FLASH
[22/10/2017] Interrogée au point de passage que la gauche veut supprimer, 1 arabe palestinienne a avoué vouloir commettre un attentat en Israël  |  [21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  |  Règlement de compte hier soir à Marseille. 2 individus armés (fusil à pompe) ont tué un homme à la Bricarde  |  Pendant la nuit, 2 roquettes tirées depuis la Syrie ont atteint le Golan – pas de blessé  |  [20/10/2017] #Pologne : 8 blessés dans une attaque au couteau dans le centre commercial VIVO à Stalowa Wola  |  Une ex-assistante parlementaire porte plainte contre le député LREM Christophe Arend pour harcèlement et agression sexuelle  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 18 janvier 2011


 

Le Premier ministre islamiste turc Erdogan nous esquinte les nerfs

Par Michel Garroté

 

Le Premier ministre islamiste turc Recep Tayyip Erdogan a osé demander, encore, « des excuses », cette fois, à Angela Merkel, à la suite des critiques – légitimes et fondées – formulées par la chancelière allemande concernant l’attitude turque dans le conflit chypriote. Erdogan a – en effet – eu le toupet d’alléguer, devant les députés de son parti islamiste : « De telles attitudes et déclarations ne correspondent pas à l’image que l’on se fait d’un dirigeant doté d’une vision et de hauteur de vue. Nous attendons de Madame Merkel qu’elle revoit ses connaissances en histoire et qu’elle s’excuse auprès de la partie turque ». Au cours d’une visite à Chypre, Angela Merkel a rendu hommage aux efforts des Chypriotes grecs pour mettre fin à la division de l’île et elle a critiqué – avec pertinence – les Chypriotes turcs.

En présence du président de Chypre, Demetris Christofias, Chypriote grec, dont le gouvernement est le seul à être reconnu par le droit international et par l’Union Européenne, Angela Merkel a souligné avec justesse : « Nous voyons les nombreux efforts que vous menez et nous voyons aussi que la partie turque n’apporte pas la réponse adéquate ». Angela Merkel a rappelé que la Turquie islamiste reste pénalisée, du fait de son attitude concernant la question chypriote, dans son processus d’adhésion à l’Union européenne. L’islamiste Erdogan a allégué que la Turquie ne changera pas ses vues concernant Chypre contre la promesse d’une adhésion à l’Union Européenne. L’Union Européenne a gelé huit des trente-cinq chapitres d’adhésion qui doivent être conclus pour une intégration de la Turquie dans l’UE. Le régime turc islamiste refuse – encore et toujours – d’autoriser les navires et aéronefs chypriotes grecs à utiliser les ports et aéroports turcs.

Chypre est divisée depuis 1974, lorsque l’armée turque a envahi, occupé et colonisé le Nord de l’île. En outre, le régime turc islamiste est ouvertement l’allié de la dictature théocratique iranienne et de ses légions étrangères du Hezbollah et du Hamas. De plus, le régime turc islamiste, en étroite collaboration avec une organisation islamiste turque – interdite en Allemagne – est l’auteur du coup monté de la flottille pour Gaza. Le régime turc islamiste est également complice des réseaux maffieux qui introduisent des clandestins musulmans en Grèce. Du reste, face au péril islamiste turc, la Grèce s’est récemment rapprochée encore d’avantage de la République grecque de Chypre ainsi que de l’Etat d’Israël. Pour mémoire, rappelons que l’islamiste turc Recep Tayyip Erdogan avait osé demandé « des excuses », à Israël, suite au coup monté de la flottille islamique pour la bande de Gaza contrôlée par les milices terroristes du Hamas.

Michel Garroté

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz