FLASH
[21/08/2018] Chômage, déficit, pouvoir d’achat : l’effet Macron ne marche pas, l’effet Trump fonctionne à fond, donc les médias crachent sur Trump  |  Une statue de la Vierge à l’Enfant décapitée dans l’Île de Noirmoutier  |  Européennes 2019 : contesté voire détesté, Emmanuel Macron en mauvaise posture  |  Orly : un « jeune » à scooter meurt en fuyant un contrôle de police, l’IGPN saisie  |  [20/08/2018] Tsahal à arrêté 11 islamistes palestiniens à Hebron et à Jérusalem lors de raids pour rechercher des terroristes  |  Le prix de la vie selon la justice française : Le migrant illégal de 19 ans qui a poignardé 4 personnes à Périgueux lundi 13 août n’a été condamné qu’à 3 ans de prison ferme  |  Paris : Une policière porte secours à des passagers après un accident mortel qu’ils ont provoqué, dans le 19e, et se fait violemment frapper par le passager rescapé!  |  Le chef de la police municipale de Villevaudé, en Seine-et-Marne, a été violemment agressé dimanche à son domicile par « plusieurs personnes » qui l’ont roué de coup  |  Barcelone attentat islamique : Un homme armé d’un couteau a tenté d’attaquer des policiers en hurlant Allahou Akbar (Allah est le plus grand)  |  Saint-Paul-Trois-Châteaux (26) : un homme de 45 ans tué de 9 coups de couteau, un autre homme blessé, suspect appréhendé, motif inconnu  |  Marseille : encore un adolescent de 16 ans poignardé pour un mauvais regard  |  Tsahal a ouvert le feu sur un terroriste musulman qui a tiré dans leur direction dans le nord de Gaza. Aucun blessé parmi les troupes israéliennes n’a été signalé  |  Un terroriste musulman a tiré des coups de feu sur l’ambassade des États-Unis à Ankara. La police a déclenché une chasse à l’homme et recherche un véhicule blanc suspect  |  [17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Daniel Pipes le 28 février 2011

 

Mouammar Kadhafi en grande tenue.

 

La fin violente du leader du Moyen-Orient détenant le record de longévité dans l'exercice du pouvoir- car il est entré en fonction en septembre 1969, quelques mois seulement après Richard Nixon – se situe bien en dehors du courant dominant de la politique de la région, mais il faut dire que Mouammar Kadhafi l'a toujours été en dehors des courants dominants.

Kadhafi (il faut noter que l'orthographe correcte de son nom est Mu'ammar al-Qadhdhāfi) a commencé à gouverner à l'âge tendre de 27 ans, juste quand l'idéologie panarabe s'éteignait ; sans se laisser décourager, longtemps après que d'autres aient renoncé à ce rêve, il est resté partisan de l'idée de transformer tous les pays arabes en un ensemble gigantesque. Finalement, déçu par les arabophones, où la faible population de la Libye limitait son influence, il s'est tourné vers le sud, où son énorme revenu provenant de l'énergie [pétrolière] lui conférait un véritable poids en Afrique.

Heureusement pour le monde, tous ses complots insensés ont échoué. Ce que j'ai observé en 1981 peut toujours être considéré comme vrai: « Malgré toute l'hyperactivité de Kadhafi, il y a peu de résultats ; les promesses vides et son fanatisme ont à plusieurs reprises miné ses efforts incessants de projets de pouvoir… Kadhafi a remporté de nombreuses batailles, mais pas une seule guerre. »

Combien profondément jouissif ce sera de regarder comment un peuple courageux et désespéré balaye ce tyran excentrique, méchant et répressif, dans la poubelle de l'histoire. Comme cela fait plaisir de voir qu'il s'est s'est aliéné presque le monde entier, même le Conseil de sécurité des Nations unies. Puisse son horrible exemple servir d'avertissement permanent à d'autres dictateurs qui font la guerre à leur population.

Pour terminer sur une note personnelle : j'ai observé avec intérêt Kadhafi pendant des années, en partie parce que le début de ma carrière dans les études du Moyen-Orient a coïncidé avec son arrivée au pouvoir. Il m'a aussi invité en 2007 à venir en Libye pour une conversation en tête-à-tête. Bien qu'étant, à l'époque, curieux de le rencontrer, rétrospectivement, je suis heureux de ne l'avoir pas fait. Une douche ne peut nous laver [de la salissure] de certaines rencontres.

par Daniel Pipes

National Review Online: The Corner
24 février 2011

Version originale anglaise: Gaddafi's Fin de Régime
Adaptation française: Anne-Marie Delcambre de Champvert

L'article original peut être consulté sur le blog de Daniel Pipes

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz