FLASH
[18/07/2018] Pour faire face à l’afflux de touristes, Lufthansa annonce deux nouvelles routes vers Eilat cet hiver  |  [15/07/2018] Depuis samedi matin, les terroristes ont tiré plus de 200 roquettes sur les citoyens israéliens. Et aucun gros titre pour dénoncer ça ?  |  [14/07/2018] Tsahal a frappé des douzaines de cibles du #Hamas à la suite des attaques terroristes de roquette contre non pas l’armée mais des civils en #Israël  |  Eric Ciotti a qualifié Emmanuel Macron d' »adolescent immature » atteint d’un « sentiment de surpuissance ». Ça dit quoi sur les français qui ont choisi d’élire un ado immature ?  |  #Syrie L’État islamique affirme que des engins explosifs ont explosé à la base de Hay’at Tahrir Al-Sham à Sarmada- #Idlib  |  #Tsahal vient de cibler 1 zone derrière l’Université Al Quds au nord de #Gaza avec un missile en réponse à une agression du Hamas  |  #Gaza: 2 Palestiniens modérément blessés par 1 roquette artisanale tirée depuis Gaza et retombée sur Gaza dans le quartier d’Al-Nasser à Rafah. Boom!!!  |  #Bastille night was very quite in #Paris area: 237 jailed, 183 arrests for questioning, 134 vehicles burned. 5 police officers, 4 firemen injured. 1 supermarket looted. Immigration brings a lot of good things  |  La nuit du 13 juillet a été normalement calme en région parisienne: 237 interpellations, 183 GAV, 134 véhicules incendiés. 4 policiers, 4 pompiers et 1 gendarme blessés. 1 Franprix pillé  |  « Après ma nuit blanche à cause des tirs de roquettes des islamistes de Gaza superbement occultés par les médias, l’alerte rouge continue chez moi au sud d’Israël. C’est ça, une religion de paix et d’amour ? »  |  Purge de #Twitter: Les journalistes et gauchistes s’attendaient à ce que Trump perde des millions de followers, il en a perdu 340 000. Obama en a perdu 3 millions, mais là les gauchistes ont regardé ailleurs  |  Pour la 1ère fois depuis 2014, 1 missile antichar guidé a été tiré sur les forces israéliennes à l’est de Khan Younis. Des chars israéliens ont tiré sur 1 maison d’où le missile a été lancé. Plusieurs victimes parmi les terroristes  |  Fin du suspens: Le Sénat confirmera la nomination du juge Kavanaugh à la Cour suprême le 1er octobre – prudemment avant les élections de mi-mandat  |  Les Arabes rapportent que des avions de combat israéliens bombardent des cibles terroristes du Hamas dans le centre de Gaza en réponse aux attaques terroristes d’aujourd’hui le long de la clôture de la frontière de sécurité. Des alertes rouge retentissent dans le sud d’Israël  |  [13/07/2018] De plus en plus à gauche, les Démocrates ont demandé que les fonds du Congrès soient utilisés pour fournir gratuitement des tampons d’hygiène féminine. Ils en ont reçu 500 par la poste !  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 20 janvier 2011

Ces jours-ci, l’on se gargarise avec l’avènement de la démocratie en Tunisie. L’on se garde bien de noter que cela implique – aussi – l’entrée en scène de mouvements islamistes et de mouvements communistes qui se moquent éperdument de cette même démocratie. Et l’on se garde bien de rappeler que lorsque le Shah d’Iran fut renversé en Iran, ce n’est pas la démocratie mais la théocratie intégriste qui prit le pouvoir.

 

A propos de l’Iran justement, l'ambassadeur iranien aux Nations Unies a déclaré, il y a peu, que la chose la plus importante que les puissances mondiales puissent faire lors des négociations sur le nucléaire iranien, à Istanbul, les 21 et 22 janvier, c'est de reconnaître son pays comme acteur majeur avec « une capacité nucléaire » qui est prêt à coopérer sur les grandes questions, y compris la non-prolifération. L'ambassadeur Mohammad Khazaee a averti que l'Iran ne répondra jamais à des sanctions, des menaces ou des pressions politiques ou économiques. « Nous ne négocierons jamais sur notre droit inaliénable d'utiliser l'énergie nucléaire à des fins pacifiques ». « Cela ne signifie pas que l'Iran recherche une confrontation », a-t-il dit. « Mais en même temps, cela ne fonctionnera pas de mettre un couteau sur le cou de quelqu'un, ou votre épée, et en même temps demander de négocier avec vous ».

Khazaee s'est exprimé avant de nouveaux pourparlers les 21 et 22 janvier avec les Etats-Unis, la Grande Bretagne, la Russie, la Chine, l'Allemagne et la France. Les six puissances essayent d'amener l'Iran à répondre aux préoccupations internationales croissantes, en particulier aux Etats-Unis et chez leurs alliés occidentaux, qui pensent que l'Iran veut se doter de l'arme nucléaire, et non simplement l'énergie nucléaire comme ne cesse de le répéter la dictature islamique. De son côté, Ahmadinejad a tout récemment déclaré que Téhéran fait des progrès constants dans son programme « d'énergie nucléaire » et a averti qu'aucune résolution du conseil de sécurité des Nations Unies ne fera dérailler les ambitions nucléaires de son pays. « Laissons les faire 100 000 résolutions », a déclaré Ahmadinejad à l'agence de presse officielle Fars. « Ce n'est pas important. Laissons les dire ce qu'ils veulent ».

Le programme iranien d'enrichissement d'uranium est au cœur de son différend avec l'Occident parce que la technologie peut être utilisée pour produire du combustible nucléaire et du matériaux pour une ogive nucléaire. Le Conseil de Sécurité de l’ONU a imposé une quatrième série de sanctions contre l'Iran l'été 2010 suite à son refus de cesser l'enrichissement d'uranium, mais Khazaee a dit qu'elles n'avaient pas d'impact, pointant le PIB de l'Iran qui, selon lui, est proche de celui de l'Arabie Saoudite, la plus grande puissance économique au Proche Orient. Mais Khazaee a dit clairement au cours d'un déjeuner avec un groupe de journalistes que l'Iran veut que les négociations d'Istanbul se concentrent sur les questions régionales et mondiales, et pas seulement sur son programme nucléaire.

Une question essentielle, a-t-il dit, est que les six pays reconnaissent l'Iran comme un puissant acteur dans la région, et ayant une capacité nucléaire. Il a répété les mots « capacité nucléaire, » puis a fait une pause, et a ajouté « pacifique bien entendu ». Khazaee a dit que ces négociations devraient être l'occasion d'une future coopération sur l'Afghanistan et l'Irak, la lutte contre le terrorisme et le trafic de drogue, la promotion du commerce et la coopération énergétique, et de « travailler ensemble notamment dans le domaine du désarmement et de la non-prolifération ». « Nous espérons et nous croyons que des négociations sérieuses et constructives, sans conditions préalables et fondées sur le respect de la justice et de l'entraide, sont la seule solution, et nous pensons que ce serait une stratégie gagnant-gagnant… pour les deux parties », a-t-il dit. « Avec le gaz et les réserves de pétrole de l'Iran et sa puissance économique grandissante », a déclaré Khazaee, « l'Iran est militairement, économiquement et politiquement un champion poids-lourd dans la région ».

Les activités nucléaires de l'Iran ont fait face à un certain nombre de défis au cours de l'année écoulée, allant des défauts de fonctionnement des centrifugeuses devenant incontrôlables à un ver informatique très complexe connu sous le nom de Stuxnet, qui selon l'Iran visait à saboter son programme d'enrichissement d'uranium. Khazaee a accusé Israël d'avoir cherché à infecter les ordinateurs de l'Iran, mais a dit aux journalistes que selon les spécialistes de l'agence atomique iranienne, « ils n'ont pas réussi ».

En résumé et en conclusion, le représentant du régime des ayatollahs intégristes iraniens, comme d’habitude, pratique le double langage, l’ambiguïté et la provocation. Aussi longtemps que les pays libres ne menaceront pas – très concrètement – de détruire le nucléaire offensif iranien et/ou d’anéantir le régime négationniste et génocidaire de Téhéran, celui-ci continuera de nous mener en bateau et de nous compliquer la vie dans tout le Proche et tout le Moyen Orient, avec la complicité active de la Turquie, de la Syrie, du Hezbollah et du Hamas.

Michel Garroté

Source :

http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/144358,l-iran-demande-au-monde-de-la-traiter-en-egale.php

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz