FLASH
[20/08/2018] Tsahal à arrêté 11 islamistes palestiniens à Hebron et à Jérusalem lors de raids pour rechercher des terroristes  |  Le prix de la vie selon la justice française : Le migrant illégal de 19 ans qui a poignardé 4 personnes à Périgueux lundi 13 août n’a été condamné qu’à 3 ans de prison ferme  |  Paris : Une policière porte secours à des passagers après un accident mortel qu’ils ont provoqué, dans le 19e, et se fait violemment frapper par le passager rescapé!  |  Le chef de la police municipale de Villevaudé, en Seine-et-Marne, a été violemment agressé dimanche à son domicile par « plusieurs personnes » qui l’ont roué de coup  |  Barcelone attentat islamique : Un homme armé d’un couteau a tenté d’attaquer des policiers en hurlant Allahou Akbar (Allah est le plus grand)  |  Saint-Paul-Trois-Châteaux (26) : un homme de 45 ans tué de 9 coups de couteau, un autre homme blessé, suspect appréhendé, motif inconnu  |  Marseille : encore un adolescent de 16 ans poignardé pour un mauvais regard  |  Tsahal a ouvert le feu sur un terroriste musulman qui a tiré dans leur direction dans le nord de Gaza. Aucun blessé parmi les troupes israéliennes n’a été signalé  |  Un terroriste musulman a tiré des coups de feu sur l’ambassade des États-Unis à Ankara. La police a déclenché une chasse à l’homme et recherche un véhicule blanc suspect  |  [17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  |  Laurent Ruquier défend son ami Gilbert Rozon, accusé d’agressions sexuelles: « Il n’a tué personne » (non, il a juste violé plusieurs femmes)  |  Suisse : à Genève 5 jeunes femmes sauvagement tabassées, 2 blessées graves, par « des Maghrébins de cités venus de France »  |  Automobiliste tué par balle à Paris: le policier mis en examen et interdit d’exercer  |  Une ex-esclave sexuelle yézidi aurait fui l’Allemagne après y avoir revu son bourreau, infiltré parmi les réfugiés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 28 décembre 2010

Julian Assange a promis, il y a quelque jours, qu'il publierait prochainement des câbles qui feront la lumière sur l'assassinat d'al Mabhouh commis début 2010 à Dubaï. Les premiers câbles ont été publiés les 25 et 26 décembre 2010. En voici le contenu.

 

 

On apprend du premier câble (1) que la police de Dubaï, un mois après l'assassinat, a demandé à l'ambassade américaine de lui révéler plusieurs détails, dont l'identité des porteurs de trois cartes de crédit émises par la banque Metabank dans l'Iowa, et qui auraient été utilisées par les agents chargés de l'exécution. L'ambassade a passé cette information au FBI. Nous savons par ailleurs que l'identité de la société à qui appartenait les cartes de crédit numéro 5115260016006190, 5115260016005317, et 5301380032017106 a été révélée par Dubaï, ce qui laisse penser que le FBI a assisté les autorités de l'UAE dans leur enquête.

 

Et l'on apprend d'un second câble (2) que le prince Mohamed Bin Zayed et le roi régnant Mohamed Bin Rashid ont songé à cacher l'assassinat d'al Mabhouh, (ce qui explique les huit jours qui se sont écoulés entre la découverte du corps et le premier communiqué du chef de la police de Dubaï). Hésitant entre ne rien dévoiler de l'assassinat, ou révéler une partie des résultats de l'enquête, leur choix s'est porté sur la seconde solution car ils étaient convaincus qu'Israël était derrière cet assassinat, et que leur silence serait interprété comme de la complicité vis à vis d'Israël. Il ne faut pas perdre de vue qu'à titre privé, les royautés du moyen orient ont un grand respect pour le savoir faire israélien, et qu'ils entretiennent des rapports privilégiés avec plusieurs personnalités israéliennes. Dans le câble10ABUDHABI47, la police de Dubaï décrit les agents d'exécution comme un « gang inexpérimenté » – et cela pourrait expliquer pourquoi personne, un an après l'opération, n'a pu voir les vidéos du couloir qui donne sur la chambre de l’hôtel al Bustan ou al Mabhouh a été exécuté.

 

Le câble révèle également que al Mabhouh a été enterré à Damas, dans un des camps de réfugiés ou sont encore parqués les palestiniens, qu'il était entré à Dubaï avec un faux passeport portant son vrai nom, et qu'il avait sur lui cinq passeports au total, à des noms différents. De toute évidence, la possession par al Mabhouh de faux passeport n'a jamais ému les médias.

 

Jean-Patrick Grumberg

 

(1) http://wikileaks.ch/cable/2010/02/10ABUDHABI103.html

(2) http://wikileaks.ch/cable/2010/01/10ABUDHABI47.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz