FLASH
[18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 22 février 2011

Navires de guerre iraniens en Méditerranée, une "première" depuis 1979…

 

Ce matin, je lis, ça et là, sur le wire et sur le net, que deux navires de guerre iraniens ont pénétré dans le canal de Suez, ce mardi 22 février vers 05h00, pour entrer en mer Méditerranée. Un membre du Conseil suprême de l'armée égyptienne a déclaré hier soir lundi que l'autorisation a été donnée en vertu de la Convention de Constantinople – qui date de 1888… – et qui autoriserait, nous dit-on, le passage de navires de guerre par le canal de Suez. Sauf qu’en 1888, il n’existait pas d’Iran intégriste, totalitaire, théocratique et génocidaire répétant inlassablement vouloir rayer Israël de la carte.

Selon l'agence de propagande gouvernementale iranienne Fars, les bâtiments de guerre en question sont le Kharg, un navire de « ravitaillement » et de « soutien » de 33’000 tonnes, et l'Alvand, une frégate de « patrouille ». Cela dit, le Kharg a – tout de même – un équipage de deux cent cinquante militaires et accueille trois hélicoptères de combat. Et l'Alvand est armé de torpilles et de missiles anti-navires. Pour des navires de « ravitaillement », de « soutien » et de « patrouille », cela reste – malgré tout – très offensif…

La théocratie intégriste iranienne allègue que ses deux navires de guerre ne transportent pas de matériel militaire ni de composants chimiques ou nucléaires. Pourquoi cette allégation iranienne – sensée nous rassurer, je suppose… – et non-confirmée par le Conseil suprême de l'armée égyptienne ? La vérité, c’est que les deux navires de guerre iraniens sont les premiers bâtiments de guerre iraniens à franchir le canal, qui relie la mer Rouge à la Méditerranée, depuis la sanglante prise de pouvoir islamique en 1979.

Israël – pour qui l'Iran reste incontestablement un danger létal concernant sa simple survie – dénonce naturellement cette provocation iranienne sans précédent. Les agences de presse européennes précisent qu’Israël dénonce cette provocation par la voix de son ministre des affaires étrangères, à savoir, je cite, « le faucon de la droite nationaliste Avigdor Lieberman » (qui n’est pourtant ni « faucon », ni « nationaliste », mais simplement patriote, conservateur, et qui a été démocratiquement élu par le peuple israélien, ce qui n’est pas le cas des nazislamistes iraniens).

Du reste, ces mêmes agences de presse européennes ne parlent pas de l’Iran comme d’une théocratie intégriste, totalitaire et génocidaire. Le seul soi-disant « faucon nationaliste », c’est Avigdor Lieberman. Le sanguinaire président dictateur Ahmadinejad et ses ayatollahs intégristes ne sont ni faucons, ni nationalistes. Ils sont issus d’une « révolution ». Ceci explique sans doute cela…

Officiellement – c’est ce que raconte la propagande iranienne relayée par les agences de presse européennes – les deux bâtiments de guerre iraniens effectuent une « visite de routine de quelques jours » dans le port de Lattaquié, en Syrie. Autrement dit dans un port ennemi situé tout près d’Israël. Ce qui ne semble pas émouvoir le moins du monde les agences de presse européennes.

Michel Garroté


Engin – très pratique… – des Forces de Défense d'Israël

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz