FLASH
[18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ftouh Souhail le 30 janvier 2011

Selon les services de renseignements israéliens, le Hamas profiterait de la situation confuse en Égypte pour augmenter le trafic d'armes à partir du Sinaï en direction de la bande de Gaza, par les tunnels de contrebande. L'organisation terroriste du Hamas cherche à profiter du chaos général qui règne à la frontière de la bande de Gaza pour intensifier le trafic d’armes par les souterrains clandestins qui mènent à l’enclave islamiste. Certaines sources estiment que plus de 800 tunnels traversent la frontière, dont certains d'entre eux peuvent atteindre plus de 6 mètres de profondeur.

Gaza est devenu le fief d'organisations terroristes qui harcèlent les localités du sud d'Israël par des tirs de roquettes, de missiles, d'obus de mortiers et autres engins meurtriers, et prennent indistinctement des centaines de milliers de civils israéliens en otage.

En raison des troubles qui frappent actuellement l'Egypte, plusieurs prisonniers palestiniens islamistes, dont des membres du Hamas, auraient réussi à s'évader d'une prison d'El Arish (Sinaï) et se seraient réfugiés à Gaza en passant par les tunnels clandestins de Rafiah à la frontière entre le Sinaï et la bande de Gaza.

On apprend aussi que des  milliers de prisonniers, dont des islamistes détenus depuis plusieurs années, et des prisonniers de droit commun, se sont évadés, dans la nuit, de la prison de Wadi Natroun, à 100 km au nord du Caire. Ils se sont emparés des armes des gardes de l'établissement pénitentiaire après une émeute.

Des dizaines de ces terroristes islamiques sont entrés dans la Bande de Gaza au cours des dernières heures, pour opérer dans le cadre d’organisations s’identifiant avec le « Jihad Global ». Ces terroristes sont des Musulmans sunnites, dont la plupart ont pris part aux combats contre les forces américaines en Irak.

A l’afflux de ces terroristes sunnites à Gaza, s’accompagne l'information que des agents du Hezbollah ont infiltré Gaza, et forment des groupes terroristes locaux. Le vendredi 28 janvier 2011, le Ministre israélien des Affaires Stratégiques a signalé que des membres du mouvement chiite libanais sont rentrés à Gaza depuis le nord du Sinaï.

En outre, les renseignements israéliens précisent que les organisations islamistes palestiniennes enverraient, à partir de Gaza, des terroristes dans le Sinaï pour attaquer Israël le long de sa frontière avec l'Egypte qui est plus "poreuse".

Le Sinaï est sur le point de se transformer en principal centre opérationnel des terroristes du Hamas dans leur guerre contre Israël. Les services de sécurité égyptiens ont diminués leurs effectifs ces derniers jours le long de la frontière gazaouie, ce qui est de nature à affaiblir la lutte contre la contrebande via les tunnels. Le secteur de Rafah regorge de  plusieurs galeries souterraines.

Les Israéliens sont soumis à des pressions de toutes sortes – pris en tenailles entre les menaces que constituent le Hezbollah, le Hamas et l'Iran ; mais aussi  les problèmes liés à l'actualité. L'Egypte représente en effet un nouveau danger pour Israël si elle bascule dans l’anarchie. Le danger guette, car les Frères Musulmans, alliés d’Al Qaeda, agissent à présent ouvertement pour récupérer à leur profit les mouvements de protestation.

Les renseignements israéliens précisent cependant qu'Hosni Moubarak a encore de sérieux atouts entre ses mains et peut les utiliser en ultime option. Quatre divisions blindées ont ont été mises en état d’alerte, tandis que tous les soldats ont été rappelés à leur base. Le pire est à venir en cas de propagation de la violence à la Jordanie, où les Frères musulmans ont dirigé des émeutes contre le royaume hachémite.

Ftouh Souhail

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz