FLASH
[23/10/2017] Sinaï : L’Etat islamique a capturé 3 membres du Hamas qui creusaient un tunnel terroriste  |  La télévision locale catalane TV3 refuse la mise sous tutelle de Madrid  |  [22/10/2017] Trump aux Européens : « ne nous soutenez pas contre l’Iran, continuez à faire des affaires avec eux, vous avez besoin de cet argent »  |  46% des Américains pensent que les médias fabriquent entièrement des histoires au sujet de Donald Trump. Combien en France le savent?  |  Interrogée au point de passage que la gauche veut supprimer, 1 arabe palestinienne a avoué vouloir commettre un attentat en Israël  |  [21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ftouh Souhail le 15 février 2011

Le dernier message d’Abbas est on ne peut plus clair : "aucun citoyen israélien ne sera autorisé à rester dans le futur Etat palestinien".

Cette une nouvelle déclaration du président de l'Autorité palestinienne  dévoile le fond de sa pensée au sujet des israéliens, et la nature du régime qu’il entend instaurer, dans l'(éventuel) Etat Apartheid de Palestine.
 
Mahmoud Abbas a déclaré, lundi 14 février 2011, à Ramallah, à l'occasion de l'anniversaire du prophète Mahomet, que lorsque "l'État de Palestine sera créé, aucun israélien, qu'il soit musulman, chrétien ou juif, ne pourra rester sur le territoire de notre État".
 
Abbas a ajouté : " nous sommes prêt à accepter le présence de tout ressortissant étranger sur notre territoire, à l'exception des Israéliens".
 
Abbas vient d'avouer au monde entier que si un État palestinien devait être créé, et reconnu au niveau international, il sera impossible de garder la nationalité israélienne dans le futur État palestinien (note de JPG : Abbas l'a avoué au monde entier, et momentanément, le monde entier est devenu sourd : aucun média ne reprend l'information, aucune instance internationale ne proteste, aucune ONG humanitaire, Droit de l'hommiste, ne hurle à l'apartheid, et Stephane Hessel ne s'indigne pas)
 
C'est ce qui attend les communautés juives, dans le cas où les potentats du Fatah proclament un État indépendant dans les des territoires, avec Jérusalem comme capitale.
 
Comme le terroriste Arafat, Abbas et les responsables de l’autorité palestinienne haïssent les israéliens et les juifs. Si l’on fait le rapport entre l’exigence du retour des “réfugiés” de 1948, et le refus de la présence de tout ressortissant israélien, on est toujours dans la même logique palestinienne de négation et de conquête d'Israël.
 
Il est évident qu’Israël doit agir auprès des chancelleries qui souhaitent reconnaître l’Autorité palestinienne comme État. La question mérite qu'on s'y attarde, à l'heure où l'Autorité palestinienne tente d’éviter les pourparlers directs avec Israël, en réclamant à l'ONU de voter la création unilatérale d'un État de Palestine.
 
Ftouh Souhail
 
Source : http://www.guysen.com/news
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz