FLASH
[18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 6 janvier 2011

L'information vient d'être publiée dans SudOuest.fr. Dix islamistes, dont cinq français vivant d'aides sociales, et cinq marocains, ont été appréhendés alors qu'ils traversaient le col du Pourtalet en provenance d'Espagne, loin des grands axes routiers.

Cent gendarmes étaient en traque depuis quelques jours car une grosse quantité de drogue devait transiter et alimenter la région paloise.

Le 2 janvier 2011, les gendarmes ont ainsi saisi quarante huit kilos de résine de cannabis, trois kilos d'amphétamines, trois véhicules de grosse cylindrée, et 10.000 euros en liquide, (certainement les économies de leurs RMI)

Le lendemain, à Pau, la police nationale et la gendarmerie saisissent dix kilos de résine de cannabis, un kilo et demi de cocaïne, cinq cent grammes de produits de coupe, deux voitures, trois armes de poing, des ordinateurs portables, des écrans plats, et vingt mille euros en liquide (certainement encore les économies de leurs RMI).

 

Les dix trafiquants interpelés étaient connus de la police, il s'agit de professionnels, selon Jean-Christophe Muller, le procureur de Pau.

 

Comment des maffieux peuvent ils être inscrits auprès des caisses d'aide sociales et familiales alors qu'ils sont fichés ? La découverte de ce réseau aurait elle mis en évidence un grave dysfonctionnement de l'administration, à savoir qu'elle ne pratique aucun croisement de fichiers, et qu'au nom d'une protection mal comprise de la vie privée des gens, permet à tous les voyous de France, connus et fichés des services de police, de venir chaque mois chercher leurs petit chèque des différentes caisses sociales, entre deux trafics ?

 

La France endetté au delà du possible, à la recherche de la moindre petite économie, a un beau filon à creuser. Tandis que les fonctionnaires du GIR d'Aquitaine épluchent le patrimoine des dix suspects, espérons que l'administration n'oublie pas cet important volet du dossier, qui pourrait bien se chiffrer en dizaines de millions d'euros… par mois, à l'échelle de la France.

 

Jean-Patrick Grumberg

Source : http://www.sudouest.fr

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz