FLASH
[18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 16 janvier 2011

Hier, les deux hommes étaient encore Présidents, aujourd'hui ils ne sont plus rien.

 

Ils avaient beaucoup en commun : ils dirigeaient d'une main de fer, avaient un amour de l'ordre et de la discipline inspiré de dictature socialo-totalitaires, une soif de pouvoir insatiable, qu'ils partageaient avec leur famille. Tous les deux avaient des amis en vue dans le monde arabe, et une attirance très modérée pour tout ce qui est religion. Leur milice savait comment traiter les journalistes, Michael Szames et Taoufik Ben Brik vous en parlerons.

 

L'un comme l'autre étaient détestés par la grande majorité de la population. L'un deux, dans sa jeunesse, avait été parachutiste. Autrement dit, il était un polluant de l'air.

 

Déchus, en fuite, on a retrouvé la trace des deux dictateurs. Le premier se trouve en Arabie Saoudite, tandis que l'autre aurait été vu en Iran.

 

Dans les rues de Tours, hier soir, des milliers de manifestants hurlaient « c'est la fin de la tyrannie » sans que l'on puisse savoir s'il mentionnaient Le Pen ou Ben Ali. La confusion était totale. D'autres manifestants criaient « les idées extrémistes, on n'en veut pas » sans que là non plus on ne puisse savoir à qui ils faisaient allusion.

 

Samedi 15 janvier 2011, les postes laissés vacants ont été pourvus, et deux nouveaux Présidents ont été nommés. Hélas, d'après des personnes proches des dossiers, il semble que le changement tant attendu ne soit, dans un cas comme dans l'autre, qu'un changement de façade. Les mêmes partis, le même appareil, les mêmes collaborateurs, sont en place.

 

Les nouveaux venus devront d'ailleurs faire leurs preuves dans un contexte de chômage élevé, de vie chère, de danger islamiste et de mécontentement généralisé, là ou leurs prédécesseurs n'ont pas été capable de convaincre.

 

Fin du communiqué. Pour rappel, après 23 ans de règne, Ben Ali n'était plus, hier, président de Tunisie, et Jean Marie Le Pen, après 38 ans de règne, n'était plus, hier, président du Front National.

 

Jean-Patrick Grumberg

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz