en bonne intelligence. Mais comme le disait le Pape cette semaine, les Catholiques sont aussi en droit d’attendre une certaine « réciprocité » de la part de leurs frères musulmans » (Fin de l’article de maximus sur 24heuresactu.com).

On le constate une fois de plus à la lecture de l’article publié ci-dessus, la blogosphère française, à deux ou trois exceptions près, se révèle totalement incapable de rester libre – sur le fond et dans la forme – dès lors qu’il s’agit d’émettre, ne serait-ce que des réserves, sur l’islam.

Or, je signale, tout de même, à nos lectrices et à nos lecteurs, que les commentaires judéophobes ne sont plus interdits sur la blogosphère française. J’entends par là, qu’en France en 2010, il est possible d’être judéophobe sur Internet, et difficile en revanche, voir impossible, de ne pas être islamophile.

En termes encore plus clairs, il est désormais possible, en France, sur Internet, de détester les Juifs. Mais il y est interdit, ou interdit à 99%, d’écrire, en toute liberté, ce que l’on a envie d’écrire, sur l’islam. Pourtant, le judaïsme en général et les Français juifs en particulier ne font de mal à personne ; et l’on ne peut vraiment pas en dire autant de l’islam en général et des Français musulmans en particulier.

Il est interdit d’interdire, dit-on, en France, depuis Mai 68. Et quarante ans plus tard, il est interdit d’écrire, en France, que l’islam – au regard de notre mode de vie, à nous, en ce 21e siècle, – reste une idéologie religieuse obscurantiste et réactionnaire.

Quelqu’une ou quelqu’un aurait-il une explication à nous partager sur cet étrange phénomène sociétal spécifiquement français ?

Michel Garroté

Copyright 2010 Michel Garroté & Source citée (cf. lien ci-dessous).

Source :

http://24heuresactu.com/blog/2010/11/14/du-racisme-anti-catholique-chez-les-musulmans-francais/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz