FLASH
[23/10/2017] Sinaï : L’Etat islamique a capturé 3 membres du Hamas qui creusaient un tunnel terroriste  |  La télévision locale catalane TV3 refuse la mise sous tutelle de Madrid  |  [22/10/2017] Trump aux Européens : « ne nous soutenez pas contre l’Iran, continuez à faire des affaires avec eux, vous avez besoin de cet argent »  |  46% des Américains pensent que les médias fabriquent entièrement des histoires au sujet de Donald Trump. Combien en France le savent?  |  Interrogée au point de passage que la gauche veut supprimer, 1 arabe palestinienne a avoué vouloir commettre un attentat en Israël  |  [21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ftouh Souhail le 22 novembre 2010

 

 

Hussein Khalil, le conseiller politique du secrétaire général du Hezbollah Hassan Nasrallah, a déclaré que son organisation continuera la lutte armée contre Israël, malgré sa décision de se retirer du village de Ghajar.

"Malgré le retrait des troupes israéliennes de Ghajar, les armes seront toujours nécessaires pour combattre Israël", a soutenu samedi le cadre du Hezbollah.

Le gouvernement israélien a approuvé mercredi le retrait de ses troupes de la partie nord du village divisé de Ghajar, à la frontière libanaise.

Cette décision courageuse envers le Liban n'a pas calmé la rage des fanatiques du parti de Dieu. En dépit des quelques 40.000 roquettes et missiles dont cette milice dispose ici, et au-delà de l’argument de la nécessité de "résister" à l’ennemi sioniste, elle lui sert surtout à mettre la main sur le Liban.

A ce propos, rappelons que Nasrallah, de crainte d’être appréhendé ou liquidé, continue à vivre caché, et n’apparaît que quelques minutes en public. Il dort chaque nuit dans un endroit différent.

Par ailleurs, le Hezbollah et ses alliés sont toujours épaulés par des agents iraniens et syriens. Le mouvement chiite religieux a conservé son autonomie par rapport au gouvernement libanais pour mieux combattre les israéliens, malgré le retrait du sud Liban en 2000, et l’annonce récente du départ des soldats juifs du village de Ghajar.

Les moyens de mettre fin au règne maffieux de la milice terroriste Hezbollah, téléguidée par les mollahs intégristes iraniens, sont très faibles, l’armée régulière libanaise n’existant plus (en pratique en tout cas). Le Liban est au bord de l’effondrement, avec l’annonce probable de l’inculpation de la milice chiite dans l'assassinat de l'ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri.

Le Hezbollah cherche, par tous les moyens, à détourner l'attention, et à éloigner la menace qui pèse sur lui, d'être impliqué dans l’assassinat de Hariri. L’annonce  faite par Hussein Khalil, conseiller politique de Hassan Nasrallah, que la lutte armée se poursuivra, est de nature à gagner le cœur du public libanais.

Israël ne peut laisser les mains libres au Hezbollah. Israël prépare minutieusement sa légitime défense pour déloger du Liban cette racaille du Hezbollah. Ça va venir soyez en sûr. Ces haineux surarmés peuvent prendre un contrat d’assurance obsèques. 

Quand Tsahal aura les mains libres pour porter un coup fatal à cette organisation, sans avoir à se justifier auprès de la Communauté internationale, ces islamo-terroristes seront réduits en poussière, et cela ne fera pas pleurer grand monde autour de nous. Au contraire, nous les remercions par avance.

Ftouh Souhail

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz