FLASH
[18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ivan Rioufol le 16 février 2011

Les juges en ont "ras le bol", disent-ils ; mais pas tant que les Français, qui cautionnent (à 60 %) la fronde dans son principe. Ceux qui ont suspendu leurs audiences ces jours-ci ne sont ni persécutés ni intouchables. Ils n'étaient d'ailleurs pas nommés par Nicolas Sarkozy quand il a déclaré, après l'assassinat atroce de Laëtitia à Pornic par un multirécidiviste : "Qu'on laisse sortir de prison un individu comme le présumé coupable sans s'assurer qu'il sera suivi par un conseiller d'insertion, c'est une faute." Le président s'adressait d'abord à un émoi collectif. Ce sont les magistrats qui se sont autodésignés coupables, en fustigeant un "populisme judiciaire". Ce réflexe victimaire et corporatiste est indécent.

La constante indifférence portée aux Français par ceux qui devraient les comprendre atteint son point de rupture. Il faut lire Internet et ses plaintes, ou les sondages qui enregistrent l'écart croissant entre la population et les élites, pour comprendre l'ampleur de la crise de confiance. Cependant, ces professionnels du droit ne semblent pas mesurer la frustration civique. L'opinion veut des institutions proches et protectrices ; la Justice se révèle distante et méprisante. L'excuse de provocation, évoquée par la caste soudainement rebelle, pèse peu face à l'enjeu de la reconquête du peuple perdu, que la droite a entamé avec l'affaire Laëtitia.

Les juges font, en fait, la démonstration publique de leur déconnexion de la société.

Ivan Rioufol

L'article original peut être consulté sur le blog de Ivan Rioufol

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz