FLASH
[23/10/2017] Sinaï : L’Etat islamique a capturé 3 membres du Hamas qui creusaient un tunnel terroriste  |  La télévision locale catalane TV3 refuse la mise sous tutelle de Madrid  |  [22/10/2017] Trump aux Européens : « ne nous soutenez pas contre l’Iran, continuez à faire des affaires avec eux, vous avez besoin de cet argent »  |  46% des Américains pensent que les médias fabriquent entièrement des histoires au sujet de Donald Trump. Combien en France le savent?  |  Interrogée au point de passage que la gauche veut supprimer, 1 arabe palestinienne a avoué vouloir commettre un attentat en Israël  |  [21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ftouh Souhail le 23 février 2011

Alors que le bilan ne cesse de s'alourdir avec au moins trois cent vingt morts libyens en sept jours, et près de mille blessés, la massive insurrection contre le régime de Mouammar Kadhafi tourne au génocide.

Selon plusieurs médias, des avions de chasse libyens ont bombardé lundi soir des manifestants réclamant la chute de la dictature, à Tripoli, la capitale libyenne.

Un haut-gradé libyen a par ailleurs annoncé à la télévision d'Etat qu'une opération menée lundi par les forces de sécurité en Libye contre "les terroristes" a fait plusieurs morts.

Selon Al Jazeera, Tripoli est bombardée systématiquement, quartier par quartier, par l'aviation de Kadhafi, faisant des centaines de mort.

" Nous assistons à des scènes chaotiques, l'aviation de Kadhafi bombarde la ville de Tripoli, tuant des centaines de personnes", témoignent des habitants de la ville sur la chaine du Quatar.

Des officiers libyens auraient d'ailleurs atterri à Malte après avoir refusé de tirer sur la foule.

Des sources locales ont déclaré que "des avions lybiens de type  MIG 22 ont bombardé " Fachloum et Tajoura situés dans la banlieue de Tripoli.

Une énorme explosion a été entendue lors de nouveaux bombardements à Tripoli et à Misratah, selon des témoins (al-Jazeera).

Plus tard, l'aviation libyenne a lancé un second raid à Misratahun, visant des zones résidentielles, et endommageant plusieurs maisons.

Une coalition d'oulémas libyens a appelé tous les musulmans à se soulever contre le régime du colonel Mouammar Khadafi. Yusuf Al Qardawi, le prédicateur arabe, a émit une fatwa appelant à assassiner Kadhafi.

Un peu plus tôt, l'on annonçait l'atterrissage surprise de deux avions de chasse libyens à Malte. Cet  État européen, le plus proche de la Libye, se trouve à environ trois cent cinquante km.

À l'ONU, Ban Ki-moon s’est déclaré «indigné» des tirs à partir d'avions et d'hélicoptères sur les manifestants.

L'Italie a déclenché l'alerte maximum dans ses bases aériennes, et a décidé l'envoi d'hélicoptères dans le sud de la péninsule. Le relèvement du niveau d'alerte a été pris par le ministère de la défense italienne, après l’information concernant les deux avions de chasse libyens, pilotés par des militaires qui ont fait défection.

Il est surprenant que l'opinion publique mondiale reste indifférente à la disproportion des exactions commises par le régime de Tripoli contre sa population. Quand un régime arabe (surtout producteur de pétrole) massacre son peuple, les victimes n’ont apparemment pas la même valeur pour les médias et la conscience politique mondiale.

Le régime de Tripoli est le seul, dans le monde, qui puisse se permettre de telles exactions sans subir de blâme réel ni de sanctions concrètes de la part de la communauté internationale.

A quand une justice internationale qui juge les crimes du colonel-assassin Kadhafi, reçu avec tous les honneurs en Europe ?

Aujourd’hui, le monde entier admire le courage dont font preuve ces hommes et ces femmes qui descendent dans la rue libyenne et revendiquent leurs droits démocratiques.

Ftouh Souhail, Tunis

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz