FLASH
[16/08/2018] La ‘Reine du soul’ Aretha Franklin est décédée d’un cancer du pancréas à l’âge de 76 ans  |  1 terroriste du FPLP d’un camp de réfugiés palestiniens du sud Liban a été arrêté alors qu’il entrait en Israël avec un passeport belge  |  Tsahal a arrêté 8 terroristes musulmans pendant la nuit en Judée et en Samarie, dans le cadre des opérations de lutte contre le terrorisme  |  Le 8 août, la police israélienne a arrêté dans la capitale Jérusalem 1 terroriste musulman qui préparait 1 attaque à l’arme blanche afin d’assassiner des Juifs  |  La presse anti-Trump dit que le président est un suprémaciste blanc responsable de la montée des nazis. Mais seulement 20 ou 30 nazis etaient à la marche le week-end dernier! Donc Trump a lamentablement échoué!  |  Attentat-suicide à la bombe à Kaboul: 48 morts dans 1 centre éducatif: imaginez le carnage si l’islam n’était pas une religion de paix !  |  Allemagne : une jeune femme violée dans la rue par deux demandeurs d’asile somaliens, mais ce qui est illégal, c’est de crtiquer cette immigration là  |  Vous avez le droit de rire: Une centaine de journaux dénoncent les «attaques» de Trump contre la liberté de la presse. Ah bon? Ils ont la liberté de dénoncer leur manque de liberté ? Pas étonnant que 74% n’ont plus confiance dans ces clowns  |  Près de 4 millions de nouveaux emplois. La croissance la plus rapide en 15 ans. Indépendance énergétique: les journalistes ont de vraies bonnes raisons de haïr Trump  |  [14/08/2018] Est-ce vraiment ça, la mission de service public de France Info: parler de tous les livres anti-Trump qui paraissent, et silence total sur les livres pro-Trump ?  |  [13/08/2018] Migrants délinquants : le port de Sète veut bien accueillir l’Aquarius, qui est de nouveau à la recherche d’un port d’accueil pour débarquer des illégaux  |  La branche d’Al-Qaeda à Gaza a publié une vidéo de ses attaques à la roquette sur les communautés civiles israéliennes au cours de la dernière semaine  |  Mons-en-Baroeul (France): une voiture a terminé sa course dans le hall d’une mosquée. Accident ou intention, le mobile n’est pas encore clair  |  La monnaie turque plonge, Trump a réussi en 1 mois ce que l’Europe n’arrive pas à faire depuis 10 ans  |  Israël a confisqué des dizaines de milliers de ballons qui étaient destinés à Gaza par crainte qu’ils soient utilisés comme bombes incendiaires  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ftouh Souhail le 4 mars 2011

 

C’est peut être la fin annoncée de la démocratie à peine commencée en Tunisie.

Un parti islamique tunisien, proche des membres des Frères Musulmans, vient d’etre légaliser.

Le gouvernement tunisien d'union nationale a décidé de reconnaître le mouvement islamiste tunisien Ennahda (Renaissance) interdit sous le régime de l'ex-président Zine El Abidine Ben Ali.

Son porte-parole, Ali El-Aryadh a déclaré : « Le mouvement Ennahda vient d’être légalisé. Le récépissé a été remis par le ministère de l’Intérieur à M. Noureddine Bhiri, membre du bureau exécutif du mouvement » .

Ennahda a été fondé en 1981 par Rached Ghannouchi avec des intellectuels inspirés par les Frères musulmans égyptiens. Environ trente mille militants et sympathisants islamistes avaient été arrêtés dans les années 90. Rached Ghannouchi, auteur de diatribes violemment anti israéliennes et antisémites, est rentré le 30 janvier 2011 en Tunisie après un exil de vingt ans à Londres.

L’inquiétude vient du faite que  la majorité des tunisiennes n'ont pas envie d'une révolution à l'iranienne qui les ramène vers un régime musulman anti-démocratique. Ayant appris que le barbu Rachid Ghannouchi, décrit comme un Khomeini, dispose désormais de ce parti islamiste, les intégristes  tunisiens ont accueilli la nouvelle avec une immense joie.

Ce parti islamique est le reflet de la pensée des Frères Musulmans et de leur obscurantisme. Ennahda a toujours effectué un prosélytisme efficace chez les jeunes tunisiens. Ce mouvement se réfère largement aux écrits de Sayyid Qutb, Hassan El-Banna et Sayyid Abul Ala Maududi. Il considère que la souveraineté dans l'État musulman « appartient à Dieu » et non pas au peuple lui-même. (Note de JPG : c'est ce que les médias français appellent le post islamisme)

Les acquis de la laïcité de l’État, mais aussi les droits des femmes libres et des minorités non musulmanes seront fortement menacés. Rappelons que sous l’impulsion énergique du président Habib Bourguiba, la Tunisie s’est ouverte à l’Occident émancipateur, et le statut de la femme tunisienne ne paraissait pas être un jour remis en cause. L’opposition laïque craint que ces quelques avancées soient menacées par un retour en force des revendications islamistes.

Les islamistes, qui n'ont pas joué un rôle moteur dans « la révolution du jasmin », cherchent à faire  basculer, lentement mais sûrement, le pays dans l’obscurantisme religieux, surtout, surtout, avec le peu de résistance des élites. L'offensive islamiste a été lancée depuis quelques semaines dans les médias, dans la société civile et  bientôt dans les institutions et les lois du pays.

Ftouh Souhail

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz