FLASH
[17/10/2018] Après des tirs de roquette depuis Gaza sur Beersheba, Israël a lancé une attaque aérienne d’envergure sur des sites terroristes du Hamas  |  [16/10/2018] La semaine dernière, une frappe aérienne américaine en Somalie a tué une soixantaine de membres du groupe terroriste Al-Shabaab  |  James Wolfe, directeur pendant 28 ans de la sécurité de la Commission du renseignement du Sénat, a avoué avoir menti au FBI et fuité des informations confidentielles au New York Times  |  Usual Suspect : les autorités allemandes annoncent que le preneur d’otages d’hier à Cologne était un Syrien  |  Les USA lancent une nouvelle vague de sanctions contre des entreprises iraniennes  |  On pleure pas l’assassinat de Khashoggi, qui disait en 2007 : La Nakba n’est pas différente de l’Holocauste  |  Mélenchon appelle ses partisans à faire barrage aux policiers qui perquisitionnent le siège de La France Insoumise  |  Agression brutale contre des Juifs à Brooklyn. Le nom de l’attaquant n’est bien sûr pas Smith, Johnson ou quelqu’un du KKK, mais Farrukh Afzal  |  Paul Allen, le co-fondateur de Microsoft, est décédé d’un cancer  |  Breaking News: Un avion de l’armée israélienne a attaqué une cible terroriste à Gaza  |  [15/10/2018] Une militante pro-migrant a été violée par un migrant marocain, a rapporté La Voix du Nord  |  New York : Ali Kourani, 34 ans, a été arrêté pour terrorisme après avoir tenté de devenir un informateur du FBI, offrant des informations sur le Hezbollah  |  Beaumont-sur-Oise (95) : un frère d’Adama Traoré jugé pour avoir incendié un bus et roué de coups un chauffeur  |  ‪La Courneuve : un musulman a poignardé un homme en hurlant Allahou Akbar‬  |  Aubervilliers : attaque au couteau à cris d’Allah Aoukbar : probablement un couteau déséquilibré  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ftouh Souhail le 5 décembre 2010

L'Iran a produit son premier lot de concentré d'uranium (yellowcake), servant de base à la production d'uranium enrichi, a déclaré dimanche 5 décembre 2010 le chef du programme nucléaire iranien Ali Akbar Salehi.

"Les Occidentaux avaient espéré que nous aurions des problèmes concernant l'approvisionnement en matière première, mais nous avons reçu aujourd'hui le premier lot de yellowcake à partir de minerais extraits d'une des mines du sud du pays " a-t-il ajouté.

Jusqu'à présent, le yellowcake utilisé par l'Iran dans sa chaîne de production d'uranium enrichi était importé de l'extérieur, a indiqué M. Salehi, sans donner davantage de précisions.

Le yellowcake (en anglais « gâteau jaune ») est un concentré d’uranium. Il représente une étape intermédiaire dans le processus d'obtention du combustible nucléaire à partir du minerai d'uranium. Le yellowcake est utilisé dans la préparation du combustible pour les réacteurs nucléaires. Cette poudre de concentré d'uranium est utilisée ensuite pour produire un gaz d'hexafluorure d'uranium (UF-6) qui est ensuite injecté dans des centrifugeuses produisant de l'uranium enrichi.

Ce qui est infiniment inquiétant, ce sont les signes selon lesquels les Occidentaux et les autres grandes puissances, plongés jusqu’au cerveau dans une dynamique d’apaisement, paraissent prêts à laisser les ayatollahs – à certaines conditions incontrôlables – poursuivre l’acquisition et la maîtrise de la technologie permettant de fabriquer la Bombe. 

En juin dernier ,  le British Telegraph a rapporté que l’Iran utilisait le port de Dubaï pour la contrebande d’équipement sophistiqué destiné à son programme d’enrichissement d’uranium.

L'Iran a pourtant accepté de reprendre les négociations sur son programme nucléaire controversé avec les grandes puissances, les 6 et 7 décembre à Genève, a annoncé ce jeudi un porte-parole de la chef de la diplomatie de l'UE Catherine Ashton.

Téhéran indique être prêt à discuter d'un éventuel échange de combustible nucléaire, après l'échec des consultations menées l'an dernier avec le groupe de Vienne, qui comprend la France, la Russie, les Etats-Unis et l'Agence internationale pour l'énergie atomique (AIEA).

La chef de la diplomatie américaine, Hillary Clinton, a appelé vendredi l'Iran à se montrer "constructif" à la réunion de Genève sur son programme nucléaire lundi prochain, lors d'un forum à Bahreïn.

D’autre part, le chef de la diplomatie iranienne, Manouchehr Mottaki, a qualifié de "pas en avant" la déclaration d'Hillary Clinton, qui a assuré que Téhéran pourrait enrichir de l'uranium avec la bénédiction des grandes puissances une fois avoir rassuré sur ses intentions.

Ftouh Souhail

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz