FLASH
[21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  |  Règlement de compte hier soir à Marseille. 2 individus armés (fusil à pompe) ont tué un homme à la Bricarde  |  Pendant la nuit, 2 roquettes tirées depuis la Syrie ont atteint le Golan – pas de blessé  |  [20/10/2017] #Pologne : 8 blessés dans une attaque au couteau dans le centre commercial VIVO à Stalowa Wola  |  Une ex-assistante parlementaire porte plainte contre le député LREM Christophe Arend pour harcèlement et agression sexuelle  |  Une ex-salafiste porte plainte contre Tariq Ramadan pour “viol, agression sexuelle et harcèlement”  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 31 janvier 2011

 

1- Par crainte d’émeutes, des pays musulmans achètent des centaines de milliers de tonnes de blé et de riz. 2- En Egypte, les fondamentalistes sunnites des Frères musulmans tentent d’accaparer le pouvoir. 3- En Tunisie, les intégristes d’Ennahda, le plus important parti islamiste tunisien tentent – eux aussi – d’accaparer le pouvoir. 4- Au Pakistan, le nucléaire offensif a doublé en quatre ans et il aujourd’hui est supérieur à celui de l'Inde. 5- Pendant ce temps, des musulmans publient un texte en 22 points pour essayer de réformer l'islam.

1- Arabie saoudite, Algérie, Indonésie –Suites aux émeutes en Tunisie et en Egypte, les gouvernements de certains pays musulmans (notamment l’Arabie saoudite, l’Algérie et l’Indonésie, plus grand pays mahométan de la planète avec 200 millions de musulmans) stockent de la nourriture pour éviter les troubles. L'Algérie a acheté 800’000 tonnes de blé cette semaine. L'Arabie Saoudite a annoncé qu'elle allait doubler ses réserves. L'Indonésie a passé commande pour 800’000 tonnes de riz.

2- Egypte – Tout récemment, l’opinion publique occidentale, a pu voir, sur le petit écran, ce même peuple égyptien, épris de liberté, célébrer dans la liesse, des leaders fondamentalistes qui veulent instaurer la loi islamique, autrement dit, qui veulent instaurer le contraire de la liberté. Sans oublier l’ambigu Mohamed El Baradeï, dont on ignore, s’il est soutenu, en coulisses, par l'Iran intégriste chiite ou par les islamistes fondamentalistes sunnites égyptiens, les Frères Musulmans.

A cet égard, Essam el Erian, membredes Frères musulmans, annonce, aujourd’hui lundi 31 janvier qu'ils s'emploient à former un large comité politique avec Mohamed El Baradeï, afin de nouer un dialogue avec l'armée égyptienne. On attend avec intérêt la réaction de El Baradeï à la proposition d’Essam el Erian.

3- Tunisie – Ennahda, le plus important parti islamiste tunisien (30'000 membres actifs dans les années 1990), souhaite devenir, dans un premier temps, l’un des acteurs du prochain régime politique tunisien ; et dans un deuxième temps, un acteur majeur dans le domaine religieux. En effet, le chef fondamentaliste du parti islamiste tunisien Ennahda, Rached Ghannouchi, en exil depuis 20 ans (il s'est converti aux thèses extrémistes des Frères Musulmans lors d’un séjour en Egypte …), est de retour en Tunisie, où il a été chaleureusement accueilli par des milliers de sympathisants, fortement encadré par son propre service d’ordre, au nez et à la barbe des forces de sécurité tunisiennes.

4- Pakistan – Le nucléaire offensif pakistanais a doublé en quatre ans et il aujourd’hui est supérieur à celui de l'Inde, d’après des estimations d'expert, cités par le quotidien Washington Post. Le Pakistan détient actuellement une centaine d’armes nucléaires opérationnelles, après avoir accéléré de manière significative sa production d'uranium et de plutonium pour produire des bombes nucléaires ; et après avoir développé de nouvelles armes pour utiliser ces mêmes bombes nucléaires.

Cette supériorité nucléaire pakistanaise, précisent les experts cités par le Washington Post, pose un dilemme aux USA, qui tentent d'améliorer leurs liens économiques, politiques et militaires avec l'Inde, tout en essayant d'approfondir leurs relations avec le Pakistan, qui est, selon les USA, une pièce essentielle de la stratégie occidentale dans l’éradication de la terreur islamiste en Afghanistan. En décembre 2010, le quotidien New York Times, à partir de câbles de Wikileaks, a consacré un article aux relations américano-pakistanaises sur le nucléaire.

Le New York Times a révélé que le Vice-président américain Joe Biden a demandé à un général pakistanais, lors d’une visite sur place, peu avant l’investiture d’Obama, si les USA et le Pakistan avaient bien le même ennemi. Mais le plus grave, ce sont les craintes – craintes légitimes, évoquées par Obama lui-même à plusieurs reprises – de voir du matériel nucléaire offensif d’origine pakistanaise passer aux mains de mouvements terroristes islamistes.

Les informations sur le Pakistan répercutées par le New York Times en décembre 2010 ; et par le Washington Post en janvier 2011, ces informations ne constituent en rien un scoop. J’ai moi-même écrit, sur notre communauté de blogues, dès 2008, que le Pakistan n’était plus un allié du Monde libre dans la résistance de celui-ci à la terreur islamique. D’autres analystes, sur notre communauté de blogues, ont eux aussi, dès 2008, tiré la sonnette d’alarme concernant le Pakistan.

5- Islam réformé ? – Tandis que les troubles risquent de profiter aux Frères Musulmans en Egypte et au parti islamiste Ennahda en Tunisie, des musulmans publient un texte en 22 points pour essayer de réformer l'islam. Mirage ou signe des temps ?

Michel Garroté

Réformer l’islam ? Cf. lien ci-dessous :

http://chiesa.espresso.repubblica.it/articolo/1346544?fr=y

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz