FLASH
[20/08/2018] Le prix de la vie selon la justice française : Le migrant illégal de 19 ans qui a poignardé 4 personnes à Périgueux lundi 13 août n’a été condamné qu’à 3 ans de prison ferme  |  Paris : Une policière porte secours à des passagers après un accident mortel qu’ils ont provoqué, dans le 19e, et se fait violemment frapper par le passager rescapé!  |  Le chef de la police municipale de Villevaudé, en Seine-et-Marne, a été violemment agressé dimanche à son domicile par « plusieurs personnes » qui l’ont roué de coup  |  Barcelone attentat islamique : Un homme armé d’un couteau a tenté d’attaquer des policiers en hurlant Allahou Akbar (Allah est le plus grand)  |  Saint-Paul-Trois-Châteaux (26) : un homme de 45 ans tué de 9 coups de couteau, un autre homme blessé, suspect appréhendé, motif inconnu  |  Marseille : encore un adolescent de 16 ans poignardé pour un mauvais regard  |  Tsahal a ouvert le feu sur un terroriste musulman qui a tiré dans leur direction dans le nord de Gaza. Aucun blessé parmi les troupes israéliennes n’a été signalé  |  Un terroriste musulman a tiré des coups de feu sur l’ambassade des États-Unis à Ankara. La police a déclenché une chasse à l’homme et recherche un véhicule blanc suspect  |  [17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  |  Laurent Ruquier défend son ami Gilbert Rozon, accusé d’agressions sexuelles: « Il n’a tué personne » (non, il a juste violé plusieurs femmes)  |  Suisse : à Genève 5 jeunes femmes sauvagement tabassées, 2 blessées graves, par « des Maghrébins de cités venus de France »  |  Automobiliste tué par balle à Paris: le policier mis en examen et interdit d’exercer  |  Une ex-esclave sexuelle yézidi aurait fui l’Allemagne après y avoir revu son bourreau, infiltré parmi les réfugiés  |  Grenoble : 2 migrants Albanais tirent des coups de feu sur un groupe de personnes et sont interpellés après une course-poursuite  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 2 février 2011

 

Aujourd’hui mercredi, lendemain de l'allocution télévisée du président égyptien Hosni Moubarak, qui a décidé de ne pas briguer un nouveau mandat à l'élection présidentielle de septembre et qui souhaite garder jusque-là le pouvoir pour assurer la transition, l'armée égyptienne demande aux manifestants de mettre fin à leurs actions, l'armée égyptienne informe que leur message a été entendu et l'armée égyptienne souligne qu'il faut désormais faciliter le retour au calme.

Jusque là, il n’y a pas vraiment de quoi s’inquiéter. L’Egypte étant infestée par les sunnites intégristes des Frères musulmans, le retour au calme et la transition en septembre sont deux choix raisonnables et prudents. Le problème, c’est qu’à Washington et à Paris, deux individus peu recommandables – à qui l’on n’a pourtant rien demandé – semblent terriblement pressés.

Hier soir, j’ai regardé les nouvelles concernant l’Egypte sur deux chaînes de télévision françaises et sur une chaîne de télévision allemande. Les deux chaînes de télévision françaises ont montré de jeunes manifestants égyptiens laïcs réclamant la liberté. La chaîne de télévision allemande a montré des manifestantes égyptiennes voilées accompagnées de leurs filles voilées. A titre informatif, je précise que la Chancelière allemande Angela Merkel accompagnée d’une dizaine de ministres se trouvait ces derniers jours en Israël où elle a mis en garde contre les fausses illusions liées à un éventuel départ de Hosni Moubarak.

Marc Henry, dans le quotidien français ‘Le Figaro’ (cf. lien en bas de page), avec un article intitulé « Israël ressent avec amertume la ‘trahison’ des Etats-Unis », écrit (extraits) : « ‘Jimmy Carter avait laissé tomber le chah d'Iran, Obama est en train de faire pareil avec Moubarak’. Tel est le constat amer dressé, en privé, par des responsables israéliens. Officiellement rien ne filtre. Mais la déception, voire une certaine colère, est perceptible. ‘Comment peut-on faire confiance aux États-Unis alors qu'à la moindre épreuve ils lâchent leur allié le plus fidèle, c'est le meilleur moyen pour les Américains de perdre pied au Moyen-Orient’, souligne un de ses officiels ».

Marc Henry : « Un diagnostic partagé par Shaul Mofaz, le président de la commission de la défense et des affaires étrangères du Parlement. ‘Les Américains viennent de faire comprendre que leur soutien inconditionnel envers leurs alliés était des plus partiel’, souligne Shaul Mofaz. Des médias accusent Barack Obama ‘d'avoir poignardé Hosni Moubarak dans le dos’. Même chez une partie de la gauche le malaise est perceptible. Yossi Beilin, un ardent partisan d'un processus de paix avec les Palestiniens, estime que le président américain n'a pas eu la manière ‘en tournant le dos trop vite à Hosni Moubarak’ ».

Marc Henry : « Ephraïm Halevy et Danny Yatom, deux anciens chefs du Mossad, les services de renseignements, ne sont pas tendres non plus avec le président américain. ‘Ce qu'a fait Barack Obama est dans la droite ligne de ce que disait l'ancien secrétaire d'État américain Henry Kissinger lorsqu'il affirmait que les tous les accords stratégiques passés par les Américains sont conditionnels, autrement dit limités dans le temps’, souligne Ephraïm Halevy. Au passage il ne manque pas de s'interroger sur les raisons pour lesquels le président américain ‘évoque les droits de l'homme au moment où Hosni Moubarak est en difficulté alors qu'il passe sous silence ce sujet lorsqu'il s'agit de la Chine ou de la Russie’ ».

Marc Henry : « D'aucuns n'hésitent pas à considérer que Barack Obama n'est pas capable de déterminer ce qui sert son pays. ‘Il a fait un pari simpliste qui consiste à soutenir les revendications des manifestants en Égypte, en espérant que les prochains dirigeants de ce pays lui en seront reconnaissants, ce qui est loin très loin d'être acquis’, prévoit Ephraïm Halevy. Une allusion aux craintes suscitées par une éventuelle prise du pouvoir par les Frères musulmans en Egypte (cf. lien en bas de page). Sur la même longueur d'onde, Shimon Pérès, le président a bien résumé cette inquiétude en affirmant qu'une ‘oligarchie religieuse et fanatique ne constitue pas vraiment un mieux par rapport à un manque de démocratie’ » (Fin des extraits de l’article de Marc Henry paru dans ‘Le Figaro’).

Comme Barack Hussein Obama, Sarkozy, toujours aussi nul et pressé, n’a rien trouvé de plus intelligent que d’appeler à une transition politique « sans tarder » en Égypte. Obama etSarkozy veulent la fin d’Israël. Quelles qu’en soient les conséquences ?

Michel Garroté

Sources :

http://www.lefigaro.fr/international/2011/02/01/01003-20110201ARTFIG00716-israel-ressent-avec-amertume-la-trahison-des-etats-unis.php

http://www.lefigaro.fr/international/2011/02/01/01003-20110201ARTFIG00590-les-freres-musulmans-force-d-opposition-bien-implantee.php

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz