FLASH
[18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 17 février 2011

Infantile et débilitant

La revue de presse LSB signale qu’une convention de l'UMP se tiendra le 5 avril prochain sur la laïcité, sur la place des religions et notamment sur la place de l'islam. Sarkozy a reçu des députés UMP à l'Elysée et a dénoncé « un décalage croissant entre les médias et les préoccupations des Français » sur les questions de l'islam et de la laïcité. L’on pourrait donc penser que Sarkozy a compris les préoccupations des Français face à l’islam et qu’il a dénoncé l’aveuglement des médias. Mais non, pas du tout.

Car Sarkozy a ajouté (et c’est extrêmement ambigu) : « Les racistes d'hier sont devenus les populistes d'aujourd'hui. Notre formation politique (ndmg – l’UMP), puis le Parlement doivent s'occuper de ces sujets. Quelles sont les limites que nous mettons à l'islam ? Il n'est pas question d'avoir une société française qui subirait un islam en France. Nous sommes une société laïque. Dans un pays laïque, il ne doit pas y avoir d'appels à la prière. Il faut aboutir à un corpus idéologique sur la place des religions en 2011 ».

Apparemment, au-delà des déclarations alambiquées, Sarkozy, sur le fond, veut que les musulmans puissent prier dans des mosquées et Sarkozy considère que les Français ayant des préoccupations face à l’islam sont en fait les racistes d'hier qui sont devenus les populistes d'aujourd'hui.

Et c’est bel et bien ce que pense Sarkozy, car en effet, comme le signale la revue de presse LSB, selon un participant à la réunion de députés UMP avec Sarkozy, « l'islam sera un sujet phare de la présidentielle ». Le problème, souligne LSB, c'est que l'UMP est déjà au pouvoir. A ce titre, plutôt de cumuler déclarations, conventions et autres commissions, le président serait bien inspiré d'agir. Il n'y a pas besoin de loi supplémentaire ou de débat électoral pour régler la circulation dans les rues occupées le vendredi par la prière, note LSB.

En outre, La revue de presse LSB informe que le débat sur l'islam, notamment pour lutter contre les prières des musulmans dans la rue, n'est même pas commencé, que le subterfuge apparaît : sur RMC et BFM, Benoist Apparu (UMP, secrétaire d'Etat au logement) a clairement annoncé la couleur : « il faut modifier la loi de 1905 pour financer la construction de mosquées avec l'argent public ». La laïcité de culture judéo-chrétienne va donc changer à cause de l’islam.

J’ai beau être habitué au double langage pratiqué sous la cinquième République depuis une cinquantaine d’années, je n’en reste pas moins stupéfait par l’opportunisme bassement politicien de Sarkozy sur le destin de la France en général et sur la question de l’islam en France en particulier.

Car d’un côté, Sarkozy a tenu, récemment, des propos donnant l’impression qu’il allait mettre un frein à l’islam en France, sans doute avec la naïve arrière-pensée de rafler le vote des frontistes au second tout en 2012. Mais d’un autre côté, Sarkozy a tenu, encore plus récemment, des propos identiques aux propos tenus par la gauche et l’extrême-gauche. Ce n’est plus de la basse politique politicienne. C’est du blabla niveau jardin d’enfants.

A vrai dire, je commence à avoir des doutes – de plus en plus fondés –, quant à la structure mentale de l’actuel président. Ce n’est pas le double langage en lui-même qui m’inquiète, car cela, j’ai l’habitude. Ce qui m’inquiète, c’est la légèreté et l’inconscience avec lesquelles les mots sont utilisés à tors et à travers.

C’est à se demander si l’intéressé maîtrise encore l’intégralité de ses neurones. Ou si à force de trop parler, tous les jours, sur tout et sur rien, il commence à perdre prise, à ne plus du tout avoir de substance et de vue d’ensemble, à perdre définitivement toute vision globale à long terme. Si tel devait vraiment être le cas, alors je préfère ne pas imaginer à quoi va ressembler la politique française dans les mois et les années à venir.

Michel Garroté

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz