FLASH
[18/10/2017] Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  |  Rare: Israël a procédé à des frappes aériennes en Syrie près de Damas – la Russie était prevenue  |  Catalogne : le président indépendantiste recule et propose de discuter avec Madrid dans 2 mois  |  Gaza : en réponse aux tirs de roquette, Israël a bombardé des positions terroristes du Hamas pendant la nuit  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 19 novembre 2010

 

L'Egypte, Mère Patrie des 'Frères musulmans' et donc de la Terreur islamique.

On peut lire, ça et là, dans la presse nord-américaine et israélienne (mais pas, sauf erreur de ma part, dans la presse catholique française…), que des villageois musulmans ont mis le feu, durant la nuit de mardi 16 à mercredi 17 novembre 2010, à au moins dix maisons appartenant à des chrétiens coptes dans un village du sud de l'Egypte, après des « rumeurs » selon lesquelles un chrétien aurait eu, soi-disant, une « liaison » avec une jeune fille musulmane (« rumeurs » d’une soi-disant « liaison » qui, bien entendu, justifie que l’on incendie une dizaine de maisons…).

Les forces de sécurité ont bouclé le village de Al-Nawahid, dans la province de Qena à 465 kilomètres au sud du Caire, pour empêcher la propagation de la violence dans les villes voisines (propagation de la violence justifiée par la religion de la paix au motif des « rumeurs » d’une soi-disant « liaison »…).

Plusieurs personnes ont été arrêtées (on aurait aimé savoir si ces personnes arrêtées sont musulmanes ou chrétiennes…). L'an dernier, à Qena, un homme copte a été accusé d'enlèvement et de viol sur jeune fille musulmane de 12 ans (pourtant, dans l’islam, normalement, cela ne s’appelle pas un enlèvement et un viol, mais un mariage…).

L'agression présumée (« présumée » signifie certainement inexistante dans le cas précis…) a conduit à de nombreuses manifestations et à des tensions accrues entre les deux groupes religieux (sauf que l’un des deux groupes religieux semble tout de même avoir une tendance plus naturelle que l’autre groupe à créer des tensions accrues…).

Six coptes avaient été tués dans une église le 6 janvier 2010. Les Coptes représentent environ dix pour cent de la population égyptienne sur un total de 80 millions d’habitants (ce qui nous fait tout de même 8 millions de martyrs potentiels ; et cela ne semble pas particulièrement traumatiser pas le clergé catholique français, très occupé à défendre l’impossible « vivre ensemble » et le « multiculturalisme » à sens unique).

Les défenseurs des droits humains disent que les attaques contre les Coptes sont à la hausse, ce qui souligne, disent-ils, l'incapacité – ou l’absence de volonté ? – du président égyptien, le général Hosni Moubarak à faire face « aux problèmes liés au communautarisme dans une société où le radicalisme religieux gagne du terrain » (ça c’est ce qu’on appelle un euphémisme ; c’est curieux, car quand il s’agit de la bande de Gaza, c’est plutôt l’exagération grossière et mensongère qui est de mise…).

Sources :

AP, Haaretz – Lundi 16 novembre 2010

Salah Nasrawi, Washington Post – Mardi 16 novembre 2010

Le Général Président Hosni Moubarak. Rien à cirer des chrétiens.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz