FLASH
[13/12/2017] Avec 5000 euros par mois, la députée LREM se plaint de devoir « manger pas mal de pâtes »  |  Edouard Philippe nomme un rappeur qui traite les Français de porcs, au Conseil national du numérique  |  Médiapart demande que l’académicien Alain Finkielkraut soit exclu de l’Académie Française. Sans surprise, les lecteurs de Mediapart se déchaînent dans leurs commentaires antisémites  |  Religion d’amour et de tolérance : En Egypte à l’islam très modéré, Sheema, une chanteuse pop, a été condamnée à 2 mois de prison pour « incitation à la débauche »  |  Erdogan appelle tous les pays du monde Arabe à reconnaître Jérusalem comme capitale d’un pays inexistant, l’Etat de Palestine : tout repose sur du vent  |  USA Today donne un exemple de la noblesse et du respect de la neutralité du journalisme : « Trump n’est même pas digne de nettoyer les chiottes de la librairie Obama »  |  Des Parisiens excédés, des Parisiennes sexuellement harcelées, menacent de déclencher une grève de la faim en raison du danger et de l’insalubrité des camps de réfugiés  |  En panique, le roi de Jordanie affirme maintenant que Jérusalem n’est pas le 3e mais le 1er lieu saint de l’Islam ! Le mensonge arabe est sans limite !  |  Aux abois, Mahmoud Abbas demande à la communauté internationale de retirer à Israël le statut d’Etat  |  [12/12/2017] La Gambie, après avoir suivi les procédures demandées par l’administration américaine, a été retirée de la liste des pays visés par une interdiction d’entrée aux USA  |  Election électrique en Alabama aujourd’hui pour le poste de Sénateur : la Cour suprême donne l’ordre de sauvegarder les images des bulletins de vote électroniques  |  Nettoyage anti-pollution : Israël a éliminé avec un tir depuis un drone, 2 terroristes arabes de Gaza (mise à jour: Israël nie toute implication)  |  [11/12/2017] New York : le terroriste qui a fait exploser une bombe (4blessés légers) s’appelle Afrad Zakhmi, 22 ans du Blangadesh. Et oui encore et toujours ce sont les musulmans qui commettent le plus d’attentats  |  Un migrant musulman du Bangladesh a tenté de faire exploser une bombe a New York  |  Imam Tawhidi: « ouvrez les yeux, nos leaders ont volé nos nations et ils ont accusé Israël et les USA. Puis ils nous ont dit de chanter des slogans de mort à l’occident »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 12 janvier 2011

Les vœux que Sarkozy a présentés aux autorités religieuses ont quelque chose de surréaliste (extraits) : « Les résultats d'un sondage publié avant-hier dans un grand journal du soir et qui montrent qu'un trop large tiers des Français et des Allemands interrogés considèrent les musulmans comme une menace me préoccupe et ne peut que préoccuper les hommes et les femmes de bonne volonté ». Pour Sarkozy, la menace préoccupante ne vient pas de l’islam. La menace préoccupante vient de l’inquiétude d’un trop grand nombre de Français face à l’islam.

Sarkozy a ajouté : « La République ne peut pas accepter qu'une religion investisse l'espace public sans son autorisation ; mais dans le même temps, la République implique qu'elle tienne ses promesses en permettant que chacun puisse prier dans des lieux dignes ». Sarkozy feint ainsi d’ignorer que l’islam n’est pas une religion comme le christianisme et le judaïsme. Sarkozy feint ainsi d’ignorer qu’une mosquée n’est pas un lieu de culte et de prière comparable à une église, à un temple ou à une synagogue. Une mosquée est – aussi – un lieu d’endoctrinement et d’encadrement politique et idéologique. Et Sarkozy feint d’ignorer cela.

L’analyste Joachim Véliocas, interviewé par ‘Les 4 Vérités’ (extraits), donne une piste pour freiner l’expansionnisme islamique : « En France, résister est très compliqué. Nous ne vivons pas dans une vraie démocratie depuis la fin de la proportionnelle en 1988. Et quand, exceptionnellement, le peuple est consulté par référendum, on n’en tient pas compte ».

Joachim Véliocas ajoute : « Ainsi, les associations, notamment de riverains, sont-elles les mieux placées pour freiner les projets (ndmg – de mosquées etc.) en jouant sur des questions techniques comme la concordance avec l’architecture préconisée par les bâtiments de France. C’est au niveau local que la pression peut s’exercer, en s’opposant aux maires conciliants. Les élus veulent certes gagner les voix musulmanes, mais pas au prix de la perte de celles des Français historiques ».

Et à propos des élus politiques justement, on peut lire sur ‘Les 4 Vérités’ : « Si les élus visaient effectivement le service du peuple, ils pourraient faire campagne sur des questions simples (Que pensez-vous de l’immigration ? De notre dette publique ? De la politique familiale ?) ».

‘Les 4 Vérités’ poursuit : « Et ils pourraient même proposer des principes politiques simples pour répondre à ces questions (car la politique, ce ne sont pas d’abord des mesures, mais des principes). Cela nous permettrait de trancher sérieusement entre les candidats. Au lieu de cela, il y a fort à parier que nous aurons de la bouillie de ‘complexité’, avec un catalogue de La Redoute de mesures démagogiques et catégorielles. Ce ne sera peut-être pas ‘simpliste’, mais ce sera certainement nuisible ».

Michel Garroté

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz